← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Sère

Résumé du second tour

Les élections municipales ont rassemblé les électeurs de Sère le 28 juin. Tous les sièges du conseil municipal étaient à pourvoir, aucun candidat n'ayant été élu au premier tour.

Quels candidats les citoyens de Sère ont-ils choisis au second tour des élections municipales 2020 ?

Gisèle Lartigue récolte 93,33 % des votes. Michel Marchez reçoit les suffrages de 88,88 % des électeurs. Après le scrutin, on retrouve Thierry Malin en troisième position de ce second tour : il a totalisé 86,66 % des voix. Le résultat de plusieurs candidats, notamment Corinne Clede (82,22 %), Odile Dublin (80 %), Fabienne Pourquet (80 %) et Norbert Danflous (77,77 %), leur a aussi garanti un siège au conseil.
Celui ou celle qui occupera la fonction de maire sera élu(e) dans les rangs des nouveaux conseillers municipaux et par ceux-ci.

75,76 % des citoyens se sont rendus aux bureaux de vote lors du second tour des élections municipales. La participation enregistrée à l'échelle du Gers pour cette élection a baissé par rapport à la précédente en 2014 (81,08 % contre 70,91 % cette année).

L'épidémie de coronavirus a rendu inévitable le report du second tour partout en France, et donc à Sère : l'État a annoncé fin mai qu'il se déroulerait le 28 juin.

Résultats du second tour - Sère

Abstention : 24.24% Participation : 75.76%

Résultats détaillés du tour 2

  • Gisèle LARTIGUE, 93.33%



    Gisèle LARTIGUE

    93.33 %

    42 votes

  • Michel MARCHEZ, 88.88%



    Michel MARCHEZ

    88.88 %

    40 votes

  • Thierry MALIN, 86.66%



    Thierry MALIN

    86.66 %

    39 votes

  • Corinne CLEDE, 82.22%



    Corinne CLEDE

    82.22 %

    37 votes

  • Odile DUBLIN, 80%



    Odile DUBLIN

    80 %

    36 votes

  • Fabienne POURQUET, 80%



    Fabienne POURQUET

    80 %

    36 votes

  • Norbert DANFLOUS, 77.77%



    Norbert DANFLOUS

    77.77 %

    35 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 94 habitants
  • 66 inscrits
  • Votants50 inscrits 75.76%
  • Abstentionnistes16 inscrits 24.24%
  • Votes blancs1 inscrits 2%

Résumé du premier tour

Personne ne s'est présenté dans les temps aux municipales à Sère. Par conséquent, il ne pouvait pas y avoir de premier tour.

Candidats du premier tour - Sère

Article à la une des élections

Municipales : en Loire-Atlantique, une élection annulée à cause de l’abstention

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Sère : le contexte politique des élections municipales

Le 27 février était la date limite pour les candidats aux élections municipales 2020, au-delà de laquelle ils ne pouvaient plus déposer leur candidature auprès des préfectures ou sous-préfectures de leur département. Toutefois, dans le cas de la ville de Sère, aucun candidat ne s'est manifesté.

Quelles alternatives sont envisageables si aucun candidat ne se présente dans une commune ?

En 2014, 62 villes en France ont connu cette situation : Chalus (Puy-de-Dôme), Baon (Yonne), Gironde-sur-Dropt (Gironde) ou encore Higuères-Souye (Pyrénées-Atlantiques), pour ne mentionner qu'une poignée. Ce n'est par conséquent pas la première fois qu'aucun candidat ne se déclare lors du premier tour des municipales. Le premier tour se voit alors supprimé. Des dossiers peuvent à nouveau être soumis pour le second tour, et l'élection se déroule normalement. Si aucun candidat ne se fait connaître, on organise de nouvelles élections. En attendant leur déroulement, une délégation spéciale est instaurée par la préfecture. Pour cet autre cas de figure où un candidat unique a été plébiscité pendant les élections municipales (par exemple à Carnac-Rouffiac dans le Lot en 2014), une délégation spéciale peut être dépêchée en attendant le report des élections.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Sère ?

Les bureaux de vote de la municipalité de Sère seront ouverts, les 15 et 22 mars 2020, dans le cadre des élections municipales 2020, qui éliront le conseil municipal de la ville. Seules les personnes françaises ou ressortissantes de l'Union européenne pourront voter lors de ces élections. Il faudra de surcroît payer ses impôts ou habiter dans la commune, et être inscrit sur les listes électorales. Pour cela, il faut avoir plus de 18 ans.

Les élections municipales à venir se différencieront-elles de celles de 2014 ?

