← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : La Roche-Morey

Résumé du premier tour

Les électeurs de La Roche-Morey sont allés voter pour les élections municipales du 15 mars 2020. -8,68 points, c'est la baisse entre la participation au premier tour des élections municipales en 2014 et cette année. 78,68 % des citoyens se sont exprimés, par rapport à 87,36 % la dernière fois. La proportion de citoyens s'étant mobilisés au niveau départemental (Haute-Saône) a baissé en comparaison avec le scrutin précédent : 79,63 % contre 66,86 % cette année.

Si un candidat peut rassembler plus de 50 % des suffrages et au moins 25 % des inscrits, un siège au conseil municipal l'attend.

1er tour des élections municipales 2020 à La Roche-Morey : quels sont les scores ?

À La Roche-Morey (70), la totalité des 11 sièges à remporter a donc déjà été octroyée dès le 1er tour des élections municipales 2020. Avec 86,15 % des votes, Thierry Tupinier arrive en tête du premier tour des élections municipales. Les résultats établissent que 85,64 % des électeurs ont choisi Gérard Meunier. Suite à l'élection, on retrouve Eline Metris et Caroline Petitjean en troisième position du palmarès pour ce premier tour : elles ont comptabilisé 83,58 % des voix. Yoann Passard (82,56 %), Sylvie Kaczmarek (82,05 %), Anne Lord (82,05 %), Marie-Pascale Rouillier (82,05 %), André Tyrode (82,05 %), Stéphane Joly (81,53 %) et Michel Bournot (81,02 %) se sont garanti une place au conseil municipal grâce à leur résultat élevé.

Certains habitants de ce petit village ont fait le choix de voter blanc (0,49 %). D'autres ont glissé un bulletin invalide dans les urnes (3,45 %).

L'heure est désormais à la nomination du maire par les nouveaux conseillers municipaux et parmi eux.

Résultats du premier tour - La Roche-Morey

Abstention : 21.32% Participation : 78.68%

Résultats détaillés du tour 1

  • Thierry TUPINIER, 86.15%



    Thierry TUPINIER

    86.15 %

    168 votes

  • Gérard MEUNIER, 85.64%



    Gérard MEUNIER

    85.64 %

    167 votes

  • Eline METRIS, 83.58%



    Eline METRIS

    83.58 %

    163 votes

  • Caroline PETITJEAN, 83.58%



    Caroline PETITJEAN

    83.58 %

    163 votes

  • Yoann PASSARD, 82.56%



    Yoann PASSARD

    82.56 %

    161 votes

  • Sylvie KACZMAREK, 82.05%



    Sylvie KACZMAREK

    82.05 %

    160 votes

  • Anne LORD, 82.05%



    Anne LORD

    82.05 %

    160 votes

  • Marie-Pascale ROUILLIER, 82.05%



    Marie-Pascale ROUILLIER

    82.05 %

    160 votes

  • André TYRODE, 82.05%



    André TYRODE

    82.05 %

    160 votes

  • Stéphane JOLY, 81.53%



    Stéphane JOLY

    81.53 %

    159 votes

  • Michel BOURNOT, 81.02%



    Michel BOURNOT

    81.02 %

    158 votes

  • Daniel GARNIER, 18.46%



    Daniel GARNIER

    18.46 %

    36 votes

  • Simone DRAPIER, 17.94%



    Simone DRAPIER

    17.94 %

    35 votes

  • Marie POULNOT, 16.92%



    Marie POULNOT

    16.92 %

    33 votes

  • Sébastien CANEY, 15.38%



    Sébastien CANEY

    15.38 %

    30 votes

  • Christiane DODU, 14.35%



    Christiane DODU

    14.35 %

    28 votes

  • Julien LEVENEUR, 14.35%



    Julien LEVENEUR

    14.35 %

    28 votes

  • Marc PIQUENET, 14.35%



    Marc PIQUENET

    14.35 %

    28 votes

  • Katy CONSIGNY, 13.84%



    Katy CONSIGNY

    13.84 %

    27 votes

  • Hervé DODU, 12.82%



    Hervé DODU

    12.82 %

    25 votes

  • Edouard MARCHOIS, 12.82%



    Edouard MARCHOIS

    12.82 %

    25 votes

  • Emile MARCHOIS, 12.3%



    Emile MARCHOIS

    12.3 %

    24 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 271 habitants
  • 258 inscrits
  • Votants203 inscrits 78.68%
  • Abstentionnistes55 inscrits 21.32%
  • Votes blancs1 inscrits 0.49%

Article à la une des élections

Gérald Darmanin démissionne du Conseil régional des Hauts-de-France et annoncera bientôt sa décision pour Tourcoing, ville dont il est maire

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

La Roche-Morey : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement du conseil municipal dans les communes françaises va s'organiser lors des 15 et 22 mars 2020. Dans le cas des communes ne dépassant pas 1 000 habitants, le principe de la liste ne s'applique pas, les électeurs devront sélectionner directement leurs candidats le jour du vote (à la condition que ceux-ci aient déposé leur candidature).

Municipales 2020 à La Roche-Morey : quels candidats seront présents ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats suivants. La ville de La Roche-Morey, tenue par Thierry Tupinier, voit celui-ci se présenter à sa réélection. Michel Bournot se présente comme candidat. Déjà candidat au moment des élections municipales de 2014, il avait alors accédé à un siège au conseil municipal. Parmi les candidats retenus, on trouve aussi Sébastien Caney, Katy Consigny, Christiane Dodu, Hervé Dodu, Simone Drapier, Daniel Garnier, Stéphane Joly, Sylvie Kaczmarek, Julien Leveneur, Anne Lord, Edouard Marchois, Emile Marchois, Eline Metris, Gérard Meunier, Yoann Passard, Caroline Petitjean, Marc Piquenet, Marie Poulnot, Marie-Pascale Rouillier et André Tyrode.

