Résumé de l'élection

Les résidents de Saint-Sauveur sont allés voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Le taux de participation au premier tour des municipales est cette année de 66,46 %. Il atteignait 78,61 % au scrutin de 2014 - ce qui équivaut à une baisse (-12,15 points). Par rapport aux chiffres de la précédente élection, on observe que la participation des citoyens de la Côte-d'Or a baissé : 76,34 % contre 65,46 % cette année.

Afin d'être élu au conseil municipal, un candidat doit obtenir une certaine quantité de suffrages : au moins la moitié des votes et plus de 25 % des voix des inscrits.

Municipales 2020 à Saint-Sauveur : qui sort gagnant lors du 1er tour ?

L'ensemble des 11 sièges du conseil a donc déjà été octroyé dès le premier tour des municipales 2020 à Saint-Sauveur (21). Sébastien Gilot s'est distingué au premier tour de ces municipales, avec 71,84 % des votes. Martine Berthelot-Grosjean a récolté les voix de 66,99 % des électeurs. 66,01 %, c'est le score réalisé par Jean-Louis Drancourt à ce tour, le propulsant ainsi en troisième position. Arnaud Barthelet (61,16 %), Céline Roblin (61,16 %), David Meline (59,22 %), Lionel Tisserandot (59,22 %), Cindy Girardot (58,25 %), Florine Lapostolle (58,25 %), Daniel Ruard (57,28 %) et Magali Veyre (57,28 %) ont également, d'après leur score assez élevé, séduit les électeurs.

C'est maintenant aux nouveaux membres du conseil municipal de choisir, dans leurs rangs, la personne qui obtiendra le statut de maire.

Résultats Saint-Sauveur

Abstention : 33.54% Participation : 66.46%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Sébastien GILOT, , 71.84%, 74 votes

    Élu·e



    Sébastien GILOT

    71.84 %

    74 votes

  • 2, Martine BERTHELOT-GROSJEAN, , 66.99%, 69 votes

    Élu·e



    Martine BERTHELOT-GROSJEAN

    66.99 %

    69 votes

  • 3, Jean-Louis DRANCOURT, , 66.01%, 68 votes

    Élu·e



    Jean-Louis DRANCOURT

    66.01 %

    68 votes

  • 4, Arnaud BARTHELET, , 61.16%, 63 votes

    Élu·e



    Arnaud BARTHELET

    61.16 %

    63 votes

  • 5, Céline ROBLIN, , 61.16%, 63 votes

    Élu·e



    Céline ROBLIN

    61.16 %

    63 votes

  • 6, David MELINE, , 59.22%, 61 votes

    Élu·e



    David MELINE

    59.22 %

    61 votes

  • 7, Lionel TISSERANDOT, , 59.22%, 61 votes

    Élu·e



    Lionel TISSERANDOT

    59.22 %

    61 votes

  • 8, Cindy GIRARDOT, , 58.25%, 60 votes

    Élu·e



    Cindy GIRARDOT

    58.25 %

    60 votes

  • 9, Florine LAPOSTOLLE, , 58.25%, 60 votes

    Élu·e



    Florine LAPOSTOLLE

    58.25 %

    60 votes

  • 10, Daniel RUARD, , 57.28%, 59 votes

    Élu·e



    Daniel RUARD

    57.28 %

    59 votes

  • 11, Magali VEYRE, , 57.28%, 59 votes

    Élu·e



    Magali VEYRE

    57.28 %

    59 votes

  • 12, Georges DROUILLOT, , 47.57%, 49 votes



    Georges DROUILLOT

    47.57 %

    49 votes

  • 13, Jean-Louis DOMATTI, , 42.71%, 44 votes



    Jean-Louis DOMATTI

    42.71 %

    44 votes

  • 14, David Bernard Michel MILLEFERT, , 38.83%, 40 votes



    David Bernard Michel MILLEFERT

    38.83 %

    40 votes

  • 15, Jacques BACOT, , 36.89%, 38 votes



    Jacques BACOT

    36.89 %

    38 votes

  • 16, Nadia ROBLOT CASTELLANO, , 36.89%, 38 votes



    Nadia ROBLOT CASTELLANO

    36.89 %

    38 votes

  • 17, Claudette MALTAVERNE, , 34.95%, 36 votes



    Claudette MALTAVERNE

    34.95 %

    36 votes

  • 18, Sandrine LANIER, , 33%, 34 votes



    Sandrine LANIER

    33 %

    34 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 247 habitants
  • 161 inscrits
  • Votants107 inscrits 66.46%
  • Abstentionnistes54 inscrits 33.54%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Saint-Sauveur : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 et 22 mars 2020 sont organisées dans le cadre d'un renouvellement des conseillers municipaux dans toutes les communes françaises. Si votre commune comptabilise moins de 1000 habitants, vous pourrez alors directement désigner vos candidats, parmi ceux dont la candidature a été officiellement acceptée.

Vous êtes curieux de savoir qui se présente à Saint-Sauveur pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats suivants. Le maire en fonction de Saint-Sauveur, Jean-Louis Domatti, est candidat à sa réélection. Jacques Bacot, qui s'était déjà présenté au moment des municipales 2014 et avait obtenu un siège au conseil municipal, est candidat également. Ils sont aussi candidats : Arnaud Barthelet, Martine Berthelot-Grosjean, Jean-Louis Drancourt, Georges Drouillot, Sébastien Gilot, Cindy Girardot, Sandrine Lanier, Florine Lapostolle, Claudette Maltaverne, David Meline, David Bernard Michel Millefert, Céline Roblin, Nadia Roblot Castellano, Daniel Ruard, Lionel Tisserandot et Magali Veyre.

