← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Ménil-sur-Belvitte

Résumé du premier tour

Les électeurs de la commune de Ménil-sur-Belvitte se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. 53,63 % des citoyens ont voté lors du 1er tour des élections municipales, contre 82,77 % en 2014. On remarque de ce fait une baisse de -29,14 points de la participation. La proportion d'électeurs s'étant mobilisés à l'échelle départementale (Vosges) a baissé par rapport à l'élection précédente : 78,36 % contre 64,24 % cette année.

Afin qu'un candidat soit en mesure d'obtenir le statut de membre du conseil municipal, il doit tenir compte des deux conditions qui suivent : avoir emporté au moins 50 % des votes et avoir réuni plus de 25 % des inscrits.

Ménil-sur-Belvitte : qui est en tête à la suite du premier tour des municipales 2020 ?

À Ménil-sur-Belvitte (88), l'ensemble des 11 sièges à pourvoir a donc déjà été attribué dès le premier tour des municipales 2020. C'est Michel Renard qui l'emporte lors du premier tour des élections municipales avec 93,12 % des suffrages. Dominique Bontems reçoit les voix de 91,60 % des électeurs. Damien Gavazzi et Arnaud Haite ont obtenu 90,07 % des votes à l'issue du premier tour, se plaçant ainsi troisièmes. Ce tour a favorisé quelques candidats, notamment Olivier Aubry (88,54 %), Emmanuel Parvé (88,54 %), Magali Jolé (87,78 %), Olivier Descamps (85,49 %), Bernard Tisserant (84,73 %), Thierry Vinot (81,67 %) et Sébastien Bouju (68,70 %).

Il faut également souligner que ce petit village a enregistré 0,75 % de votes blancs et 0,75 % de votes nuls.

L'un des conseillers municipaux sera choisi par les autres élus pour occuper la fonction de maire.

Résultats du premier tour - Ménil-sur-Belvitte

Abstention : 46.37% Participation : 53.63%

Résultats détaillés du tour 1

  • Michel RENARD, 93.12%



    Michel RENARD

    93.12 %

    122 votes

  • Dominique BONTEMS, 91.6%



    Dominique BONTEMS

    91.6 %

    120 votes

  • Damien GAVAZZI, 90.07%



    Damien GAVAZZI

    90.07 %

    118 votes

  • Arnaud HAITE, 90.07%



    Arnaud HAITE

    90.07 %

    118 votes

  • Olivier AUBRY, 88.54%



    Olivier AUBRY

    88.54 %

    116 votes

  • Emmanuel PARVÉ, 88.54%



    Emmanuel PARVÉ

    88.54 %

    116 votes

  • Magali JOLÉ, 87.78%



    Magali JOLÉ

    87.78 %

    115 votes

  • Olivier DESCAMPS, 85.49%



    Olivier DESCAMPS

    85.49 %

    112 votes

  • Bernard TISSERANT, 84.73%



    Bernard TISSERANT

    84.73 %

    111 votes

  • Thierry VINOT, 81.67%



    Thierry VINOT

    81.67 %

    107 votes

  • Sébastien BOUJU, 68.7%



    Sébastien BOUJU

    68.7 %

    90 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 308 habitants
  • 248 inscrits
  • Votants133 inscrits 53.63%
  • Abstentionnistes115 inscrits 46.37%
  • Votes blancs1 inscrits 0.75%

Article à la une des élections

Ils ont fait l'actu. Paul Girod, maire de Droizy dans l'Aisne depuis 61 ans : "Je m'en irai dès que j'aurai formé mon successeur"

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Ménil-sur-Belvitte : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 sont prévues dans le cadre d'un renouvellement des conseillers municipaux dans toutes les communes françaises. Le principe de la liste ne s'applique pas dans les communes de moins de 1 000 habitants. Chaque citoyen a donc la possibilité de choisir directement ses candidats, parmi tous ceux qui ont confirmé leur candidature.

Ménil-Sur-Belvitte : qui sont les candidats aux Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats qui suivent. Olivier Aubry est en lice. Autres choix possibles pour les citoyens : Dominique Bontems, Sébastien Bouju, Olivier Descamps, Damien Gavazzi, Arnaud Haite, Magali Jolé, Emmanuel Parvé, Michel Renard, Bernard Tisserant et Thierry Vinot.

Il faut rappeler que les conditions pour être élu au premier tour requièrent que le candidat remporte une majorité absolue et qu'au moins le quart des résidents mentionnés sur les listes aient voté pour lui. Pour être élu dès le second tour, si celui-ci s'impose, le candidat devra atteindre une majorité relative. Celui-ci peut alors prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Ménil-sur-Belvitte : quels sont les enjeux des Municipales ?

