Présidentielle 2022 : quelles sont les propositions des candidats pour l'énergie ?

Publié
Présidentielle 2022 : quelles sont les propositions des candidats pour l'énergie ?
FRANCE 2
Article rédigé par
C. Méral, Services Vidéothèque et infographie, D. Chevalie - France 2
France Télévisions

Jeudi 7 avril, à trois jours du premier tour de l'élection présidentielle, le 13 Heures en campagne présente les propositions des candidats sur le prix de l'énergie. 

La hausse des prix de l'énergie est au cœur de la campagne présidentielle, jeudi 7 avril. Jean-Luc Mélenchon (LFI) prévoit ainsi de bloquer le litre de carburant à 1,40 euro. Éric Zemmour (Reconquête) souhaite, lui aussi, bloquer ce prix, mais à 1,80 euro par litre. D'autres proposent de baisser les taxes sur le carburant, de 20 % à 5,5 % pour Marine Le Pen (RN). Nathalie Arthaud (LO) suggère que les travailleurs ne paient plus de taxe sur l'essence et le gazole, mais qu'elles soient compensées par les profits des pétroliers.

Diminuer ou non la TVA sur l'énergie

Fabien Roussel (PCF) défend, quant à lui, une limitation de la TVA. Anne Hidalgo (PS) souhaite, de son côté, diminuer la TVA sur l'énergie, seulement pour les particuliers. Emmanuel Macrom (LREM) et Valérie Pécresse (LR) ne veulent pas baisser les taxes. Enfin, Yannick Jadot (EELV) désire créer un chèque énergie de 400 euros par an pour le carburant ou le chauffage.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.