← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Ray-sur-Saône

Résumé du premier tour

Les résidents de Ray-sur-Saône ont été appelés à voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Les électeurs de la municipalité ont été 82,08 % à aller aux bureaux de vote lors du premier tour des élections municipales, contre 86,63 % en 2014 (baisse de -4,55 points). Si l'on se rapporte aux données de l'élection précédente, on constate que la participation des citoyens de la Haute-Saône a baissé (79,63 % contre 66,86 % cette année).

Comment un candidat peut-il avoir sa place au conseil municipal ? En emportant au moins 50 % des voix exprimées et le quart des suffrages des inscrits.

Municipales 2020 : qui est en tête à l'issue du 1er tour à Ray-sur-Saône ?

Les 11 sièges du conseil ayant déjà tous été attribués dès le 1er tour, les élections municipales 2020 se concluent donc à Ray-sur-Saône (70). En première position du 1er tour des élections municipales, Laurent Billery et Christelle Card obtiennent 92,08 % des votes. Ses 90,64 % de voix récoltées mettent William Grobost en troisième position dans le classement. Serge Billardey (87,76 %), Daniel Grobost (86,33 %), Raphaël Roussel (85,61 %), Karine Poirot (81,29 %), Cédric Ghesquier (79,85 %), Michel Albin (79,13 %), François Mignot (79,13 %) et Stéphanie Musner (73,38 %) ont su réunir les citoyens, comme en témoigne leur score élevé.

Certains habitants de ce hameau ont voté blanc, à 2,11 %.

L'heure est désormais à l'élection du maire par les nouveaux conseillers municipaux et dans leurs rangs.

Résultats du premier tour - Ray-sur-Saône

Abstention : 17.92% Participation : 82.08%

Résultats détaillés du tour 1

  • Laurent BILLERY, 92.08%



    Laurent BILLERY

    92.08 %

    128 votes

  • Christelle CARD, 92.08%



    Christelle CARD

    92.08 %

    128 votes

  • William GROBOST, 90.64%



    William GROBOST

    90.64 %

    126 votes

  • Serge BILLARDEY, 87.76%



    Serge BILLARDEY

    87.76 %

    122 votes

  • Daniel GROBOST, 86.33%



    Daniel GROBOST

    86.33 %

    120 votes

  • Raphaël ROUSSEL, 85.61%



    Raphaël ROUSSEL

    85.61 %

    119 votes

  • Karine POIROT, 81.29%



    Karine POIROT

    81.29 %

    113 votes

  • Cédric GHESQUIER, 79.85%



    Cédric GHESQUIER

    79.85 %

    111 votes

  • Michel ALBIN, 79.13%



    Michel ALBIN

    79.13 %

    110 votes

  • François MIGNOT, 79.13%



    François MIGNOT

    79.13 %

    110 votes

  • Stéphanie MUSNER, 73.38%



    Stéphanie MUSNER

    73.38 %

    102 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 212 habitants
  • 173 inscrits
  • Votants142 inscrits 82.08%
  • Abstentionnistes31 inscrits 17.92%
  • Votes blancs3 inscrits 2.11%

Article à la une des élections

Puy-de-Dôme : la commune d'Esteil est toujours sans maire

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Ray-sur-Saône : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020, le conseil municipal devra être renouvelé dans toutes les communes françaises. Vous résidez dans une commune de moins de 1 000 habitants, alors vous pourrez voter directement pour un ou plusieurs candidats et non une liste constituée.

Qui est candidat pour les Municipales 2020 à Ray-Sur-Saône ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats suivants. Michel Albin souhaite être maintenu à la tête de la mairie de Ray-Sur-Saône. Serge Billardey est également en lice. Aux élections municipales de 2014, il avait obtenu un siège au conseil municipal. Ils sont aussi candidats : Laurent Billery, Christelle Card, Cédric Ghesquier, Daniel Grobost, William Grobost, François Mignot, Stéphanie Musner, Karine Poirot et Raphaël Roussel.

S'ils décrochent la majorité absolue, les candidats peuvent être élus dès le premier tour, sous réserve que plus du quart des résidents enregistrés sur les listes aient voté pour eux. En cas de second tour, les candidats doivent atteindre la majorité relative pour alors accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Ray-sur-Saône : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les 15 et 22 mars 2020, les résidents de Ray-sur-Saône désigneront leur nouveau conseil municipal, lors des élections municipales 2020. Pour information, seront à même de participer à ces élections tous les électeurs français ou ressortissants de l'UE qui habitent ou paient des impôts dans la municipalité, sous réserve qu'ils soient majeurs et inscrits sur les listes électorales.

