← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Beaufort

Résumé du premier tour

Les élections municipales ont eu lieu le 15 mars 2020 à Beaufort. 66,46 % des habitants ont voté lors du 1er tour des élections municipales. En 2014 ils étaient 79,38 %, ce qui équivaut à une baisse de -12,92 points. On constate que le taux de participation dans le département de la Haute-Garonne a baissé, en comparaison avec la précédente élection (75,85 % contre 61,57 % cette année).

La fonction de conseiller municipal n'est pas décernée à tous les candidats. Afin de siéger au conseil, ils doivent avoir réuni les suffrages de plus de 25 % des inscrits et d'au moins 50 % des électeurs.

Premier tour des élections municipales 2020 à Beaufort : quels sont les résultats ?

La totalité des 11 sièges du conseil a donc déjà été octroyée dès le premier tour des élections municipales 2020 à Beaufort (31). La commune a vu Jerome Becanne et Christine Ferre sortir vainqueurs du 1er tour des élections municipales avec 99,51 % des votes. 99,02 %, c'est le score effectué par Elisabeth Aphatie à ce tour, la propulsant ainsi en troisième position. En complément, ce scrutin a servi à révéler des personnalités favorites au sein des élus, à l'instar d'Anne-Marie Lepoutre (98,54 %), Jean-Claude Pavé (98,05 %), Emy Salom (98,05 %), Alain Fouraignan (96,11 %), Daniel Parédé (96,11 %), André Ribéri (96,11 %), Sophie Messéan (94,66 %) et Myriam Dupuy (92,71 %).

Dans ce hameau, des bulletins blancs (1,39 %) ont été comptabilisés. En outre, plusieurs bulletins (3,24 %) n'ont pas pu être pris en considération.

Le futur maire doit à présent être désigné par et parmi les membres du conseil municipal.

Résultats du premier tour - Beaufort

Abstention : 33.54% Participation : 66.46%

Résultats détaillés du tour 1

  • Jerome BECANNE, 99.51%



    Jerome BECANNE

    99.51 %

    205 votes

  • Christine FERRE, 99.51%



    Christine FERRE

    99.51 %

    205 votes

  • Elisabeth APHATIE, 99.02%



    Elisabeth APHATIE

    99.02 %

    204 votes

  • Anne-Marie LEPOUTRE, 98.54%



    Anne-Marie LEPOUTRE

    98.54 %

    203 votes

  • Jean-Claude PAVÉ, 98.05%



    Jean-Claude PAVÉ

    98.05 %

    202 votes

  • Emy SALOM, 98.05%



    Emy SALOM

    98.05 %

    202 votes

  • Alain FOURAIGNAN, 96.11%



    Alain FOURAIGNAN

    96.11 %

    198 votes

  • Daniel PARÉDÉ, 96.11%



    Daniel PARÉDÉ

    96.11 %

    198 votes

  • André RIBÉRI, 96.11%



    André RIBÉRI

    96.11 %

    198 votes

  • Sophie MESSÉAN, 94.66%



    Sophie MESSÉAN

    94.66 %

    195 votes

  • Myriam DUPUY, 92.71%



    Myriam DUPUY

    92.71 %

    191 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 345 habitants
  • 325 inscrits
  • Votants216 inscrits 66.46%
  • Abstentionnistes109 inscrits 33.54%
  • Votes blancs3 inscrits 1.39%

Article à la une des élections

Jean-Luc Mélenchon : une semaine pour reprendre la main

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Beaufort : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement des conseillers municipaux dans toutes les communes françaises s'effectuera les 15 mars et 22 mars 2020. Pour les communes de moins de 1 000 habitants, et contrairement à celles qui dépassent ce nombre, les électeurs voteront ici directement pour un ou plusieurs candidats, à condition que ceux-ci se soient officiellement présentés.

Municipales 2020 à Beaufort : les candidats

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats suivants. La candidature d'Elisabeth Aphatie a été validée. Jerome Becanne, Myriam Dupuy, Christine Ferre, Alain Fouraignan, Anne-Marie Lepoutre, Sophie Messéan, Daniel Parédé, Jean-Claude Pavé, André Ribéri et Emy Salom ont aussi été retenus.

Les deux critères nécessaires pour qu'un candidat soit en mesure d'être élu à l'issue du premier tour demandent d'atteindre une majorité absolue et que plus du quart des citoyens inscrits sur les listes électorales se soient exprimés en leur faveur. Dans l'éventualité où un second tour s'avère nécessaire, les candidats doivent remporter la majorité relative afin d'être élus et pour pouvoir prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Beaufort ?

Le conseil municipal sera désigné les 15 et 22 mars 2020. Les résidents de Beaufort sont donc attendus aux bureaux de vote pour ces élections municipales 2020. Les Français ou les membres d'un pays de l'Union européenne, qui paient leurs impôts ou résident dans la commune, qui ont au moins 18 ans et qui sont inscrits sur les listes électorales françaises sont invités à aller aux urnes pour ce suffrage.