Afin d'élire un nouveau conseil municipal, les habitants de Ménil-sur-Belvitte se rendront, les 15 et 22 mars 2020, aux bureaux de vote, lors des élections municipales 2020. On doit être majeur, résider ou s'acquitter de ses impôts dans la commune, figurer sur les listes électorales, et être français ou ressortissant de l'UE pour prendre part à ces élections.

Tendances des Municipales 2014

Dans le cadre d'un scrutin plurinominal avec panachage, les électeurs sont libres de voter pour plusieurs membres en même temps et peuvent également choisir des candidats de deux listes différentes. Ce type de scrutin concerne les villes de moins de 1000 habitants durant les municipales.
Les citoyens de Ménil-sur-Belvitte ont fini par désigner 11 membres du conseil municipal le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Emmanuelle Duchemann, Emmanuel Parve, Thierry Vinot, Joël Blary mais aussi Michel Renard et Bernard Tisserant assistaient Dominique Bontems et Arnaud Haite, qui ont été chargés par les Ménilois de les administrer.
De nombreux votes ont été comptabilisés pendant ces élections : sur un total de 238 inscrits sur les listes électorales, 188 électeurs ont voté. Ceci équivaut à une forte baisse par rapport à la participation aux Municipales de 2008 qui s'élevait à 86,75 %.

Les autres élections ont-elles connu des résultats similaires ?

Les précédentes Présidentielles remontent à 2017, et il y a eu plusieurs scrutins depuis les dernières élections municipales. Si l'on examine les résultats du premier tour des Présidentielles de 2017 sur la commune de Ménil-sur-Belvitte, il s'avère qu'ils sont différents de ce qui a été déclaré au niveau du pays.
Alors que Marine Le Pen (Front national) d'une part et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part emportaient 36,18 % et 23,62 % des votes au premier tour, Jean-Luc Mélenchon se classait derrière avec 11,06 %. Marine Le Pen a été majoritairement élue par les résidents de Ménil-sur-Belvitte, à raison de 53,23 % au deuxième tour. Les habitants de Ménil-sur-Belvitte ont été 204 à aller voter pour le second tour.
Les Européennes de 2019 ont été l'opportunité pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) de se démarquer avec un score de 35,96 %. La liste Nicolas Dupont-Aignan et "Le Courage de défendre Les Français" a, quant à elle, obtenu 19,3 % des suffrages.

Quelques informations sur Ménil-sur-Belvitte

Les municipales se déroulent tous les 6 ans et permettent de désigner les membres du conseil municipal, appelés à gérer les affaires courantes de la commune. Ainsi, les scores de ce vote seront un marqueur très fiable des principales préoccupations des habitants de Ménil-sur-Belvitte, priorités que l'on peut analyser au regard des chiffres socio-économiques suivants.

Description : les citoyens de Ménil-sur-Belvitte

Ménil-sur-Belvitte est une municipalité des Vosges de 294 habitants. On trouve dans la Communauté de Communes de la Région de Rambervillers, aux côtés de Ménil-sur-Belvitte, les communes de Fauconcourt, Ménarmont ou également Sainte-Hélène. Si 26,70 % de la population ont entre 55 et 64 ans, la majorité des Ménilois a entre 25 et 54 ans. La population issue de l'immigration est peu représentée à Ménil-sur-Belvitte, avec 0,68 % des résidents.

Revenus, travail et immobilier : comment définir le niveau de vie à Ménil-sur-Belvitte ?

Le taux d'emploi de la population de Ménil-sur-Belvitte est visible dans les chiffres qui suivent. Environ 141 Ménilois travaillent. Ils constituent 47,62 % des habitants. La ville comprend principalement des professions intermédiaires et ouvriers (68,75 %). Au sein des citoyens actifs, 7 % des résidents ménilois sont en demande d'emploi et plus de la moitié sont des hommes.
Les données indiquent que le revenu fiscal médian est de 21 058 € par an à Ménil-sur-Belvitte. Un chiffre similaire au revenu médian de 2014 en France, qui s'élevait à plus de 20 000 €.
Concernant le marché immobilier, les chiffres qui suivent en sont un bon indicateur. Les Ménilois et la location : ils sont plus de 3 % à être locataires d'une maison non HLM de 4 pièces et plus de 3 % d'une maison non HLM de 5 pièces. Les propriétaires sont environ 28 % à investir dans une maison de 5 pièces et 33 % dans une maison de 6 pièces.

Qualité de vie et Ménil-sur-Belvitte vont-ils ensemble ?

Ménil-sur-Belvitte est une ville où les équipements manquent un peu. On recense 53 enfants de 0 à 15 ans, soit un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants) dans la commune.
Par-delà les infrastructures à disposition, vous aurez à cœur de connaître l'éventuelle pollution présente aux alentours. À noter : la qualité de l'eau se révèle à 50 % conforme. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on peut voir qu'elle remplit les normes tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.