Résumé de l'élection

Les habitants de la commune se sont rendus aux urnes pour les élections municipales qui se sont tenues à Coux et Bigaroque-Mouzens le 15 mars 2020. Le scrutin a peu mobilisé les électeurs, comme le démontre le taux de participation peu élevé relevé par la commune (46,58 %), un nombre potentiellement impacté par l'épidémie de coronavirus. À l'échelle du département de la Dordogne, le taux de participation à cette élection a baissé cette année (64,85 %), en comparaison avec la précédente (79,36 %).

Les sièges du conseil municipal sont accordés à 50 % aux membres qui entrent dans la composition de la liste majoritaire au premier tour, en cas de majorité absolue. L'autre moitié est répartie proportionnellement entre toutes les listes au score supérieur à 5 %.

À Coux et Bigaroque-Mouzens, quelles listes sont favorites au premier tour des élections municipales 2020 ?

L'identité des 19 conseillers municipaux de Coux et Bigaroque-Mouzens (24) est donc désormais connue dès le 1er tour des élections municipales 2020. En récoltant 100 % des voix, Jean-Louis Chazelas arrive en première place du premier tour des élections municipales. 19 places vont à sa liste.

Les bulletins de vote de ce village ont été comptabilisés : il y a eu 2,28 % de votes blancs et 23,81 % de votes non valides.

L'élection du maire fait suite à celle des nouveaux membres du conseil municipal. Il est d'ailleurs désigné dans les rangs de ceux-ci, ainsi que par eux.

Résultats Coux et Bigaroque-Mouzens

Abstention : 53.42% Participation : 46.58%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Jean-louis Chazelas, , 100%, 357 votes

    19 élu·e·s

    Jean-louis Chazelas

    ENSEMBLE POUR NOTRE COMMUNE

    100 %

    357 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 982 habitants
  • 1037 inscrits
  • Votants483 inscrits 46.58%
  • Abstentionnistes554 inscrits 53.42%
  • Votes blancs11 inscrits 2.28%
  • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 19/19

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Coux et Bigaroque-Mouzens : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 et 22 mars 2020 permettent le renouvellement du conseil municipal des communes françaises. Au sein de la ville de Coux Et Bigaroque-Mouzens, voici les candidats en lice.

Qui allons-nous voir à Coux Et Bigaroque-Mouzens, pour les élections municipales 2020 ?

À Coux Et Bigaroque-Mouzens, une unique liste sera proposée aux votants : Jean-Louis Chazelas s'est fait connaître comme candidat, en tant que leader d'ENSEMBLE POUR NOTRE COMMUNE. Il s'était déjà présenté lors des élections municipales 2014 et avait décroché un siège au conseil municipal.

Coux et Bigaroque-Mouzens : quels sont les enjeux des Municipales ?

Afin d'élire un nouveau conseil municipal, les résidents de Coux et Bigaroque-Mouzens iront, les 15 et 22 mars 2020, aux bureaux de vote, lors des élections municipales 2020. Comme pour toutes les élections en France, il faut avoir plus de 18 ans pour participer. D'autres critères sont obligatoires. On doit payer ses impôts ou résider dans la municipalité, apparaître sur les listes électorales et être français ou ressortissant de l'Union européenne.

Résultats des Municipales 2014

Dans le cadre des municipales, les communes de moins de 1000 habitants votent au scrutin plurinominal avec panachage. Par conséquent, les électeurs peuvent voter pour plusieurs candidats en même temps et choisir des membres de deux listes différentes.
À Coux et Bigaroque-Mouzens, le 23 mars 2014, se déroulait l'élection de 15 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Les Couxois pouvaient compter sur Claudie Estay et Sylvain Andrieux pour gérer leur ville. À leurs côtés, on pouvait retrouver Yannick Besse, Jean-Marie Meyroune, Jean-Louis Chazelas, Benjamin Sorhaitz mais aussi Max Avezou et Christophe Leger.
Le résultat des élections a permis de constater que 583 votants se sont rendus à leur bureau de vote, parmi 805 personnes présentes sur les listes. De fait, d'assez nombreuses personnes ont exprimé leur opinion politique. Cette participation suggère une forte baisse en comparaison de celle des Municipales de 2008 : elle affichait cette année-là 82,42 %.

L'étude des scrutins précédents permet-elle d'y observer la même évolution ?

Il y aura eu plusieurs votes entre aujourd'hui et les dernières Municipales. Les précédentes élections présidentielles, pour leur part, remontent à 2017. À Coux et Bigaroque-Mouzens, les votes déclarés au premier tour des Présidentielles de 2017 se sont avérés être différents de ce qui a été recensé dans toute la France.

Coux et Bigaroque-Mouzens : les informations clefs

Avant d'aller aux urnes lors des élections municipales (15 et 22 mars 2020), il peut être enrichissant pour les citoyens de Coux et Bigaroque-Mouzens de se pencher sur les enjeux socio-économiques de leur municipalité.

Quelques statistiques sur la population de Coux et Bigaroque-Mouzens

1 220 personnes vivent dans ce village de Dordogne. Aux côtés de Marnac, Siorac-en-Périgord ou bien Larzac, Coux et Bigaroque-Mouzens appartient à l'agglomération transfrontalière de la Communauté de Communes Vallée de Dordogne et Forêt Bessède. La population est peu âgée à Coux et Bigaroque-Mouzens. Dans cette ville, 27,27 % des résidents ont entre 55 et 64 ans, mais la majorité a entre 25 et 54 ans. Aujourd'hui, à Coux et Bigaroque-Mouzens, 7,95 % des résidents sont immigrés.

L'ensemble des renseignements concernant le niveau de vie sur la commune de Coux et Bigaroque-Mouzens

Les données qui suivent aident à se faire une idée de l'emploi à Coux et Bigaroque-Mouzens. Les employés et professions intermédiaires représentent 56,60 % des actifs couxois. Les 524 habitants actifs forment 43,85 % de la population de la ville. Le taux d'emploi des femmes dans l'agglomération couxoise est proportionnellement moins conséquent que celui du sexe opposé. Sur environ 11 % de chômeurs, une majeure partie sont des femmes.
Durant l'année 2014, le revenu fiscal médian s'élevait à plus de 20 000 € sur toute la France. À Coux et Bigaroque-Mouzens, au cours de l'année 2016, les ménages ont touché en moyenne 19 623 € par an.
En plus du marché de l'emploi, celui de l'immobilier reste une bonne illustration du niveau de vie des Couxois. Question location, on répertorie 6 % de maisons non HLM de 4 pièces et environ 3 % de maisons non HLM de 3 pièces qui sont occupées par des locataires. Dans quoi investissent les Couxois pour être propriétaires ? Ils s'avèrent environ 22 % à acheter une maison de 4 pièces et presque 25 % une maison de 5 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, environnement... Comment vit-on à Coux et Bigaroque-Mouzens ?

Si vous vous intéressez à la qualité de vie dans la ville de Coux et Bigaroque-Mouzens, notez que les équipements manquent un peu dans cette commune. Par rapport à son nombre total d'habitants, les familles sont peu nombreuses à y vivre, en effet le nombre d'enfants de 0 à 15 ans est de 169.
Outre les aménagements de la commune, il est important de découvrir si la localité a une bonne qualité de l'air ou de l'eau, pour jauger la pollution ambiante. Qu'en est-il de la qualité de l'eau ? Elle se révèle à 100 % conforme tant au niveau microbiologique que physico-chimique​ d'après L'observatoire national de l'eau.