Qui l'emportait en 2014 ? Retour sur les précédentes Municipales

Le scrutin plurinominal avec panachage concerne, lors des élections municipales, les communes de moins de 1000 habitants. De fait, les électeurs votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent également choisir des candidats de deux listes différentes.
Dans la ville de Ray-sur-Saône, les citoyens ont voté le 23 mars 2014 afin d'élire 11 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Accompagnés de Michel Albin, Marc Guillaume, Valérie Perraut, Monique Reaux mais aussi Christelle Ginet et Lucien Dondon, Daniel Grobost et Didier Cuisance avaient été choisis pour diriger les Raylois.
Lorsqu'ils ont été appelés aux bureaux de vote, de nombreux électeurs ont souhaité participer : 149 votants pour 172 inscrits ont été comptés. Quand on sait que, aux dernières Municipales de 2008, le nombre de participants égalait 86,44 %, une hausse est alors évidente.

La même tendance s'est-elle distinguée durant les précédentes élections ?

Plusieurs scrutins ont eu lieu depuis les dernières élections municipales. Les élections présidentielles, à titre d'exemple, se sont tenues pour la dernière fois en 2017. Dans la ville de Ray-sur-Saône, les résultats concernant le premier tour des élections présidentielles de 2017 étaient différents de ceux recensés au niveau du pays.
Le jour du premier tour, le 23 avril 2017, le dépouillement a donné François Fillon (Les Républicains) favori avec 30,38 % des votes exprimés, devant Marine Le Pen (Front national) qui a collecté 28,48 % des voix. Emmanuel Macron (En marche !) a, quant à lui, obtenu 16,46 % des suffrages. Au second tour, enfin, c'est Emmanuel Macron qui est sorti majoritaire (53,17 %). 146 habitants de Ray-sur-Saône se sont déplacés, ce qui revient à 87,43 % de la population.
La liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a été cautionnée par un certain nombre de Raylois aux élections européennes 2019, ce qui lui a permis de réaliser un score de 30,61 %, devant Renaissance (soutenue par La République en Marche) qui a emporté 23,47 % des votes.

Ray-sur-Saône : les données clefs

Les 15 et 22 mars se déroulent les élections municipales dans le pays. C'est donc l'occasion la plus indiquée de s'apercevoir de la condition socio-économique dans la municipalité de Ray-sur-Saône.

Quelques mots sur le profil des habitants de Ray-sur-Saône

Ray-sur-Saône est une commune de Haute-Saône, accueillant 210 habitants. Elle est grande de. Ray-sur-Saône fait partie de la Communauté de Communes des Quatre Rivières dont le but est d'assurer le lien entre les villes voisines, telles que Feuillie, Sigy-en-Bray ou Autet. Les résidents raylois sont peu âgés : la majorité des habitants a entre 25 et 54 ans alors que 20,18 % ont entre 55 et 64 ans. Ray-sur-Saône est une ville peu concernée par l'immigration avec 3,33 % d'immigrés au sein de ses résidents.

Comment pourrait-on caractériser le niveau de vie sur la ville de Ray-sur-Saône ?

Grâce aux chiffres qui suivent, on a la possibilité d'avoir une image d'ensemble du marché du travail à Ray-sur-Saône. Si plus de 76 Raylois ont une activité professionnelle (37,62 % des résidents), 62,50 % de la population active occupe le statut de professions intermédiaires et ouvriers. 16 % de la population rayloise déclarent percevoir le chômage. Parmi ces bénéficiaires, plus de la moitié sont des hommes.
Les foyers raylois disposaient d'un revenu médian de 20 707 € par an au cours de l'année 2014. À titre comparatif, le revenu médian était d'environ 20 000 € en France cette même année.
Le niveau de vie d'une ville se mesure aussi en regard du type de bien le plus occupé et du statut d'occupation le plus représenté. Concernant le marché locatif raylois, les plus cotées sont les maisons non HLM de 6 pièces qui représentent 5 % de la demande, ainsi que les maisons non HLM de 4 pièces à hauteur de plus de 4 %. Si l'on se penche sur le marché des propriétaires, on constate qu'ils sont presque 15 % à choisir une maison de 4 pièces et 43 % une maison de 6 pièces.

Que dire de la qualité de vie à Ray-sur-Saône ?

Le nombre d'hôpitaux, d'écoles ou encore de gares reste un bon marqueur de la qualité de vie dans une ville. À Ray-sur-Saône, ces équipements manquent un peu. Avec ses 39 enfants âgés de 0 à 15 ans, on peut dire que Ray-sur-Saône comptabilise un assez grand nombre de familles, compte tenu de sa population totale.
Savoir à quel point un territoire est pollué apporte une indication importante concernant la qualité de vie sur place. D'après L'observatoire national de l'eau, la ​qualité de l'eau s'avère ​à 100 % ​conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique​.