À Mandelieu, les sinistrés tentent d'oublier le cauchemar

Malgré la solidarité, certains habitants se sentent bien démunis et bien seuls. France 2 est allée à leur rencontre.

FRANCE 2

Difficile de reprendre le cours de sa vie à Mandelieu (Alpes-Maritimes) après la catastrophe qui a touché la commune. Ce lundi 5 octobre, une habitante emmène les enfants de sa voisine à l'école. Leur appartement a été inondé. "Leur grand-mère était dans l'appartement et a failli y passer. C’est assez dur pour eux", témoigne-t-elle au micro de France 2. Dans le même temps, un autre sinistré part travailler. Il ne lui reste que sa voiture, le reste est inondé. "J'essaye de garder le moral, car il faut avancer. Mais c'est vrai que c'est pesant", confie-t-il.

Sur un parking, un homme constate les dégâts. Sa voiture est pleine de boue. "Mon patron est sympa, il m'a donné une semaine de congé pour pouvoir faire les papiers", explique-t-il. Il a tout perdu, son appartement, situé au rez-de-chaussée, est dévasté, ses voisins l'ont aidé.

Grande solitude

Dans plusieurs résidences, beaucoup n'ont plus de domicile, plus d'habits : une grande solitude pour certains. Sans entraide, les victimes d'inondations ne peuvent s'en sortir. Beaucoup ont préféré quitter les lieux, aller dormir ailleurs et tenté d'oublier ce cauchemar.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une habitante constate l\'étendue des dégâts à Mandelieu-la-Napoule.
Une habitante constate l'étendue des dégâts à Mandelieu-la-Napoule. (BORIS HORVAT / AFP)