← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Étevaux

Résumé du premier tour

Les élections municipales ont eu lieu le 15 mars 2020 à Étevaux. 65,38 % des citoyens sont allés aux bureaux de vote, contre 83,49 % lors du scrutin de 2014 (baisse de -18,11 points). La participation à l'élection a baissé dans le département de la Côte-d'Or lorsqu'on la compare au taux de participation du scrutin précédent : 76,34 % contre 65,46 % cette année.

Un candidat a emporté plus de la moitié des votes et au moins le quart des suffrages des inscrits ? Il va alors siéger au conseil municipal.

Quel est le résultat du 1er tour des élections municipales 2020 à Étevaux ?

Les 11 sièges du conseil municipal d'Étevaux (21) ont donc déjà été assignés dès le premier tour des élections municipales 2020. Fabrice Bonazza atteint 84,56 % au premier tour des élections municipales. Sylvain Gueret a convaincu 83,89 % des électeurs de la municipalité. Le résultat effectué par Jean-Baptiste Gamba (82,55 %) le place en troisième position. D'autres candidats élus au conseil ont réalisé un chiffre assez élevé, s'assurant donc l'adhésion des électeurs : Jonathan Thierry (77,18 %), Christophe Barret (76,51 %), Valentin Chanut (76,51 %), Norbert Fourot (75,83 %), Françoise Wachowiak (73,82 %), Jean-Claude Rossin (72,48 %), Jean-Philippe Czarnyszka (68,45 %) et Kenny Pageaux (53,69 %).

Suite à l'élection des conseillers municipaux, ces derniers sont priés de choisir le nouveau maire parmi eux.

Résultats du premier tour - Étevaux

Abstention : 34.62% Participation : 65.38%

Résultats détaillés du tour 1

  • Fabrice BONAZZA, 84.56%



    Fabrice BONAZZA

    84.56 %

    126 votes

  • Sylvain GUERET, 83.89%



    Sylvain GUERET

    83.89 %

    125 votes

  • Jean-Baptiste GAMBA, 82.55%



    Jean-Baptiste GAMBA

    82.55 %

    123 votes

  • Jonathan THIERRY, 77.18%



    Jonathan THIERRY

    77.18 %

    115 votes

  • Christophe BARRET, 76.51%



    Christophe BARRET

    76.51 %

    114 votes

  • Valentin CHANUT, 76.51%



    Valentin CHANUT

    76.51 %

    114 votes

  • Norbert FOUROT, 75.83%



    Norbert FOUROT

    75.83 %

    113 votes

  • Françoise WACHOWIAK, 73.82%



    Françoise WACHOWIAK

    73.82 %

    110 votes

  • Jean-Claude ROSSIN, 72.48%



    Jean-Claude ROSSIN

    72.48 %

    108 votes

  • Jean-Philippe CZARNYSZKA, 68.45%



    Jean-Philippe CZARNYSZKA

    68.45 %

    102 votes

  • Kenny PAGEAUX, 53.69%



    Kenny PAGEAUX

    53.69 %

    80 votes

  • Christel DOOZE, 53.02%



    Christel DOOZE

    53.02 %

    79 votes

  • Didier WACHOWIAK, 49.66%



    Didier WACHOWIAK

    49.66 %

    74 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 295 habitants
  • 234 inscrits
  • Votants153 inscrits 65.38%
  • Abstentionnistes81 inscrits 34.62%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Propos de Gérald Darmanin, enquête sur le président des Jeunes LR, PMA... Le "8h30 franceinfo" d'Aurélien Pradié

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Étevaux : le contexte politique des élections municipales

Les communes françaises sont appelées les 15 mars et 22 mars 2020 à élire leurs nouveaux conseillers municipaux lors des élections. Il faut noter que le principe du scrutin de liste ne s'applique pas pour les communes dont le nombre d'habitants est en dessous de 1 000. Les électeurs qui habitent dans ces villes peuvent directement désigner leurs candidats, parmi ceux qui ont fait acte de candidature.

Vous êtes curieux d'apprendre qui se présente à Etevaux pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats qui suivent. Actuellement maire d'Etevaux, Jean-Claude Rossin propose une nouvelle fois sa candidature. Christophe Barret se présente également. Aussi dans la course pour ces élections, Fabrice Bonazza, Valentin Chanut, Jean-Philippe Czarnyszka, Christel Dooze, Norbert Fourot, Jean-Baptiste Gamba, Sylvain Gueret, Kenny Pageaux, Jonathan Thierry, Didier Wachowiak et Françoise Wachowiak.

Rappelons que les candidats sont élus au premier tour dès lors qu'ils obtiennent la majorité absolue des votes des électeurs, mais sous réserve que plus du quart des personnes inscrites sur les listes électorales se soient exprimés en leur faveur. Si un second tour est nécessaire, la majorité relative leur est requise pour être élus et pour pouvoir accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Étevaux : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les électeurs d'Étevaux auront l'occasion, pour les élections municipales 2020 (les 15 et 22 mars 2020), de choisir un nouveau conseil municipal. Les électeurs français ou ressortissants de l'UE, qui sont majeurs, qui apparaissent sur les listes électorales françaises et qui paient leurs impôts ou habitent dans la commune sont invités à se rendre aux urnes pour ce suffrage.