La règle est comme suit : les candidats ne peuvent être élus au premier tour que s'ils remportent une majorité absolue, et s'ils ont reçu les voix de plus du quart des résidents enregistrés sur les listes électorales. S'il y a un second tour, ils devront obtenir une majorité relative afin de pouvoir être élus et prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

La Roche-Morey : quels sont les enjeux des Municipales ?

Suite aux élections municipales 2020 (les 15 et 22 mars 2020), la ville de La Roche-Morey aura un nouveau conseil municipal. Afin de glisser un vote dans l'urne, plusieurs critères doivent être remplis. On doit être français ou ressortissant d'un pays membre de l'Union européenne, résider ou s'acquitter de ses impôts dans la municipalité en question, avoir plus de 18 ans et être inscrit sur les listes électorales françaises.

2014, les précédentes Municipales faisaient l'actualité : quels étaient les résultats ?

Dans certaines villes, les électeurs peuvent désigner plusieurs candidats à la fois, et d'ailleurs élire des membres de deux listes différentes lors de ces municipales. Seules les communes de moins de 1000 habitants sont concernées par ce scrutin plurinominal avec panachage.
Dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, ont été élus 11 membres du conseil municipal de la commune de La Roche-Morey. Accompagnés par Anne Lord, Geneviève Bague, Thierry Tupinier, Stéphanie Ziegler mais aussi Michel Bournot et Yoann Passard, Gérard Meunier et André Tyrode avaient accepté la tâche, de la part des habitants de la commune, de diriger cette commune.
Point sur la participation : de nombreux citoyens sont allés voter. En effet, 228 électeurs ont placé un bulletin dans l'urne, pour une liste électorale de 261 noms.

Y a-t-il eu une continuité entre cette élection et les suivantes ?

Concernant les autres scrutins depuis les dernières élections municipales, on en comptabilise plusieurs. Les précédentes Présidentielles, pour leur part, se sont déroulées en 2017. Les résultats du premier tour des dernières élections présidentielles de 2017 recensés dans la ville de La Roche-Morey étaient différents de ceux de l'ensemble du territoire.
On retiendra plusieurs candidats bien positionnés au premier tour : Marine Le Pen (Front national, 25,14 % des voix), mais également François Fillon (Les Républicains, 18,86 %), devant Emmanuel Macron (En marche !, 17,71 % des votes). Les habitants de La Roche-Morey ont finalement choisi Emmanuel Macron au second tour (53,89 %). À La Roche-Morey, 82,4 % des citoyens avaient fait le déplacement pour ces dernières élections (192 votants), contre 81,71 % en 2012.
Parmi les listes en position de faveur lors des élections européennes 2019, citons Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (29,41 %) et Renaissance (soutenue par La République en Marche) (20,59 %).

La Roche-Morey : les données clefs

Avant les élections municipales qui se tiendront les 15 et 22 mars prochains, consultons les chiffres socio-économiques locaux.

Toutes les particularités des résidents de La Roche-Morey

À La Roche-Morey, 281 personnes vivent dans ce hameau de Haute-Saône. Le rassemblement de la Communauté de Communes des Hauts du Val de Saône a donné la possibilité de lier des villes telles que Vougécourt, Ranzevelle ou également Melin à ce petit village. Du côté de l'âge, les habitants restent globalement peu âgés. La majorité des résidents a entre 25 et 54 ans tandis que 26,49 % se situent entre 55 et 64 ans. Selon les données, La Roche-Morey s'avère peu concernée par l'immigration, à hauteur de 2,90 % de personnes immigrées parmi sa population.

Quel est le niveau de vie dans la ville de La Roche-Morey ?

Lorsque l'on examine les chiffres suivants en détail, on peut mieux comprendre l'état du marché du travail à La Roche-Morey. Près de 90 habitants de la commune certifient avoir une activité professionnelle – soit 33,47 % de la population. Les agriculteurs exploitants et cadres et professions intellectuelles supérieures représentent 46,90 % de la population active. Plus de 11 % des résidents en âge de travailler se retrouvent en demande d'emploi, dont plus de la moitié sont des hommes.
Le revenu moyen en France atteignait plus de 20 000 € en 2014. À La Roche-Morey, en 2016, les habitants ont justifié d'un revenu médian de 16 773 €.
Si le niveau de vie dans une commune ne se réduit pas à son marché immobilier, ce dernier en reste, néanmoins, un très bon indicateur. Plus de 4 % des habitants de la commune sont locataires de maisons non HLM de 4 pièces et moins de 4 % louent un appartement non HLM de 3 pièces. Si l'on se penche sur le marché des propriétaires, on constate qu'ils sont environ 20 % à choisir une maison de 5 pièces et un peu plus de 30 % pour une maison de 6 pièces.

Peut-on combiner qualité de vie avec La Roche-Morey ?

Les infrastructures manquent un peu pour répondre aux besoins des habitants de cette ville. On peut dire qu'un assez grand nombre de familles peuplent la commune quand on sait qu'il y a 46 enfants âgés de 0 à 15 ans sur le total des résidents. Ils disposent de 1 établissement scolaire.
La pollution est également un facteur à prendre en compte pour juger de la qualité de vie d'une commune. Le saviez-vous ? L'eau se révèle à 50 % conforme question qualité. Rien de particulier n'a été détecté, tant sur le plan microbiologique​ que physico-chimique​. C'est ce qui est précisé par L'observatoire national de l'eau.