Corruption : un phénomène qui prend de l'ampleur chez les fonctionnaires

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min
La corruption du quotidien touche certains services publics. En échange d'une information confidentielle ou d'un coup de main, certains fonctionnaires bénéficient d'un cadeau ou d'une somme d'argent. Un phénomène qui prend de l'ampleur.
Corruption : un phénomène qui prend de l'ampleur chez les fonctionnaires La corruption du quotidien touche certains services publics. En échange d'une information confidentielle ou d'un coup de main, certains fonctionnaires bénéficient d'un cadeau ou d'une somme d'argent. Un phénomène qui prend de l'ampleur. (France 2)
Article rédigé par France 2 - E.Pelletier, R.Duroselle, M.Bitton
France Télévisions
France 2
La corruption du quotidien touche certains services publics. En échange d'une information confidentielle ou d'un coup de main, certains fonctionnaires bénéficient d'un cadeau ou d'une somme d'argent. Un phénomène qui prend de l'ampleur.

À Marseille (Bouches-du-Rhône), une vidéo montre un haut-fonctionnaire accepter de l'argent liquide en contrepartie d'un marché public. Ces images ont débouché sur la condamnation du haut-fonctionnaire. À Paris, c'est un patron de fourrière qui est soupçonné d'avoir soudoyé des policiers. Cette corruption du quotidien touche toutes les administrations, et elle ne cesse d'augmenter. À Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), la justice s'apprête à juger une affaire retentissante. Pendant cinq ans, un agent de la sous-préfecture est intervenu sur le fichier des permis de conduire, pour éviter à ses amis de perdre des points.

350 000 Français confrontés à de la corruption en un an

Dans la plupart de ces affaires, des fonctionnaires sont impliqués, notamment des policiers, et cela conduit parfois jusqu'à la prison. C'est le cas de Christophe Boutry, ancien brigadier au Renseignement intérieur, condamné à cinq ans d'emprisonnement pour avoir vendu des informations confidentielles.

Le nombre d'affaires de corruption traitées par la police et la gendarmerie prend de l'ampleur. De 170 en 2016, elles sont passées à 248 en 2021, soit une augmentation de 46%. Selon l'Agence française anticorruption, cette hausse est la conséquence d'une meilleure détection, mais aussi la marque d'une pression plus forte du crime organisé sur la société. Selon un récent rapport du ministère de l'Intérieur, plus de 350 000 Français disent avoir été confrontés à une situation de corruption en un an.

Parmi nos sources

Liste non exhaustive

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.