Quelle était la donne politique en 2014, lors des dernières Municipales ?

Dans les villes de moins de 1000 habitants, les élections municipales prennent l'aspect d'un scrutin plurinominal avec panachage. Autrement dit, les électeurs votent pour plusieurs candidats à la fois et peuvent aussi désigner des membres de deux listes différentes.
Que s'est-il passé le 23 mars 2014 à Étevaux ? Dès le soir du premier tour, 11 membres du conseil municipal ont été désignés par les citoyens. Christel Dooze, Françoise Wachowiak, Jean-Claude Rossin, Didier Wachowiak mais aussi Jean-Philippe Czarnyszka et Jean-Baptiste Gamba étaient en compagnie de Sylvain Gueret et Fabrice Bonazza. Ceux-ci avaient été choisis par les Estivaliens pour les diriger.
On recense de nombreux électeurs lors de ce scrutin : 177 voix ont été décomptées pour une liste de 212 personnes en tout. Cette participation implique une légère hausse lorsque nous la comparons à celle des précédentes Municipales de 2008 (82,35 %).

Y a-t-il eu une continuité entre cette élection et les suivantes ?

Les dernières élections présidentielles ont eu lieu en 2017, et l'on compte plusieurs votes depuis les précédentes élections municipales. Par rapport aux résultats à l'échelle du pays, les votes des habitants d'Étevaux étaient différents de ceux du reste des citoyens français lors du premier tour des précédentes Présidentielles.
Tandis que Marine Le Pen (Front national) d'une part et François Fillon (Républicains) d'autre part emportaient 31,82 % et 21,21 % des suffrages au premier tour, Emmanuel Macron se classait derrière avec 18,69 %. À Étevaux, 50,65 % des votants ont choisi Marine Le Pen au deuxième tour. Ils ont été 184 Estivaliens à se déplacer pour le second tour, soit un taux de participation de 82,51 %, contre 84,62 % en 2012. Cette baisse est différente de la variation relevée dans le pays (on a en effet noté un écart de -5,8 points entre les deux Présidentielles).
La République en Marche avec Renaissance aura obtenu 15,28 % des voix à l'issue des élections européennes de 2019, contre 36,81 % avec Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen).

Quelques informations sur Étevaux

Avant de se rendre aux urnes lors des municipales (15 et 22 mars 2020), il peut être enrichissant pour les citoyens d'Étevaux de se pencher sur les objectifs socio-économiques de leur commune.

Comment peut-on définir les habitants d'Étevaux ?

Étevaux, avec ses 315 résidents, est une commune de la Côte-d'Or. Avec Étevaux, on trouve des villes comme Auxonne, Les Maillys ou bien Soissons-sur-Nacey qui forment la Communauté de Communes Auxonne Pontailler Val de Saône. La population reste dans l'ensemble peu âgée (la majorité a entre 25 et 54 ans et 21,61 % ont entre 55 et 64 ans). La proportion des résidents issus de l'immigration est peu importante (0,32 %).

Étevaux : comment caractériser son niveau de vie ?

Le marché de l'emploi se retrouve dans les données suivantes. Les cadres et professions intellectuelles supérieures et professions intermédiaires, voici les catégories d'emploi fortement représentées à Étevaux (55,80 % de la population active). Les actifs constituent 54,02 % des habitants de la commune – soit plus de 169 individus. Le taux de chômage de la population estivalienne atteint 6 % des résidents (dont une majeure partie sont des hommes).
Durant l'année 2016, le revenu médian des Estivaliens se révélait plus élevé que la moyenne nationale de 2014, avec 22 465 € par an à Étevaux, contre environ 20 000 € par an en France en 2014.
Enfin, le marché immobilier est un excellent indicateur de l'attractivité d'une commune : les Estivaliens sont-ils davantage locataires ou bien propriétaires, habitent-ils plutôt des maisons ou des appartements ? Lorsqu'ils louent, les Estivaliens prennent pour environ 4 % une maison non HLM de 4 pièces et pour environ 1 % une maison meublée de 2 pièces. Si l'on s'intéresse au marché des propriétaires, on note qu'ils sont environ 25 % à acheter une maison de 5 pièces et 38 % pour une maison de 6 pièces.

Comment caractériser le cadre de vie à Étevaux ?

Dans la commune d'Étevaux, les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. Par rapport à son nombre total d'habitants, les familles sont assez nombreuses à y vivre, en effet le nombre d'enfants de 0 à 15 ans est de 68.
La qualité de vie dans une ville est entre autres en lien avec pollution environnante. Avec L'observatoire national de l'eau, on peut constater que la qualité de l'eau est conforme à 100 %, tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique​.