← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Garnay

Résumé du premier tour

Les électeurs de Garnay sont allés aux urnes le 15 mars 2020 pour les municipales. Seuls 44,89 % des citoyens se sont rendus au bureau de vote, une mobilisation très basse qui pourrait s'expliquer par les récentes annonces à propos de l'épidémie de coronavirus. La participation dans le département de l'Eure-et-Loir a baissé en comparaison avec l'élection précédente. Elle était de 68,75 %, contre 51,44 % cette année.

Afin de devenir membre du conseil municipal, un candidat doit réaliser les scores qui suivent : au moins la moitié des suffrages et plus du quart des votes des inscrits.

Municipales 2020 à Garnay : quels sont les résultats du 1er tour ?

À Garnay (28), l'ensemble des 15 sièges à remporter a donc déjà été octroyé dès le 1er tour des élections municipales 2020. C'est Sandra Piquet qui sort gagnant lors du 1er tour des élections municipales avec 98,35 % des voix. 96,05 % des électeurs ont porté leur choix sur Florent Collet et Annie Stepho. Ce scrutin a aussi permis à quelques candidats, comme Pierre Schubmehl (95,72 %), Franck Guedon (94,73 %), René Boudinet (94,40 %), Sébastien Sanjaime (94,40 %), Nathalie Thureau-Dangin (94,07 %), Marc Chauvin (93,42 %), Corinne Cardoso (92,43 %), Annette Melot (91,77 %), Anne-Marie Delaby (91,44 %), Arnaud Lejeune (90,46 %), Alain Perthuis (89,80 %) et Jean Bartier (82,89 %), d'obtenir des résultats élevés.

Les bulletins de vote de ce village ont été dépouillés : il y a eu 1,58 % de votes blancs et 2,22 % de votes non valides.

Il est maintenant temps pour les nouveaux conseillers municipaux de désigner le nouveau maire dans leurs rangs.

Résultats du premier tour - Garnay

Abstention : 55.11% Participation : 44.89%

Résultats détaillés du tour 1

  • Sandra PIQUET, 98.35%



    Sandra PIQUET

    98.35 %

    299 votes

  • Florent COLLET, 96.05%



    Florent COLLET

    96.05 %

    292 votes

  • Annie STEPHO, 96.05%



    Annie STEPHO

    96.05 %

    292 votes

  • Pierre SCHUBMEHL, 95.72%



    Pierre SCHUBMEHL

    95.72 %

    291 votes

  • Franck GUEDON, 94.73%



    Franck GUEDON

    94.73 %

    288 votes

  • René BOUDINET, 94.4%



    René BOUDINET

    94.4 %

    287 votes

  • Sébastien SANJAIME, 94.4%



    Sébastien SANJAIME

    94.4 %

    287 votes

  • Nathalie THUREAU-DANGIN, 94.07%



    Nathalie THUREAU-DANGIN

    94.07 %

    286 votes

  • Marc CHAUVIN, 93.42%



    Marc CHAUVIN

    93.42 %

    284 votes

  • Corinne CARDOSO, 92.43%



    Corinne CARDOSO

    92.43 %

    281 votes

  • Annette MELOT, 91.77%



    Annette MELOT

    91.77 %

    279 votes

  • Anne-Marie DELABY, 91.44%



    Anne-Marie DELABY

    91.44 %

    278 votes

  • Arnaud LEJEUNE, 90.46%



    Arnaud LEJEUNE

    90.46 %

    275 votes

  • Alain PERTHUIS, 89.8%



    Alain PERTHUIS

    89.8 %

    273 votes

  • Jean BARTIER, 82.89%



    Jean BARTIER

    82.89 %

    252 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 907 habitants
  • 704 inscrits
  • Votants316 inscrits 44.89%
  • Abstentionnistes388 inscrits 55.11%
  • Votes blancs5 inscrits 1.58%

Article à la une des élections

Le Havre : la nouvelle vie d’Édouard Philippe

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Garnay : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 sont organisées dans le cadre d'un renouvellement du conseil municipal dans toutes les communes françaises. Vous vivez dans une commune de moins de 1 000 habitants : vous pourrez donc désigner un ou plusieurs candidats et non une liste !

Qui sera dans la course à Garnay pour les Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats qui suivent. Jean Bartier se porte candidat. Les candidatures de René Boudinet, Corinne Cardoso, Marc Chauvin, Florent Collet, Anne-Marie Delaby, Franck Guedon, Arnaud Lejeune, Annette Melot, Alain Perthuis, Sandra Piquet, Sébastien Sanjaime, Pierre Schubmehl, Annie Stepho et Nathalie Thureau-Dangin sont aussi validées.

Il est important de rappeler qu'il est indispensable, pour être élu à l'issue du premier tour, d'avoir atteint une majorité absolue et d'avoir décroché les voix de plus du quart des habitants inscrits sur les listes électorales. Dans l'éventualité d'un second tour, pour pouvoir être élus et prétendre à l'un des 15 sièges à pourvoir, les candidats devront avoir décroché une majorité relative.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Garnay ?

Qui sera élu au conseil municipal de la commune de Garnay ? Réponse à la fin des élections municipales 2020, qui auront lieu les 15 et 22 mars 2020. Pas besoin d'être français pour voter ! Un ressortissant d'un pays membre de l'UE, qui habite ou s'acquitte de ses impôts dans la municipalité dont il est question, qui est majeur et inscrit sur les listes électorales françaises, a le droit de vote.