Concernant le premier tour, précisons que les candidats ont la possibilité d'être élus s'ils remportent une majorité absolue, sous réserve que plus du quart des habitants inscrits sur les listes se soient exprimés en leur faveur. Quant au second tour, s'il a lieu, les candidats doivent atteindre une majorité relative de façon à être élus et ainsi prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Saint-Sauveur ?

Le conseil municipal sortant de Saint-Sauveur remet ses places en jeu lors des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Pour participer à ces élections, avoir atteint la majorité est une condition nécessaire. Plusieurs autres critères sont à remplir pour prendre part au suffrage : on doit être inscrit sur les listes électorales françaises, être français ou ressortissant d'un pays membre de l'UE et habiter ou s'acquitter de ses impôts dans la commune concernée.

En 2014, comment se sont déroulées ces Municipales ?

Toutes les communes n'ont pas la même méthode de vote pendant les municipales ! En effet, les électeurs des villes de moins de 1000 habitants votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent également désigner des candidats de deux listes différentes. On appelle cela le scrutin plurinominal avec panachage.
Dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, ont été élus 11 membres du conseil municipal de la ville de Saint-Sauveur. Les candidats Jean-Louis Domatti et Georges Drouillot, avec Robert Belin, Nathalie Darbelet, David Millefert, Maryse Marsan mais aussi Raphaël Garnier et Colette Cornier à leurs côtés, étaient chargés, par les San-Salvatoriens, de gérer la municipalité.
D'assez nombreux votes ont été recensés pendant ces élections : sur un total de 173 inscrits sur les listes électorales, 127 citoyens ont voté. Ceci équivaut à une baisse par rapport au taux de participation aux Municipales de 2008 qui s'élevait à 78,95 %.

Cette tendance se retrouve-t-elle dans les scores d'autres élections ?

Il y a eu plusieurs types de scrutin depuis les précédentes élections municipales. Les dernières élections présidentielles, elles, remontent à 2017. Au premier tour, les résultats à Saint-Sauveur étaient différents de ceux enregistrés au niveau du pays.
Le premier tour a fait émerger des disparités, en particulier entre les résultats de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise, 14,89 % des suffrages), derrière Marine Le Pen (Front national, 36,88 % des votes) et François Fillon (Républicains, 20,57 % des voix). Au second tour, les citoyens de Saint-Sauveur ont fait leur choix et voté à 53,54 % pour Marine Le Pen. Lors du second tour des élections présidentielles de 2012, la participation à Saint-Sauveur était de 84,12 %, tandis qu'elle affichait 86,98 % en 2017 avec 147 votants. On note donc une hausse différente de la variation observée à l'échelle nationale (-5,8 points).
L'analyse des résultats obtenus aux élections européennes 2019 fait état d'un score de 35,23 % pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), et de 14,77 % pour l'Union de la Droite et du Centre.

Quelques informations sur Saint-Sauveur

Les enjeux des municipales 2020 : l'élection qui aura lieu les 15 et 22 mars contribue à prendre conscience de la situation socio-économique sur la municipalité de Saint-Sauveur.

Que pourrait-on dire sur les habitants de la commune de Saint-Sauveur ?

En termes de démographie, Saint-Sauveur, un petit village de la Côte-d'Or, compte 251 résidents. On trouve avec Saint-Sauveur, au sein des villes qui constituent la Communauté de Communes Auxonne Pontailler Val de Saône, Binges, Flammerans ou Cléry. Si 25,63 % des San-Salvatoriens ont entre 55 et 64 ans, les habitants sont peu âgés (la majorité a entre 25 et 54 ans). Les immigrés représentent 1,98 % des résidents de Saint-Sauveur, un pourcentage peu élevé.

Activité, logement, revenus... Comment vivent les citoyens de Saint-Sauveur ?

Les informations qui suivent servent à connaître les chiffres du chômage à Saint-Sauveur. Dans la commune, on recense surtout des employés et ouvriers (77,27 % des actifs). La ville est habitée par 47,62 % de travailleurs (119 San-Salvatoriens). Le taux d'emploi des femmes dans l'agglomération san-salvatorienne est proportionnellement moins conséquent que celui du sexe opposé. Sur 6 % de demandeurs d'emploi, une majeure partie sont des femmes.
Le revenu moyen en France atteignait environ 20 000 € en 2014. À Saint-Sauveur, en 2016, les habitants ont justifié d'un revenu médian de 19 785 €.
Le niveau de vie d'une ville se mesure aussi en regard du type de bien immobilier le plus occupé et du statut d'occupation le plus présent. Les logements les plus loués à Saint-Sauveur ? Il y a une forte demande pour les maisons non HLM de 4 pièces (moins de 5 %) ainsi que les maisons non HLM de 2 pièces (environ 3 %). Ils sont environ 25 % à être propriétaires de maisons de 6 pièces et 32 % à posséder une maison de 5 pièces.

Comment définir l'environnement de vie à Saint-Sauveur ?

Pour estimer la qualité de vie dans une commune, on peut s'intéresser au nombre d'installations comparé à la densité de population. De ce fait, à Saint-Sauveur, les équipements essentiels pour se soigner, se déplacer ou s'instruire manquent un peu. Il y a 61 enfants de 0 à 15 ans, dans la commune de Saint-Sauveur, on peut constater que, par rapport au nombre total d'habitants, un assez grand nombre de familles y habitent.
Les indices de qualité de l'air ou de l'eau fournissent une bonne vision de la pollution ambiante dans une ville. La qualité de l'eau est-elle conforme ? Oui, à 100 %​, tant au niveau microbiologique ​ que physico-chimique​. Vous pouvez le vérifier vous-même avec L'observatoire national de l'eau.