← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Largillay-Marsonnay

Résumé du second tour

Les habitants de Largillay-Marsonnay se sont exprimés aux urnes le 28 juin pour les élections municipales. 3 sièges restaient disponibles au second tour : 8 des 11 membres du conseil municipal avaient été élus lors du premier tour.

Élections municipales 2020 à Largillay-Marsonnay : quels sont les résultats du second tour ?

Ce second tour a débouché sur l'élection d'Aymeric Mathieu (56,84 %), Valérie Cuinet-Renard (54,73 %) et France Perrod (54,73 %).

Céline Esteves, William Birem, Franck Collombat, Olivier Pelus, Jean-Marie Herve, Fabienne Millot, Christophe Germain et Christian Lagarde avaient obtenu la majorité absolue à l'issue du premier tour.
Place maintenant à l'élection du maire parmi les nouveaux conseillers municipaux, par ces derniers.

Aux élections du 15 mars 2020, 80 % des électeurs avaient voté au second tour des élections municipales. À ce scrutin, ils ont été 83,48 % à voter, ce qui correspond à une hausse de 3,48 points. Si l'on compare avec les chiffres de l'élection de 2014, on note que la participation des résidents du Jura a baissé (73,25 % contre 56,80 % cette année).

À la suite des décisions du gouvernement fin mai, le second tour a été repoussé au 28 juin partout en France, et donc à Largillay-Marsonnay afin de réduire les risques dus au coronavirus.

Résultats du second tour - Largillay-Marsonnay

Abstention : 16.52% Participation : 83.48%

Résultats détaillés du tour 2

  • Aymeric MATHIEU, 56.84%



    Aymeric MATHIEU

    56.84 %

    54 votes

  • Valérie CUINET-RENARD, 54.73%



    Valérie CUINET-RENARD

    54.73 %

    52 votes

  • France PERROD, 54.73%



    France PERROD

    54.73 %

    52 votes

  • Jérémy SORNAY, 47.36%



    Jérémy SORNAY

    47.36 %

    45 votes

  • Robert ROSSELET-JORDAN, 41.05%



    Robert ROSSELET-JORDAN

    41.05 %

    39 votes

  • Alexandre POLY, 40%



    Alexandre POLY

    40 %

    38 votes

  • Marie-Gaëlle COLART, 1.05%



    Marie-Gaëlle COLART

    1.05 %

    1 votes

  • Christine BARISWYL, 0%, 0 votes



    Christine BARISWYL

  • Gaëtan LADRIERE, 0%, 0 votes



    Gaëtan LADRIERE

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 185 habitants
  • 115 inscrits
  • Votants96 inscrits 83.48%
  • Abstentionnistes19 inscrits 16.52%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Résumé du premier tour

Les citoyens de Largillay-Marsonnay se sont rendus aux urnes pour les élections municipales du 15 mars 2020. Au premier tour des municipales, 80 % des citoyens étaient allés aux bureaux de vote. Un chiffre en baisse (-7,88 points) en comparaison avec 2014, où ils étaient 87,88 % à avoir voté. On constate que la participation dans le département du Jura a baissé, par rapport à la dernière élection (77,59 % contre 65,18 % cette année).

Une partie des places du conseil a été distribuée en fonction des scores des candidats au premier tour. Rappelons que dans les petites villes, à savoir celles qui comptabilisent moins d'un millier d'habitants, c'est un scrutin plurinominal qui est établi. Sont alors pris en compte les résultats individuels des candidats inscrits sur les listes. Lorsqu'un candidat remporte plus du quart des votes des inscrits et au moins la moitié des suffrages exprimés, il accède à sa place au conseil municipal.

À Largillay-Marsonnay, qui est en tête au 1er tour des élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des élections municipales, Céline Esteves récolte 55,05 % des voix. 52,80 % des votants ont choisi de cautionner William Birem, Franck Collombat et Olivier Pelus.

Les autres candidats élus au conseil ont effectué un score assez élevé, s'assurant ainsi l'appui des électeurs : Jean-Marie Herve (51,68 %), Fabienne Millot (51,68 %), Christophe Germain (50,56 %) et Christian Lagarde (50,56 %). C'est une réalité : d'autres candidats ont réalisé des scores plus bas dans cette commune. Du côté de ces autres candidats, on retrouve d'ailleurs Marie-Gaëlle Colart (49,43 %), Aymeric Mathieu (49,43 %), France Perrod (49,43 %), Jérémy Sornay (49,43 %), Valérie Cuinet-Renard (48,31 %), Christine Bariswyl (47,19 %), Alexandre Poly (47,19 %), Robert Rosselet-Jordan (47,19 %) et Gaëtan Ladriere (46,06 %). Le second tour permettra à certains candidats ayant le plus de votes d'occuper les sièges encore libres au conseil.

Pendant son discours du 16 mars 2020, le président Emmanuel Macron a annoncé le report du deuxième tour du scrutin dans les municipalités comme Largillay-Marsonnay, du fait de l'épidémie de coronavirus se déroulant sur le sol français.

