Les salariés de KLM ont accepté de signer un accord de compétitivité

Dans cette société, associée avec Air France, le personnel a accepté de faire des concessions.

France 2

La situation se révèle très tendue ce lundi 5 octobre au sein de la société Air France. Des violences ont éclaté au cours du comité central. 2 900 emplois sont menacés. Pour sauver des postes, le personnel de KLM avait accepté de faire des concessions.

100 millions d'économies

"Ça ne s'est pas fait sans crispation, mais il y a tout juste un mois la direction de KLM a arraché un accord", explique Valéry Lerouge. Les pilotes néerlandais ont accepté 12% de gains de productivité contre 17% demandés à ceux d'Air France. "Cela se concrétise par quatre à cinq rotations supplémentaires par an pour le même salaire", précise le journaliste. Autre mesure, sur certains longs-courriers ils ne seront plus quatre mais seulement trois dans le cockpit. Les salaires sont gelés pendant trois ans. Enfin, l'âge de départ à la retraite a été repoussé.

Avec toutes ces mesures, KLM entend faire 100 millions d'économies par an.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'Etat détient 15,88% du capital de l\'entreprise Air France/KLM.
L'Etat détient 15,88% du capital de l'entreprise Air France/KLM. (ERIC PIERMONT / AFP)