Fêtes de Bayonne : l’émotion après le décès d’un homme

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
 -
Fête de Bayonne : l’émotion après le décès d’un homme - ()
Article rédigé par France 2 - H. Puffeney, E. Delevoye, L. Feuillebois
France Télévisions
France 2
En pleine fête de Bayonne, un homme a été tabassé en bas de chez lui et a fini par succomber à ses blessures, jeudi 3 août, après neuf jours de coma. Toute une ville, sous le choc, a manifesté dans la soirée du 4 août devant la mairie pour dire stop à la violence.

Une minute de silence, visage fermé, émotion contenue, puis quelques applaudissements. L’hommage à Patrice, 46 ans, est sobre. Pas de photo, ni de discours, mais toute une ville sous le choc, vendredi 4 août. Les Bayonnais s’inquiètent de l’esprit des fêtes selon eux menacé. "Les gens n’en ont plus rien à faire pour rester poli, ils se lâchent, Bayonne c’est no limit. Non, Bayonne ce n’est pas no limit", peste un homme.

Un appel à témoins lancé

Mercredi dernier, Patrice rentrait chez lui tandis que des fêtards sont en train d’uriner devant sa porte. Il leur demande d’arrêter mais les individus le frappent puis prennent la fuite. Il est décédé dans la soirée du 3 août. Son voisin ne cache pas sa sidération. Comme lui, les Bayonnais ne comprennent pas ce déchaînement de violence pour une simple remarque. Un appel à témoins a été lancé. Les policiers cherchent trois hommes de 20 à 25 ans. Les enquêteurs demandent à toute personne présente dans la zone entre 20 heures et 3 heures du matin de leur transmettre photos et vidéos pour retrouver les suspects. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.