États-Unis : Donald Trump s’est présenté devant la cour fédérale de Washington

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
 -
États-Unis : Donald Trump s’est présenté devant la cour fédérale de Washington - ()
Article rédigé par France 2 - D.Schlienger, K.Sullivan Den Bergh, A.Sangouard
France Télévisions
France 2
Le 4 août est un jour historique pour les États-Unis. En effet, l’ancien président Donald Trump a dû comparaitre devant la cour fédérale de Washington. La date de son procès n’a pas encore été fixée.

Le visage fermé, c’est un Donald Trump amer qui s’adressent aux journalistes quelques minutes après son audience, vendredi 4 août. "C’est un jour très triste pour l’Amérique. Il s’agit d’une persécution d’un opposant politique. Cela n’aurait jamais dû se produire en Amérique", a-t-il affirmé. À trois reprises, il a utilisé le mot "persécuté", en 45 secondes d’allocution. Il ne semble pas apprécier d’avoir été inculpé et traité comme un justiciable devant la cour fédérale. 

Des manifestants des deux camps 

Aux accusations de complot contre l’État américain et de mensonge pour renverser le résultat des élections, il choisit de répondre non coupable. À l’extérieur de la cour fédérale de Washington (États-Unis), un important dispositif de sécurité avait été mis en place. Des manifestants, des deux camps, s’étaient également rassemblés. Donald Trump est reparti libre. La date du procès sera fixée lors d’une prochaine audience, fin août. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.