Émeutes en Nouvelle-Calédonie : au cœur des barrages sur l’île

Publié
Durée de la vidéo : 3 min
Émeutes en Nouvelle-Calédonie : au cœur des barrages sur l’île
Émeutes en Nouvelle-Calédonie : au cœur des barrages sur l’île Émeutes en Nouvelle-Calédonie : au cœur des barrages sur l’île (France 2)
Article rédigé par France 2 - L. Lacroix, S. Guillemot, B. Bervas
France Télévisions
France 2
Emmanuel Macron va partir, mardi 21 mai, en direction de la Nouvelle-Calédonie afin d’y installer une “mission” selon l’Élysée. Il entend rencontrer les élus et apporter son soutien aux habitants et aux forces de l’ordre, qui reprennent un par un les barrages des insurgés.

Casqués, lourdement équipés, les policiers s’avancent dans un quartier de Nouméa (Nouvelle-Calédonie), mardi 21 mai, et tirent à plusieurs reprises au flashball. Ils sont ici pour dégager un barrage encore fumant. Les ouvriers chargés de démonter les barricades savent qu’ils ont peu de temps. Un peu plus haut dans le quartier, des jeunes apportent, en toute impunité, une armoire, des meubles et des cartons, pour renforcer un autre barrage. Ils sont encore très nombreux à Nouméa, et il est impossible de les dégager tous en même temps.   

La route entre Nouméa et l’aéroport fortement ciblée

Quand les forces de l’ordre interviennent, il est possible que les barrages se reforment, comme c'est arrivé dans un autre quartier de la ville. Détruit lundi, un barrage a été reformé la nuit suivante. Les forces de l’ordre ont procédé, mardi, à une opération coup de force : le barrage a été ouvert au blindé, et ce qui le composait évacué plus loin. Dimanche 19, une opération coup de poing s’est déroulée pour percer 76 barrages. Mais là encore, depuis, certains se sont aussi reformés. La route entre Nouméa et l’aéroport est donc encore loin d’être dégagée et surtout sécurisée. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.