Municipales : quelles étaient les tendances en 2014 ?

Les électeurs des villes de moins de 1000 habitants votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent aussi désigner des membres de deux listes différentes, pour ces élections municipales. C'est donc un scrutin plurinominal avec panachage.
Beaufort : le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour, les citoyens avaient choisi 11 membres du conseil municipal de la commune. Les Beaufortais avaient profité de cette élection pour charger André Riberi et Lydie Romet de les diriger. Ces derniers étaient accompagnés par Elodie Pinheiro, André Deladge, Patricia Narbonne, Frédéric Bonnet mais aussi Emmanuel Guetin-Maleprade et Alain Beghin.
On décompte d'assez nombreux votants lors de ce scrutin : 204 voix ont été recensées pour une liste de 257 personnes au total. Cette participation induit une forte hausse si nous la comparons à celle des précédentes Municipales de 2008 (75,69 %).

Est-il possible que cette évolution ait été présente aux derniers scrutins ?

Il y a eu plusieurs types de scrutin depuis les élections municipales, notamment les élections présidentielles qui ont eu lieu en 2017. Lorsque l'on confronte les scores du premier tour des Présidentielles de 2017 sur la municipalité de Beaufort, on remarque qu'ils ont été différents de ceux déclarés sur le reste de l'Hexagone.
Si Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) n'a totalisé que 22 % des votes, Marine Le Pen (Front national) ainsi qu'Emmanuel Macron (En marche !) se plaçaient devant au premier tour : 27,2 % et 24,4 % des suffrages. Les résultats du deuxième tour ont élu Emmanuel Macron : 61,06 % au vote du côté des citoyens de Beaufort. Tandis que le taux de participation des habitants de Beaufort au second tour était de 91,24 % en 2012, il était de 84,23 %, soit 251 électeurs, lors de la dernière élection présidentielle. Ceci dénote une baisse différente de la tendance constatée dans le pays entre les deux mêmes années.
Les scores des élections européennes de 2019 sont ceux-ci : 27,22 % des voix pour Renaissance (soutenue par La République en Marche) et 28,33 % pour la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen).

Beaufort : les données clefs

Qu'en est-il des enjeux socio-économiques dans la commune de Beaufort ? Les élections municipales, qui se dérouleront les 15 et 22 mars, sont une bonne occasion pour se pencher sur le sujet.

Quelles sont les caractéristiques des habitants de la commune de Beaufort ?

On recense 462 personnes à Beaufort. C'est une ville de Haute-Garonne. Avec Beaufort, on trouve des villes comme Lautignac, Lescuns ou également Saint-Araille qui forment la Communauté de Communes Coeur de Garonne. Les résidents beaufortais restent peu âgés : la majorité des habitants a entre 25 et 54 ans alors que 13,90 % ont entre 55 et 64 ans. 2,88 %, c'est la proportion d'immigrés habitant à Beaufort. Un taux peu significatif.

Revenus, travail, logement ... Est-il possible d'associer Beaufort à un niveau de vie de qualité ?

Un survol des domaines suivants permet de bien cerner l'emploi à Beaufort. Les Beaufortais sont en majorité des cadres et professions intellectuelles supérieures et employés (56,82 % de la population). Les travailleurs sont au nombre de 238 et constituent 52,77 % des habitants. Les femmes représentent une majeure partie des habitants beaufortais au chômage. Les habitants percevant des prestations forment 7 % des citoyens.
En 2016, les Beaufortais ont gagné en moyenne 21 388 €. Un chiffre sensiblement similaire au revenu moyen en France en 2014 (environ 20 000 €).
Le marché immobilier d'une ville est souvent considéré comme un indicateur adéquat du niveau de vie de cette dernière. Les chiffres les plus observés sont dans ce cas le statut d'occupation (locataires ou propriétaires), le type de bien (maisons ou appartements) ou encore la surface de ceux-ci. Les Beaufortais sont, pour moins de 4 %, locataires de maison HLM de 4 pièces et pour environ 3 % locataires de maisons non HLM de 6 pièces. Un peu moins du quart des Beaufortais sont propriétaires d'une maison de 5 pièces tandis qu'ils s'avèrent un peu plus du quart à avoir investi dans une maison de 4 pièces.

Niveau établissements scolaires, hôpitaux et cadre... Fait-il bon vivre à Beaufort ?

Les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) à Beaufort manquent un peu. Par rapport à son nombre total d'habitants, les familles sont nombreuses à y vivre, en effet le nombre d'enfants de 0 à 15 ans est de 123.
Pour votre santé et celle de vos proches, il est primordial de s'informer sur l'hypothétique pollution de votre lieu de résidence. La qualité de l'eau se mesure, tant sur le plan microbiologique que physico-chimique. L'observatoire national de l'eau indique effectivement qu'elle se révèle 100 % conforme.