Résultats du premier tour - Largillay-Marsonnay

Abstention : 20% Participation : 80%

Résultats détaillés du tour 1

  • Céline ESTEVES, 55.05%



    Céline ESTEVES

    55.05 %

    49 votes

  • William BIREM, 52.8%



    William BIREM

    52.8 %

    47 votes

  • Franck COLLOMBAT, 52.8%



    Franck COLLOMBAT

    52.8 %

    47 votes

  • Olivier PELUS, 52.8%



    Olivier PELUS

    52.8 %

    47 votes

  • Jean-Marie HERVE, 51.68%



    Jean-Marie HERVE

    51.68 %

    46 votes

  • Fabienne MILLOT, 51.68%



    Fabienne MILLOT

    51.68 %

    46 votes

  • Christophe GERMAIN, 50.56%



    Christophe GERMAIN

    50.56 %

    45 votes

  • Christian LAGARDE, 50.56%



    Christian LAGARDE

    50.56 %

    45 votes

  • Marie-Gaëlle COLART, 49.43%



    Marie-Gaëlle COLART

    49.43 %

    44 votes

  • Aymeric MATHIEU, 49.43%



    Aymeric MATHIEU

    49.43 %

    44 votes

  • France PERROD, 49.43%



    France PERROD

    49.43 %

    44 votes

  • Jérémy SORNAY, 49.43%



    Jérémy SORNAY

    49.43 %

    44 votes

  • Valérie CUINET-RENARD, 48.31%



    Valérie CUINET-RENARD

    48.31 %

    43 votes

  • Christine BARISWYL, 47.19%



    Christine BARISWYL

    47.19 %

    42 votes

  • Alexandre POLY, 47.19%



    Alexandre POLY

    47.19 %

    42 votes

  • Robert ROSSELET-JORDAN, 47.19%



    Robert ROSSELET-JORDAN

    47.19 %

    42 votes

  • Gaëtan LADRIERE, 46.06%



    Gaëtan LADRIERE

    46.06 %

    41 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 185 habitants
  • 115 inscrits
  • Votants92 inscrits 80%
  • Abstentionnistes23 inscrits 20%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

VIDEO. Un report des élections régionales en 2022 pose "des problèmes constitutionnels majeurs", selon Gérard Larcher

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Largillay-Marsonnay : le contexte politique des élections municipales

Pour les élections des 15 mars et 22 mars 2020, les communes françaises seront appelées à renouveler leur conseil municipal. Contrairement aux communes de plus de 1 000 habitants, il sera question ici de choisir, non pas une liste, mais directement des candidats parmi ceux ayant déposé leur candidature.

À Largillay-Marsonnay, quels sont les candidats pour les Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats suivants. Christine Bariswyl est candidate. Dans les candidats retenus, on retrouve aussi William Birem, Marie-Gaëlle Colart, Franck Collombat, Valérie Cuinet-Renard, Céline Esteves, Christophe Germain, Jean-Marie Herve, Gaëtan Ladriere, Christian Lagarde, Aymeric Mathieu, Fabienne Millot, Olivier Pelus, France Perrod, Alexandre Poly, Robert Rosselet-Jordan et Jérémy Sornay.

Les candidats qui atteignent une majorité absolue peuvent être élus dès le premier tour, à la condition qu'au moins le quart des citoyens enregistrés sur les listes électorales leur aient témoigné leur confiance dans l'urne. En cas de second tour, ceux-ci ne seront élus et ne pourront prendre l'un des 11 sièges à pourvoir que s'ils remportent une majorité relative.

Largillay-Marsonnay : quels sont les enjeux des Municipales ?

Dans le cadre des élections municipales 2020, les habitants de Largillay-Marsonnay choisiront, les 15 et 22 mars 2020, un nouveau conseil municipal. Pour information, seront à même de prendre part à ces élections tous les électeurs français ou ressortissants de l'Union européenne qui vivent ou s'acquittent d'impôts dans la municipalité, sous réserve qu'ils soient majeurs et inscrits sur les listes électorales.

Retour sur les Municipales de 2014 : à quoi ressemblaient-elles ?

Habitez-vous dans une commune de moins de 1000 habitants ? Dans ce cas, vous aurez droit à un scrutin plurinominal avec panachage lors de ces élections municipales. Il s'agit d'un scrutin où les électeurs sont libres de voter pour plusieurs candidats à la fois et peuvent élire des membres de deux listes différentes.
Dans la ville de Largillay-Marsonnay, les résidents ont voté le 23 mars 2014 pour désigner 11 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Pour les administrer, les habitants de la commune avaient fait confiance à Céline Esteves et Olivier Pelus. Jean-Noël Lagarde, Marie-Hélène Dubois, Marie-Pierre Lagarde, Christophe Germain mais aussi Fabienne Millot et Ludovic Morey étaient chargés de les épauler.
Lors des précédentes élections, 116 personnes ont exprimé leur opinion, pour 132 inscrits : on recense ainsi de nombreux votants. En comparaison, en 2008, le taux de participation aux élections municipales a pu afficher 90,83 % : une baisse s'est donc fait sentir.

Une tendance qui s'est transposée aux Présidentielles et Européennes ?

