← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Doux

Résumé du premier tour

Les élections municipales se sont tenues à Doux, où les résidents étaient attendus ce 15 mars 2020. Lors du 1er tour des municipales, 67,90 % des citoyens étaient allés aux bureaux de vote. Le taux de participation est donc en baisse (-14,32 points) au regard de 2014, étant donné qu'il était à l'époque de 82,22 %. La participation suscitée par cette élection au niveau du département (Deux-Sèvres), de 55,29 %, a baissé en comparaison avec celle enregistrée au scrutin précédent (73 %).

Un candidat a emporté plus de 50 % des voix et au moins le quart des suffrages des inscrits ? Il va alors siéger au conseil municipal.

Élections municipales 2020 : qui est en tête à l'issue du premier tour à Doux ?

Les 11 sièges du conseil ayant déjà tous été attribués dès le premier tour, les élections municipales 2020 se concluent donc à Doux (79). C'est Bernadette Guignard qui sort gagnant lors du premier tour des élections municipales avec 96,29 % des votes. On notera un résultat de 95,37 % pour Joël Martin. 94,44 %, tel est le score effectué par Jean-Pierre Guillaumin et Claire Sarrazin à ce tour, les propulsant ainsi en troisième position. Par ailleurs, ce tour a servi à dégager des personnalités favorites parmi les élus, à l'image de Lucien Jolivot (93,51 %), Serge Bernardeau (92,59 %), Nadine Prouteau (92,59 %), Alain Doisy (91,66 %), Annie Bourreau (90,74 %), Patrice Fourneaux (90,74 %) et Philippe Vallat (87,96 %).

L'heure est maintenant à l'élection du maire par les nouveaux membres du conseil municipal et parmi eux.

Résultats du premier tour - Doux

Abstention : 32.1% Participation : 67.9%

Résultats détaillés du tour 1

  • Bernadette GUIGNARD, 96.29%



    Bernadette GUIGNARD

    96.29 %

    104 votes

  • Joël MARTIN, 95.37%



    Joël MARTIN

    95.37 %

    103 votes

  • Jean-Pierre GUILLAUMIN, 94.44%



    Jean-Pierre GUILLAUMIN

    94.44 %

    102 votes

  • Claire SARRAZIN, 94.44%



    Claire SARRAZIN

    94.44 %

    102 votes

  • Lucien JOLIVOT, 93.51%



    Lucien JOLIVOT

    93.51 %

    101 votes

  • Serge BERNARDEAU, 92.59%



    Serge BERNARDEAU

    92.59 %

    100 votes

  • Nadine PROUTEAU, 92.59%



    Nadine PROUTEAU

    92.59 %

    100 votes

  • Alain DOISY, 91.66%



    Alain DOISY

    91.66 %

    99 votes

  • Annie BOURREAU, 90.74%



    Annie BOURREAU

    90.74 %

    98 votes

  • Patrice FOURNEAUX, 90.74%



    Patrice FOURNEAUX

    90.74 %

    98 votes

  • Philippe VALLAT, 87.96%



    Philippe VALLAT

    87.96 %

    95 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 232 habitants
  • 162 inscrits
  • Votants110 inscrits 67.9%
  • Abstentionnistes52 inscrits 32.1%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

VIDEO. Présidentielle : Gérard Larcher souhaite "une alternative à Emmanuel Macron", qui "ne se résume pas à Marine le Pen ou Jean-Luc Mélenchon"

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Doux : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 permettent aux communes françaises de renouveler leur conseil municipal. Dans les communes dont le nombre d'habitants est inférieur à 1 000, les règles de l'élection sont légèrement différentes de celles des villes plus peuplées, dans le sens où les électeurs ne votent pas pour une liste, mais directement pour un ou plusieurs candidats, parmi ceux qui ont déclaré officiellement leur candidature.

Voici les candidats attendus à Doux pour les Municipales 2020

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats qui suivent. La mairie de Doux verra éventuellement son maire Lucien Jolivot renouveler son mandat. De plus, Serge Bernardeau est candidat. Lors des précédentes municipales de 2014, il avait obtenu un siège au conseil municipal. Les candidatures d'Annie Bourreau, Alain Doisy, Patrice Fourneaux, Bernadette Guignard, Jean-Pierre Guillaumin, Joël Martin, Nadine Prouteau, Claire Sarrazin et Philippe Vallat viennent se rajouter à celles précédemment évoquées.

Le règlement des élections municipales est comme suit : les candidats peuvent être élus au premier tour dans le cas où ils remportent la majorité absolue, mais sous réserve qu'ils aient reçu les voix de plus du quart des habitants enregistrés sur les listes électorales. Si un second tour s'avère nécessaire, les candidats doivent obligatoirement atteindre une majorité relative pour être élus et ainsi pouvoir prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Doux ?

