Vélo : que deviennent les épaves qui jonchent les rues ?

Publié
Durée de la vidéo : 3 min
 -
Vélo : que deviennent les épaves qui jonchent les rues ? - ()
Article rédigé par France 2 - J.Ricco, A.Sarlat, S.Ripaud, Twitter : @tthomasv / @gazeaualban
France Télévisions
France 2
Dans les rues, on retrouve des épaves de vélos un peu partout. Elles sont récupérées par des agents de la ville, ou par des associations qui les recyclent.

Le vélo a fait sa révolution. Pratique et écologique, il a pris d’assaut les villes. Toutefois, ces dernières années, les épaves de vélo ont envahi nos rues. Cassées, rouillées et délaissées, elles encombrent les trottoirs. Même les vélos en libre-service ne sont pas épargnés. À Strasbourg (Bas-Rhin), deuxième ville cyclable de France, un vélo stationné sur dix serait une épave. Aux heures de pointe, place de la Gare, difficile pour les cyclistes de trouver une place pour se garer. Les agents de propreté ont pour tâche de récupérer les épaves. 

Des vélos à petits prix 

Pour retirer une épave, il faut suivre une procédure. Elle doit être signalée, puis confirmée par la police municipale. Elles peuvent ensuite être retirée des rues. Une association récupère les épaves pour les réparer. Au cœur d’un atelier, chaque vélo est inspecté pour savoir si des pièces peuvent être récupérées. Les vélos réparés sont ensuite vendus à petits prix aux adhérents de l’association. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.