2017 : c'est la date des dernières Présidentielles, alors que les précédentes élections municipales ont vu plusieurs types de scrutin entre-temps. Sur la commune de Largillay-Marsonnay, l'analyse comparative des résultats déclarés au premier tour des Présidentielles de 2017 suggère que ces derniers s'avéraient différents du reste du pays.
Parmi les favoris du premier tour : Marine Le Pen (Front national, 34,86 % des suffrages), mais également Emmanuel Macron et François Fillon (Les Républicains et En marche !, 18,35 % des votes). Il y aura eu 51,58 % de suffrages des citoyens de Largillay-Marsonnay pour Marine Le Pen au deuxième tour. La participation des citoyens de Largillay-Marsonnay au second tour était de 85,94 %, soit 110 habitants. À titre de comparaison, ils étaient 88,06 % en 2012.
Totalisant 34,33 % des voix, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) s'est démarquée aux élections européennes de 2019, suivie par La République en Marche avec Renaissance avec un score de 23,88 %.

Quelques informations sur Largillay-Marsonnay

Écologie, accès aux soins, transports... l'analyse des données socio-économiques d'une agglomération aide à bien souvent appréhender les problématiques de ses habitants et justifier en partie les résultats de l'élection municipale.

Portrait des résidents de Largillay-Marsonnay

Largillay-Marsonnay se trouve dans le Jura et recense 153 habitants. On notera qu'aux côtés de ce hameau, Soucia, Boissia ou bien Pont-de-Poitte font partie des communes qui entrent dans la composition de la Communauté de Communes du Pays des Lacs. Les habitants de la commune restent peu âgés dans l'ensemble : la majorité des habitants a entre 25 et 54 ans et 26,85 % des individus entre 55 et 64 ans. À Largillay-Marsonnay, les habitants sont constitués à 1,31 % de personnes issues de l'immigration.

Largillay-Marsonnay : un aperçu du niveau de vie des habitants

Ces chiffres permettent d'évaluer le marché du travail à Largillay-Marsonnay. On observe la prépondérance des catégories socioprofessionnelles suivantes : 63,64 % des habitants de la commune actifs sont des ouvriers et professions intermédiaires. Globalement, 57,52 % de la population travaillent, soit près de 94 personnes. Ce sont plus les femmes qui peinent à trouver un travail dans l'agglomération. Plus de 2 % des habitants sont à la recherche d'un travail et une majeure partie de ces derniers sont des femmes.
Si l'on regarde le revenu médian en France au cours de l'année 2014, les habitants de la commune profitent d'un niveau de vie plus élevé que la moyenne nationale. En effet selon les données de 2014, le revenu médian français s'élevait à plus de 20 000 € et sur l'année 2016 le revenu médian des habitants de la commune atteignait 22 964 €.
Pour plus d'informations sur le marché immobilier, consultez les chiffres qui suivent, ils devraient vous éclairer. Les habitants de la commune et la location : ils s'avèrent 6 % à être locataires d'un appartement non HLM de 3 pièces et 5 % d'un appartement non HLM de 4 pièces. Lorsque l'on s'intéresse au marché des propriétaires, on note qu'ils sont presque 22 % à choisir une maison de 6 pièces et environ 27 % une maison de 4 pièces.

La qualité de vie à Largillay-Marsonnay est-elle en sa faveur ?

Pour évaluer la qualité de vie dans une commune, on peut se pencher sur le nombre d'infrastructures comparé à la densité de population. Ainsi, à Largillay-Marsonnay, les équipements essentiels pour se soigner, se déplacer ou s'instruire manquent un peu. Si on compare avec la population totale, peu de familles habitent à Largillay-Marsonnay, car on répertorie aujourd'hui 18 enfants, âgés de 0 à 15 ans.
Pour connaître le taux de pollution environnant, on relève les indices de qualité de l'eau ou de l'air. Le saviez-vous ? L'eau se révèle à 100 % conforme côté qualité. Rien de particulier n'a été détecté, tant sur le plan microbiologique​ que physico-chimique​. C'est ce qui est spécifié par L'observatoire national de l'eau.

Le 28 juin 2020, le renouvellement des membres du conseil municipal se poursuivra dans les communes françaises, à l'occasion d'un second tour. Dans le cas des communes n'excédant pas 1 000 habitants, le principe de la liste n'existe pas, les électeurs devront choisir directement leurs candidats le jour du scrutin (à la condition que ceux-ci aient déposé leur candidature).

Qui, à Largillay-Marsonnay, est candidat pour les Municipales 2020 ?

Si plus de 25 % des inscrits et au moins 50 % des votants glissent un bulletin en faveur d'un candidat, ce dernier est élu au conseil municipal. Au second tour, les candidats victorieux sont élus selon le nombre de sièges restants. Lors du 2d tour des Municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats qui suivent. Christine Bariswyl a à nouveau validé sa candidature. Se rajoutent également les candidatures de Marie-Gaëlle Colart, Valérie Cuinet-Renard, Gaëtan Ladriere, Aymeric Mathieu, France Perrod, Alexandre Poly, Robert Rosselet-Jordan et Jérémy Sornay.