Paris 2024 : la menace plane sur les épreuves de nage libre dans la Seine

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
 -
Paris 2024 : la menace plane sur les épreuves de nage libre dans la Seine - ()
Article rédigé par France 2 - P.-Y.Salique, J.Ricco, N.Boubetra M.Boisseau, A.Crunchant, N.Tahar, O.Darmostoupe, V.Jové
France Télévisions
France 2
Vendredi 4 août, les entraînements des Championnats du monde de nage libre ont été annulés en raison de la pollution de la Seine. Cette épreuve sert de répétition en vue des Jeux de Paris 2024.

Dans la matinée du vendredi 4 août devaient débuter les entraînements du Championnat du monde d'eau libre, à Paris, sur la Seine. Cette épreuve doit servir de répétition en vue des Jeux olympiques de Paris 2024. Finalement, la météo a contrecarré les plans des nageurs. Celle-ci n'a pas eu lieu en raison des fortes pluies qui se sont abattues sur Paris, rendant la Seine par conséquent polluée.

Plusieurs bactéries présentes sur la Seine

Lorsque les fortes pluies tombent à Paris, la Seine en prend un sacré coup. De nombreuses bactéries, dont l'Escherichia coli, responsable d'intoxications alimentaires et d'infections urinaires, prolifèrent. Par temps sec, la qualité de l'eau frôle les 91%, comme le révélaient les prélèvements l'an passé. "La décision (pour les JO) sera prise par rapport à un contexte de santé des athlètes", exprime Lazreg Benelhadj, vice-président de la Fédération française de natation.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.