Eurozapping : volte-face aux Pays-Bas, le vaccin au cœur des préoccupations en Serbie et en Espagne

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Eurozapping : volte-face aux Pays-Bas, le vaccin au cœur des préoccupations en Serbie et en Espagne
franceinfo
Article rédigé par
G. Dehlinger, S. Korwin - franceinfo
France Télévisions

Comme chaque soir, la rédaction du 23h de franceinfo fait un tour de l'actualité européenne. C'est l'Eurozapping du lundi 12 juillet.

Aux Pays-Bas, le gouvernement fait machine arrière et s’excuse, après avoir levé les restrictions il y a quelques jours. "Excusez-moi pour vendredi dernier. Ce qui s’est passé ce week-end nous a prouvé que nous avons commis une erreur de jugement par excès d’optimisme", a réagi le Premier ministre, Mark Rutte. En trois jours de liberté, le nombre de cas a explosé dans le pays, à tel point que les autorités pourraient resserrer la vis.

Vers une vaccination des mineurs en Espagne ?

En Serbie, les médecins sont inquiets et préconisent une troisième injection pour lutter contre la quatrième vague qui, selon eux, est déjà présente, tandis qu’en Espagne, les autorités songent à vacciner les mineurs, la première cible. Dès la rentrée, les 5-12 ans pourraient être concernés. Enfin, en Belgique, des touristes contaminés, partis faire la fête en Espagne et rentrés en avion, ont provoqué un tollé. Ils s’exposent à une amende.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.