Complément d'enquête, France 2

"Complément d'enquête". Néo-fascistes, populistes : faut-il en avoir peur ?

a revoir

Présenté parJacques Cardoze

Diffusé le 18/10/2018Durée : 01h15

Voir la vidéo

Marine Le Pen en a rêvé, Matteo Salvini l’a fait. Le tonitruant ministre de l’Intérieur italien est devenu le symbole d’une extrême droite conquérante qui, en quelques mois, a pris les rênes de l’Italie et fait des émules partout en Europe. En Autriche, en Finlande ou en Hongrie, les ultranationalistes sont déjà au pouvoir. En Allemagne, des néonazis hurlent en pleine rue leur haine des immigrés.

Une extrême droite décomplexée, organisée, et prête à en découdre. Attaques de migrants, attentats contre des mosquées, projets d’assassinats d’imams... "Complément d’enquête" sur cette menace brune de plus en plus palpable. Faut-il en avoir peur ? Pour ce numéro, c'est à Rome que l’on retrouve Jacques Cardoze, en compagnie de ses invités : Matteo Renzi, Nicolas Lebourg et Tanguy Louppe. 

Au sommaire :

Veni, Vidi, Salvini

On le surnomme "Le Capitaine". Qui est Matteo Salvini, l’homme qui a déclaré la guerre aux bateaux de migrants ? Certains le décrivent comme un fasciste, d’autres comme un opportuniste. "Complément d’enquête" l’a suivi dans cette Italie profonde qu’il arpente à longueur de journée.

Un maestro des réseaux sociaux, une bête de scène capable d’enchaîner les selfies pendant toute une soirée de meeting. Parmi ses admirateurs, un certain Steve Bannon, l’ancien bras droit de Donald Trump. Ensemble, ils rêvent de rafler les élections européennes et de bâtir une Europe des souverainistes.

Un reportage de Louis Milano-Dupont.

Invité :  Matteo Renzi, ancien président du Conseil italien (2014-2016). 

Hongrie : la terre promise

Ils sont réceptionniste, conseiller financier, géomètre, et ne supportent plus de vivre dans une France multiraciale. Leur terre promise ? La Hongrie de Viktor Orban où ces expats viennent chercher ce qui leur manque tant : "l’homogénéité culturelle et ethnique". "Complément d’enquête" sur ces patriotes de l’extrême qui se voient comme des "résistants".

Il y a ceux qui s’exilent et ceux qui luttent de l’intérieur contre ce qu’ils appellent "l’islamisation de la France". Soupçonnés d’avoir voulu empoisonner de la nourriture halal dans des supermarchés, treize Français ont été mis en examen en juin dernier pour "association de malfaiteurs terroristes".

Une enquête de Thomas Lelong et Guillaume Couderc.

Invité : Tanguy Louppe, marin, sauveteur sur L'Aquarius.

Allemagne : la marche des nazis

Heidi Benneckenstein a été élevée dans la nostalgie du IIIe Reich avant de rompre avec son milieu et ses idées nauséabondes. Aujourd’hui, elle travaille avec son mari dans une association qui "dénazifie" les esprits et a déjà sorti 735 personnes de l’extrême droite.

Reportage sur les "aussteiger" (les repentis), ces "sortants" qui doivent parfois changer d’identité. Mieux vaut se faire discret à l’heure où les néonazis défilent en masse dans les rues de Chemnitz... 

Un reportage d’Irène Bénéfice.

Invité : Nicolas Lebourg, spécialiste de l'extrême droite.

La rédaction de "Complément d'enquête" vous invite à commenter l'émission sur sa page Facebook ou sur Twitter avec le hashtag #Cdenquete.

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==