Le conseil municipal sera choisi les 15 et 22 mars 2020. Les électeurs de Doux sont de ce fait attendus aux urnes pour ces élections municipales 2020. Les électeurs français ou membres de l'Union européenne, qui sont majeurs, qui figurent sur les listes électorales françaises et qui paient leurs impôts ou résident dans la commune sont invités à se rendre aux bureaux de vote pour ce suffrage.

Retour sur 2014, année des dernières élections municipales

Les électeurs des villes de moins de 1000 habitants votent pour plusieurs candidats à la fois et peuvent également désigner des membres de deux listes différentes, pour ces municipales. Il s'agit donc d'un scrutin plurinominal avec panachage.
Que s'est-il passé le 23 mars 2014 à Doux ? Dès le soir du premier tour, 11 membres du conseil municipal ont été désignés par les résidents. Pour les administrer, les Dolais avaient fait confiance à Nadine Prouteau et Bernardette Guignard. Ces dernières étaient assistées par Joël Martin, Serge Bernardeau, Philippe Vallat, Jean-Pierre Guillaumin mais aussi Annie Bourreau et Claire Sarrazin.
De nombreux votes ont été comptabilisés lors de ces élections : sur un ensemble de 180 inscrits sur les listes électorales, 148 citoyens ont voté. Ceci équivaut à une forte baisse en comparaison avec le taux de participation aux Municipales de 2008 qui s'élevait à 86,7 %.

Les précédents scrutins ont-ils affiché la même tendance ?

Plusieurs votes se sont tenus après les élections municipales, mais il n'y a pas eu d'élections présidentielles depuis 2017. Au premier tour des élections présidentielles, en 2017, on note que le choix des citoyens de Doux était différent de celui du reste des citoyens français.
Résultats du premier tour : François Fillon (Les Républicains) de même qu'Emmanuel Macron (En marche !), en tête avec respectivement 30,94 % et 22,3 % des voix. Derrière, Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) a réuni 14,39 % des suffrages. Au second tour, Emmanuel Macron s'est classé en tête avec 73,58 % des suffrages des habitants de Doux. La participation des résidents de Doux au second tour était de 83,03 %, soit 137 habitants. À titre de comparaison, ils étaient 90,96 % en 2012.
Suite aux Européennes de 2019, la liste l'Union de la Droite et du Centre s'est imposée avec un résultat de 20 %, et Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) avec 24,21 % des votes.

Doux : les informations clefs

Les municipales, qui se tiendront les 15 et 22 mars prochains, nous fournissent un aperçu des données socio-économiques à Doux.

Quelles sont les grandes particularités des résidents de Doux ?

Doux est une ville des Deux-Sèvres, elle abrite 229 résidents. La Communauté de Communes de Parthenay-Gâtine regroupe Doux avec plusieurs communes voisines, telles que Fomperron, Thénezay ou bien Gourgé. Du point de vue de l'âge, les habitants dolais restent globalement peu âgés. La majorité des résidents a entre 25 et 54 ans alors que 25,22 % se trouvent entre 55 et 64 ans. Les populations issues de l'immigration sont peu représentées à Doux, avec 4,37 % des habitants.

Travail, logement et revenus : proposent-ils un niveau de vie confortable à Doux ?

Les chiffres qui suivent offrent le portrait des travailleurs à Doux. 40,61 % des Dolais sont actifs (à savoir plus de 91 habitants). Les ouvriers et employés représentent 66,67 % des actifs. Les hommes sont plus concernés par le chômage dans l'agglomération dolaise. En effet, sur 17 % de demandeurs d'emploi, plus de la moitié sont des hommes.
En France, le revenu moyen des foyers était de 20 000 € en 2014. Les Dolais ont pour leur part déclaré un revenu médian de 20 077 € en 2016. Le niveau de vie à Doux est ainsi similaire à la moyenne nationale.
Pour compléter cette analyse du niveau de vie dolais, il se révèle intéressant de considérer les données du marché immobilier. Les résidents louent plus volontiers les maisons non HLM de 4 pièces (7 %) ainsi que les maisons non HLM de 5 pièces (6 %). Un peu plus du quart des propriétaires choisit d'investir dans une maison de 6 pièces et un peu moins du tiers dans une maison de 5 pièces.

Quelques indicateurs concernant la qualité de vie à Doux

Il y a une raison pour laquelle les politiques urbaines se concentrent essentiellement sur les équipements de la commune : en satisfaisant les attentes des habitants, elles garantissent la qualité de vie dans leur ville. On peut noter qu'à Doux les infrastructures manquent un peu. Par rapport au nombre total d'habitants, on y dénombre un assez grand nombre de familles (45 enfants âgés de 0 à 15 ans), qui habitent la commune.
Si vous êtes sensible à la pollution, tenez-vous au courant des indices de qualité de l'air ou de l'eau dans votre ville. Que penser de la qualité de l'eau ? Elle est conforme à 100 % sur deux plans : niveau microbiologique ​et niveau physico-chimique. Parcourez les données de L'observatoire national de l'eau pour en savoir plus.