Les électeurs des villes de moins de 1000 habitants votent via un scrutin plurinominal avec panachage pour les élections municipales. Ainsi, ils choisissent plusieurs membres à la fois et peuvent aussi désigner des candidats de deux listes différentes.
Les sièges du conseil municipal de Sère avaient été pourvus le 23 mars 2014. De fait, dès le soir du premier tour, les habitants en choisissaient 7 membres. Les Sérois ont donc chargé Yves Baup, René Lasmezas, Bernard Soubiran, François Decamps et Joël Clarens de les diriger, avec Yves Saint-Laurent et Danièle Cazeaux​.
Lors des élections, d'assez nombreux résidents ont voté. En effet, 49 d'entre eux sont allés aux urnes, sachant que la liste électorale comptait 69 inscrits. Lorsque l'on rapporte aux résultats déclarés aux précédentes élections municipales de 2008 (98,7 %), il en ressort ainsi une forte baisse du taux de participation.

Les derniers suffrages révélaient-ils les mêmes scores ?

Les citoyens sont revenus aux urnes plusieurs fois depuis les précédentes Municipales. De fait, les Présidentielles se sont déroulées en 2017. En 2017, au premier tour des dernières Présidentielles, les citoyens de Sère ont fait leur choix : les résultats ont été très similaires à ce qui a pu ressortir à l'échelle du pays.
Durant le premier tour, ce sont d'abord Emmanuel Macron (En marche !) puis Marine Le Pen (Front national) qui sont arrivés en tête avec respectivement 24,56 % et 21,05 % des voix exprimées, suivis de près par Benoît Hamon (Parti socialiste) qui a obtenu 15,79 % des votes. Au second tour, Emmanuel Macron est arrivé en tête avec 67,35 % des suffrages des électeurs de Sère. La part d'électeurs parmi les habitants de Sère s'élevait à 59 au second tour, soit 81,94 % de participation.
Aux élections européennes de 2019, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a su convaincre, avec 27,27 % des suffrages. Elle était suivie d'Envie d'Europe écologique et sociale qui, pour sa part, en a rassemblé 15,15 %.

Sère : les données clefs

Les élections municipales se déroulent les 15 et 22 mars prochains, le moment de jeter un coup d'œil sur les chiffres socio-économiques de la commune.

Quelles sont les grandes spécificités des habitants de Sère ?

77 résidents vivent dans ce hameau du Gers. Sère fait partie de la Communauté de Communes Val de Gers, une organisation transfrontalière. Elle permet de la rattacher à des villes telles que Traversères, Monties ou également Ponsan-Soubiran. Si 37,21 % des Sérois ont entre 55 et 64 ans, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans. Les citoyens sont donc peu âgés. Sère est une ville très concernée par l'immigration avec 15 % d'immigrés au sein de ses résidents.

Sère : comment caractériser son niveau de vie ?

Lorsque l'on examine les chiffres qui suivent en détail, on peut bien comprendre l'état du marché de l'emploi à Sère. Ce petit village est principalement habité par des agriculteurs exploitants et cadres et professions intellectuelles supérieures qui représentent 50 % de sa population en activité (plus de 29 Sérois sont actifs, soit 37,50 %).
Enfin, le marché immobilier reste un excellent indicateur du dynamisme d'une ville : les Sérois sont-ils davantage locataires ou bien propriétaires, habitent-ils plutôt des maisons ou des appartements ? Côté location à Sère, on peut constater que les résidents portent leur choix sur la location des maisons non HLM de 5 pièces à 5 % et à moins de 3 % sur des maisons meublées de 4 pièces. Les propriétaires sont respectivement environ 21 % à choisir une maison de 5 pièces et 36 % à acheter une maison de 4 pièces.

La qualité de vie à Sère plus en détail

La qualité de vie dans une commune s'estime, entre autres, au nombre d'équipements et installations proposés à la population. Ces derniers manquent un peu à Sère. Avec 2 enfants (de 0 à 15 ans), il est clair que les familles sont peu nombreuses dans la ville en comparaison avec son nombre total d'habitants.

À la fin du premier tour des élections, certaines communes n'ont pas pu former un conseil municipal, c'est pourquoi un second tour aura lieu à la date du 28 juin 2020. Dans le cas des communes n'excédant pas 1 000 habitants, le principe de la liste ne s'applique pas, les électeurs devront sélectionner directement leurs candidats le jour du vote (à condition que ceux-ci aient déposé leur candidature).

Qui sont les candidats qui se sont déclarés à Sère pour les Municipales 2020 ?

Est élu au conseil municipal tout candidat ayant emporté plus de la moitié des voix exprimées et 25 % des suffrages des inscrits. Les candidats avec les meilleurs résultats au second tour accéderont aux sièges libres du conseil municipal. Pour le second tour des Municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats suivants. Corinne Clede a fait savoir qu'elle se portait candidate. Les candidatures de Norbert Danflous, Odile Dublin, Gisèle Lartigue, Thierry Malin, Michel Marchez et Fabienne Pourquet sont aussi validées.