Antisémitisme: des stèles juives dégradées dans un cimetière militaire de l’Oise

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Dix stèles juives ont été profanées dans un cimetière militaire de l’Oise, dans la nuit du mercredi 15 au jeudi 16 novembre. Une enquête a été ouverte pour violation de sépultures.
Stèles juives : dégradations dans un cimetière militaire de l’Oise Dix stèles juives ont été profanées dans un cimetière militaire de l’Oise, dans la nuit du mercredi 15 au jeudi 16 novembre. Une enquête a été ouverte pour violation de sépultures. (France 2)
Article rédigé par France 2 - A. Hanquet, M. Burgot, R. Duroselle, M. Benoliel, A. Canestraro
France Télévisions
France 2
Dix stèles juives ont été profanées dans un cimetière militaire de l’Oise, dans la nuit du mardi 14 au mercredi 15 novembre. Une enquête a été ouverte pour violation de sépultures.

Au cimetière militaire allemand de la Première Guerre mondiale d’un village de l’Oise, des stèles juives ont été profanées, dans la nuit du mardi 14 au mercredi 15 novembre. Certaines ont été renversées, d'autres brisées. Pour Maximilian Hiebinger, président de l’association des Souterrains allemands de Puisaleine et des environs (ASAPE 14-18), les motivations des vandales ne font aucun doute : "C’est un acte antisémite." La maire du village, Anne Brocvielle, se dit "écœurée". "Je ne comprends pas du tout cet acte. Je ne le pardonne pas", précise-t-elle.

"C’est vraiment douloureux"

Les dégradations concernent dix tombes. Parmi elles, se trouve celle du grand-oncle du député israélien Alon Schuster. Averti jeudi matin, il dit être bouleversé par cet acte : "Ça m’a ému et ça m’a fait mal. C’est vraiment douloureux." L’année dernière, il s’était rendu en France pour venir rendre hommage à son ancêtre. Une enquête pour violation de sépultures a été ouverte par le parquet de Compiègne (Oise). Aucun suspect n’a été interpellé pour le moment.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.