Quels étaient les scores des Municipales 2014 ?

C'est un scrutin plurinominal avec panachage qui régit les élections municipales, pour les communes de moins de 1000 habitants uniquement. Dans ces villes, les électeurs peuvent voter pour plusieurs membres en même temps et sont libres d'élire des candidats de deux listes différentes.
15 membres du conseil municipal de la ville de Garnay avaient été désignés lors du scrutin qui se déroulait le 30 mars 2014. Les résultats étaient connus au soir du second tour. Henri Grzesiak, Martine Boucher, Franck Guedon, Alexandre Pericat mais aussi Michel Moreau et Nicolle Sanjaime assistaient Brigitte Paragot et Marie-Laure Cordery, qui ont été chargées par les Garnetais de les diriger.
De nombreux électeurs se sont déplacés aux urnes : 564 sur les 693 inscrits ont déposé un bulletin de vote. Ceci indique une forte hausse du taux de participation si on le compare aux précédentes Municipales de 2008 où il atteignait 69,64 %.

Les dernières élections ont-elles dévoilé la même tendance ?

Depuis les dernières Municipales, les citoyens ont été appelés plusieurs fois aux urnes, notamment dans le cadre des élections présidentielles (2017). Au premier tour, les résultats à Garnay étaient différents de ceux enregistrés au niveau du pays.
En troisième place, Emmanuel Macron (En marche !) a eu 21,68 % des votes, derrière François Fillon (Les Républicains) d'une part et Marine Le Pen (Front national) d'autre part qui ont comptabilisé respectivement 23,78 % et 23,25 %. Il y aura eu 64,57 % de voix des résidents de Garnay pour Emmanuel Macron au second tour. Au second tour, il y a eu 578 participants, ce qui constitue 84,26 % des résidents de Garnay. En 2012, ils étaient 85,65 % à se déplacer, soit une évolution différente de celle constatée dans le pays (-5,8 points).
21,33 % pour Renaissance (soutenue par La République en Marche), 27,2 % pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) : tels étaient les résultats des Européennes 2019.

Garnay : les données clefs

Mobilité, écologie, sécurité et accès aux soins sont les principaux enjeux socio-économiques à Garnay pour les municipales qui se tiendront les 15 et 22 mars prochains.

Toutes les caractéristiques des habitants de Garnay

Avec 876 résidents, Garnay est un village d'Eure-et-Loir. Garnay fait partie de la Communauté d'Agglomération du Pays de Dreux qui se construit autour de différentes communes comme Favières, Prudemanche ou bien Fontaine-les-Ribouts. La population est peu âgée dans la ville de Garnay. Ici, 34,61 % des résidents ont entre 55 et 64 ans, mais la majorité a entre 25 et 54 ans. Actuellement, à Garnay, 3,89 % des habitants sont immigrés.

Comment pourrait-on caractériser le niveau de vie au sein de la ville de Garnay ?

Quelle est la situation du marché de l'emploi à Garnay ? La réponse avec les chiffres qui suivent. Les employés et professions intermédiaires sont des plus présents parmi la population en activité de Garnay (59,62 %). Plus généralement, les Garnetais actifs, qui sont au nombre de 381, constituent 44,63 % des résidents de la ville. Moins de 10 % des Garnetais en âge de travailler sont en demande d'emploi. Une majeure partie de ces habitants au chômage sont des hommes.
Si l'on souhaite comparer les chiffres, le niveau de vie à Garnay s'avère plus élevé que celui de la France. Le revenu fiscal médian des Garnetais était de 24 083 € durant l'année 2016 tandis que le revenu fiscal médian français s'élevait à 20 000 € au cours de l'année 2014.
Le marché immobilier d'une commune est souvent pris comme un indicateur adéquat du niveau de vie de cette dernière. Les chiffres les plus étudiés sont dans ce cas le statut d'occupation (locataires ou propriétaires), le type de bien (maisons ou appartements) ou bien la surface de ceux-ci. Les Garnetais et la location : ils sont moins de 4 % à être locataires d'une maison non HLM de 4 pièces et environ 2 % d'une maison non HLM de 3 pièces. Les résidents de Garnay sont 32 % à être propriétaires d'une maison de 6 pièces et un peu plus du quart à être en possession d'une maison de 5 pièces.

Quelques indicateurs sur la qualité de vie à Garnay

Garnay est une commune où les équipements manquent un peu pour répondre aux demandes de ses citoyens. On recense 128 enfants, âgés de 0 à 15 ans, dans la ville de Garnay. Cela indique donc que peu de familles y vivent si on met ce chiffre à côté du nombre total d'habitants. Et pour les plus jeunes, on trouve 1 établissement scolaire.
Vous avez sûrement à coeur de savoir si votre commune est polluée. Pour l'année, la qualité de l'air de votre commune est en moyenne de 3,94, d'après l'indice de qualité de l'air, l'indice Atmo. Il est mesuré selon les teneurs des principaux niveaux de pollution que sont l'ozone, les poussières, le dioxyde de soufre et le dioxyde d'azote. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on sait que la qualité de l'eau se révèle 100 % conforme tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.