Guerre en Ukraine : la provocation de l’ambassade de Russie en France

Publié
Guerre en Ukraine : la provocation de l’ambassade de Russie en France
Article rédigé par
J.Debraux, @RevelateursFTV, N.Sadok - France 2
France Télévisions

L’ambassade de Russie en France a tweeté une photo de Boutcha, en Ukraine, en laissant sous-entendre que le massacre dans la ville était une mise en scène. Cela a provoqué la colère du ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian.

Au milieu des tanks, une scène de chaos et de destruction avec au premier plan, des journalistes en train de photographier un chat. L’ambassade de Russie en France a publié ce cliché sur son compte Twitter mercredi 6 avril avec comme légende : "plateau de tournage, ville de Boutcha". Elle laisse sous-entendre que le massacre dans la ville était une mise en scène. Quelques jours plus tôt, le monde découvrait des images de cadavres de civils ukrainiens gisant au sol, après le départ des troupes russes.

Jean-Yves Le Drian convoque l’ambassadeur de Russie

Le tweet, depuis été retiré, n’a pas manqué de faire réagir. En France, le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a convoqué, jeudi 7 avril, l'ambassadeur de Russie, "face à l’indécence et à la provocation de la communication de l’ambassade de Russie en France sur les exactions". À Boutcha (Ukraine), les policiers tentent d’identifier les victimes. L’enquête débute pour retrouver les auteurs de ces crimes. Un collectif d’activiste ukrainien décrit le lieutenant-colonel russe, Azatbek Omurbekov, comme le "boucher de Boutcha". Son unité aurait abattu des enfants à bout-portant, selon le collectif.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.