← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Mirannes

Résumé du premier tour

Les électeurs de Mirannes ont fait le déplacement le 15 mars 2020 afin de voter aux élections municipales. La participation lors du 1er tour des élections municipales était cette année de 59,76 %. En 2014, elle était de 87,50 % (ce qui correspond à une baisse de -27,74 points). Le taux de participation suscité par cette élection à l'échelle départementale (Gers), de 67,84 %, a baissé par rapport à celui déclaré au scrutin précédent (80,50 %).

Afin d'obtenir le statut de membre du conseil municipal, un candidat doit réaliser les résultats suivants : plus de la moitié des voix et au moins le quart des suffrages des inscrits.

Élections municipales 2020 à Mirannes : qui sort gagnant au premier tour ?

On comptait donc 7 sièges à pourvoir au conseil municipal de Mirannes (32). L'ensemble de ces sièges a déjà été octroyé dès le premier tour de ces élections municipales 2020. En tête du 1er tour des élections municipales, Pierre Arrieu, Jean-Pierre Casseron, Jean-Marc Despiau, Cédric Flourette, Pierre Labriffe et Fabien Soulan récoltent 100 % des votes. Ce tour a aussi permis à quelques candidats, notamment Alexandre Rigade (95,45 %), d'obtenir des scores élevés.

Tandis que 6,12 % des bulletins de vote glissés dans les urnes de ce petit village étaient invalides, 4,08 % des voix étaient des bulletins blancs.

Place maintenant à l'élection du maire dans les rangs des nouveaux conseillers municipaux, par ces derniers.

Résultats du premier tour - Mirannes

Abstention : 40.24% Participation : 59.76%

Résultats détaillés du tour 1

  • Pierre ARRIEU, 100%



    Pierre ARRIEU

    100 %

    44 votes

  • Jean-Pierre CASSERON, 100%



    Jean-Pierre CASSERON

    100 %

    44 votes

  • Jean-Marc DESPIAU, 100%



    Jean-Marc DESPIAU

    100 %

    44 votes

  • Cédric FLOURETTE, 100%



    Cédric FLOURETTE

    100 %

    44 votes

  • Pierre LABRIFFE, 100%



    Pierre LABRIFFE

    100 %

    44 votes

  • Fabien SOULAN, 100%



    Fabien SOULAN

    100 %

    44 votes

  • Alexandre RIGADE, 95.45%



    Alexandre RIGADE

    95.45 %

    42 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 71 habitants
  • 82 inscrits
  • Votants49 inscrits 59.76%
  • Abstentionnistes33 inscrits 40.24%
  • Votes blancs2 inscrits 4.08%

Article à la une des élections

Les Républicains : Bruno Retailleau lance son application de campagne

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Mirannes : le contexte politique des élections municipales

Avec les élections des 15 mars et 22 mars 2020, le conseil municipal des communes françaises va être renouvelé. Dans les communes qui dénombrent moins de 1 000 habitants, les électeurs ne votent pas pour une liste, comme il est d'usage dans les villes plus peuplées, mais pour un ou plusieurs candidats qui auront obligatoirement enregistré leur candidature.

Quels candidats sont dans la course aux élections municipales 2020 pour Mirannes ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats suivants. Pierre Labriffe, maire actuel de Mirannes, est candidat à sa réélection. Pierre Arrieu se porte candidat. Il s'était présenté aux élections municipales 2014 où il avait décroché un siège au conseil municipal. Jean-Pierre Casseron, Jean-Marc Despiau, Cédric Flourette, Alexandre Rigade et Fabien Soulan seront aussi dans la course lors des futures élections.

Rapide rappel : pour être élu au premier tour, le candidat devra obtenir une majorité absolue, à condition que plus du quart des habitants inscrits sur les listes électorales aient voté pour lui. Afin de pouvoir être élu et accéder à l'un des 7 sièges à pourvoir, il devra atteindre une majorité relative à l'issue du second tour, si celui-ci s'avérait nécessaire.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Mirannes ?

Les électeurs de Mirannes auront l'occasion, lors des élections municipales 2020 (les 15 et 22 mars 2020), de désigner un nouveau conseil municipal. Plusieurs critères doivent être remplis pour prendre part à ces élections. Il faut être un électeur français ou un membre de l'UE, résidant ou s'acquittant de ses impôts dans la commune dont il est question. Il faut également être majeur pour avoir le droit de vote.

