Vins : l’histoire fruitée du Beaujolais nouveau

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Ce jeudi 16 novembre marque l'arrivée du Beaujolais nouveau. À minuit une, à Beaujeu, capitale du Beaujolais, les premiers bouchons ont sauté. Une tradition vieille de 70 ans.
Vins : l’histoire fruitée du Beaujolais nouveau Ce jeudi 16 novembre marque l'arrivée du Beaujolais nouveau. À minuit une, à Beaujeu, capitale du Beaujolais, les premiers bouchons ont sauté. Une tradition vieille de 70 ans. (France 2)
Article rédigé par France 2 - C. Laronce, V. Chatelier, D. Pajonk, S. Dauba, J. Petitfrère, N. Lachaud
France Télévisions
France 2
Ce jeudi 16 novembre marque l'arrivée du Beaujolais nouveau. À minuit une, à Beaujeu, capitale du Beaujolais, les premiers bouchons ont sauté. Une tradition vieille de 70 ans.

Comme chaque année à Beaujeu (Rhône), le spectacle est à la hauteur de sa réputation. Dans la capitale du vignoble Beaujolais, des milliers de personnes ont levé leur verre, dans la nuit du mercredi 15 au jeudi 16 novembre. Premiers avis sur le millésime 2023 ? "Très fruité", décrit une amatrice. 

Une tradition depuis 1951 

Le Beaujolais nouveau, qui est célébré en grande pompe le troisième jeudi de novembre, est aussi une tradition. "C’est une ambiance, un rendez-vous annuel", commente un homme. Le rendez-vous remonte à 1951. Cette année-là, les producteurs obtenaient une dérogation pour vendre leur récolte dès novembre. Le folklore du Beaujolais nouveau s’est ensuite invité sur toutes les tables. Il se déguste désormais dans toute la France. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.