Cuba : des milliers de manifestants dans la rue, le régime accuse Washington de les soutenir

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Cuba : des milliers de manifestants dans la rue, le régime accuse Washington de les soutenir
franceinfo
Article rédigé par
E. Largenton, J. Poissonier - franceinfo
France Télévisions

Cuba traverse une grave crise économique et des milliers de manifestants ont manifesté leur désapprobation du pouvoir en place, notamment à La Havane, la capitale. Le régime accuse les États-Unis d’ingérence, les relations sont au plus bas.

Des manifestations gigantesques et historiques ont réuni des milliers de personnes à La Havane, la capitale de Cuba. Les personnes crient pour réclamer la liberté. "À bas la dictature, à bas Castro", hurle un homme. La colère a gagné les habitants et des affrontements ont eu lieu entre manifestants et forces de l’ordre. Les Cubains manquent de nourriture, de médicament et l’électricité est coupée plusieurs fois par jour, alors que l’île s’enfonce dans une terrible crise économique.

Tensions avec Washington

Le pouvoir en place accuse "la mafia cubano-américaine" d’être derrière ces agissements et appelle à répliquer dans la rue. "Nous défendons aujourd’hui ce que nous avons fait il y a 60 ans. Le capitalisme ne reviendra plus jamais ici", rétorque un soutien. Les États-Unis ont mis en garde contre toute violence. "Le secrétaire d’État américain a réagi en disant que blâmer les États-Unis était une grave erreur. Washington condamne le régime cubain, qualifié d’autoritaire. Il l’appelle à respecter le droit universel de manifester", a précisé Juliette Poissonier, correspondante à Washington. Les relations avec les deux pays sont au plus bas.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.