Gastronomie : l'épogne, un plat montagnard remis au goût du jour

Publié
Gastronomie : l'épogne, un plat montagnard remis au goût du jour
FRANCE 2
Article rédigé par
L.Legendre-Trousset, R.Gardette F.Pasquette, A.Canestraro - France 2
France Télévisions

"Le 13 Heures en France" présente, jeudi 7 avril, un plat montagnard, l'épogne, qui pourrait faire son entrée au patrimoine de l'Unesco. 

À Giez (Haute-Savoie), des passionnés cuisinent l'épogne, un plat sucré ou salé conçu pour finir les restes de pâte à pain. Purée, oignons, poireaux, tomes, ail des ours peuvent garnir ce plat montagnard, une spécialité culinaire oubliée. "On est en pleine saison d'ail des ours, donc là, c'est pour personnaliser l'épogne", explique Christine Belleville, de "La cuisine vagabonde", qui aime revisiter la cuisine de ses ancêtres.

Une candidature pour entrer au patrimoine de l'Unesco

L'épogne cuit entre cinq à dix minutes dans le four à pain du village qui a été rénové et remis en route pour la première fois depuis 20 ans. "C'est notre carte d'identité, en plus ça, c'était un plat de pauvres, pas un plat de riches. Donc c'était un truc de la campagne, un truc de paysan", rappelle Paul Rocher, boulanger retraité. Certains souhaitent protéger ce patrimoine régional en envoyant une candidature à l'Unesco pour qu'il soit reconnu.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.