En 2014, comment se sont déroulées ces Municipales ?

Les villes de moins de 1000 habitants sont soumises à un scrutin plurinominal avec panachage lors de ces municipales. Cela veut dire que les électeurs votent pour plusieurs candidats à la fois et peuvent également choisir des membres de deux listes différentes.
C'est dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, que les habitants de Mirannes avaient élu 7 membres du conseil municipal. Tandis que Pierre Arrieu et Jean-Marc Despiau avaient obtenu les voix des Mirannais pour les administrer, Jean-Louis Flourette, Jean-Pierre Casseron, Alexandre Rigade, Pierre Labriffe et Pierre Soulan étaient à leurs côtés.
Quand ils ont été appelés aux urnes, de nombreux citoyens ont souhaité participer : 63 votants pour 72 inscrits ont été comptés. Lorsqu'on sait que, aux précédentes Municipales de 2008, le nombre de participants avoisinait 89,09 %, une légère baisse est alors notable.

Cette tendance existait-elle au moment du scrutin précédent ?

Les dernières Présidentielles ont été lancées en 2017, et l'on comptabilise plusieurs votes depuis les précédentes élections municipales. En comparant aux résultats à l'échelle du territoire, les votes des citoyens de Mirannes étaient identiques à ceux de l'ensemble des citoyens français au moment du premier tour des précédentes Présidentielles.
Emmanuel Macron (En marche !) d'une part et François Fillon (Républicains) d'autre part ont obtenu 29,03 % et 19,35 % des votes. Il y aura eu une majorité des résidents de Mirannes pour voter en faveur d'Emmanuel Macron (75 %). 64 Mirannais sont allés voter lors du second tour des Présidentielles de 2017 (86,49 %) et la participation en 2012 était de 84,62 %. On observe donc une hausse différente de l'évolution remarquée au niveau national (-5,8 points).
La République en Marche avec Renaissance d'un côté, et Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) de l'autre avaient respectivement emporté 20 % et 17,78 % des votes aux Européennes 2019.

Mirannes : les informations clefs

Mobilité, écologie, sécurité et accès aux soins sont les principaux objectifs socio-économiques à Mirannes pour les élections municipales qui auront lieu les 15 et 22 mars prochains.

Quoi savoir sur la population vivant à Mirannes ?

Mirannes se situe dans le Gers. 66 individus habitent dans ce petit village. On retrouve dans la Communauté de Communes Artagnan de Fezensac, avec Mirannes, les communes de Saint-Pierre-d'Aubézies, Lupiac ou Peyrusse-Grande. Les calculs font état d'une population peu âgée. De fait, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 37,78 % ont entre 55 et 64 ans. Le pourcentage des habitants immigrés est peu important (3,03 %).

Portrait des résidents de Mirannes : comment vivent-ils ?

Le taux d'emploi de la population de Mirannes est présent dans les chiffres suivants. Au sein de la municipalité, on enregistre essentiellement des agriculteurs exploitants et professions intermédiaires (71,43 % des actifs). La ville est fréquentée par 51,52 % de travailleurs (34 Mirannais). 5 % des Mirannais sont au chômage, parmi eux, plus de la moitié sont des femmes.
Surfaces, types de biens, statuts d'habitation... Les chiffres qui suivent reflètent bien le niveau de vie des habitants de Mirannes. Les Mirannais sont pour moins de 10 % locataires d'une maison non HLM de 6 pièces et pour 6 % d'une maison non HLM de 5 pièces. Les Mirannais s'avèrent en effet moins de 20 % à être propriétaires d'une maison de 5 pièces face à 43 % d'une maison de 6 pièces.

Peut-on considérer Mirannes comme une ville où il fait bon vivre ?

Si vous vous penchez sur la qualité de vie dans la ville de Mirannes, remarquez que les équipements manquent un peu dans cette agglomération. Par rapport à son nombre total d'habitants, les familles sont peu nombreuses à y vivre, en effet le nombre d'enfants de 0 à 15 ans est de 5.
Pour votre santé et celle de vos proches, il est essentiel de s'informer sur l'hypothétique pollution de votre lieu de vie. Que savons-nous sur la qualité de l'eau ? On peut affirmer qu'elle se révèle à 100 % conforme selon L'observatoire national de l'eau. Et cela sur le plan microbiologique ​comme physico-chimique ​.