Aviation : comment expliquer des turbulences aussi importantes ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
Aviation : comment expliquer des turbulences aussi importantes ?
Aviation : comment expliquer des turbulences aussi importantes ? Aviation : comment expliquer des turbulences aussi importantes ? (France 2)
Article rédigé par France 2 - A. Jolly, C. Sinz, C. Kenck, C. Kayser, E. Noël
France Télévisions
France 2
Une personne est décédée, mardi 21 mai, après de très fortes turbulences en avion. Ce phénomène est pourtant fréquent en aviation.

Après des turbulences, phénomène fréquent en aviation, 30 personnes ont été blessées et une est décédée. Comment expliquer un tel bilan ? En altitude, les avions font face à des courants d'air puissants. Mardi 21 mai au matin, celui de la Singapore Airlines volait à 11 300 m d'altitude. Il pourrait avoir rencontré une zone de fortes perturbations, avec des courants d'air chaud et froid tourbillonnants. "Il rencontre une colonne d'air chaud, là, il va monter rapidement (…) après, il va avoir une colonne d'air froid, il va descendre", explique Gérard Feldzer, expert aéronautique

Les passagers non-attachés sont en danger

L'avion a subi des secousses brutales et une descente de plus de 1 800 m en cinq minutes avant d'arriver dans une zone plus calme. Les avions sont conçus pour résister à de très fortes turbulences, mais les passagers non-attachés courent le plus gros danger. Les turbulences pourraient devenir plus nombreuses et plus fortes, le réchauffement climatique créant de l'instabilité dans la haute atmosphère.

Parmi Nos Sources

Flightradar
Reuters
Singapore Airlines

Etude sur la hausse du nombre de turbulences

Liste non exhaustive

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.