Résumé de l'élection

Les habitants de Barran ont été invités à voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Les électeurs ont été 56,99 % à voter au premier tour des élections municipales. En 2014, ils étaient 83,24 % à s'être rendus aux bureaux de vote (baisse de -26,25 points). La proportion de citoyens s'étant mobilisés au niveau départemental (Gers) a baissé par rapport à l'élection précédente : 80,50 % contre 67,84 % cette année.

Si au moins 25 % des inscrits et plus de la moitié des votants déposent un bulletin pour un candidat, celui-ci est élu au conseil municipal.

Barran : qui est en tête à la suite du premier tour des élections municipales 2020 ?

On comptait donc 15 sièges à pourvoir au conseil municipal de Barran (32). L'ensemble de ces sièges a déjà été octroyé dès le 1er tour de ces municipales 2020. Ce sont François Buffin, Emerick Dalla-Barba et Dimitri Ransan qui se retrouvent en première position à la suite du premier tour des municipales : ils récoltent 93,53 % des voix. Simon Daney De Marcillac (93,19 %), Didier Sarkissian (92,17 %), Laurence Tomasello (92,17 %), Mathieu Mendousse (91,15 %), Christian Begue (90,13 %), Virginie Pujos (90,13 %), Muriel Tabarant (88,09 %), Nicole Joullié (87,75 %), Théophile Joullié (87,41 %), Emilie Dubos (87,07 %), Norberte Maupeu (85,71 %) et Gaston Rey (81,97 %) ont réussi à rassembler les électeurs, comme en témoigne leur score élevé.

Si, dans cette commune, on a dénombré des bulletins blancs (0,32 %), il y avait aussi des votes invalides (6,05 %).

Le ou la futur(e) maire va désormais être élu(e) parmi et par les nouveaux membres du conseil municipal.

Résultats Barran

Abstention : 43.01% Participation : 56.99%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, François BUFFIN, , 93.53%, 275 votes

    Élu·e



    François BUFFIN

    93.53 %

    275 votes

  • 2, Emerick DALLA-BARBA, , 93.53%, 275 votes

    Élu·e



    Emerick DALLA-BARBA

    93.53 %

    275 votes

  • 3, Dimitri RANSAN, , 93.53%, 275 votes

    Élu·e



    Dimitri RANSAN

    93.53 %

    275 votes

  • 4, Simon DANEY DE MARCILLAC, , 93.19%, 274 votes

    Élu·e



    Simon DANEY DE MARCILLAC

    93.19 %

    274 votes

  • 5, Didier SARKISSIAN, , 92.17%, 271 votes

    Élu·e



    Didier SARKISSIAN

    92.17 %

    271 votes

  • 6, Laurence TOMASELLO, , 92.17%, 271 votes

    Élu·e



    Laurence TOMASELLO

    92.17 %

    271 votes

  • 7, Mathieu MENDOUSSE, , 91.15%, 268 votes

    Élu·e



    Mathieu MENDOUSSE

    91.15 %

    268 votes

  • 8, Christian BEGUE, , 90.13%, 265 votes

    Élu·e



    Christian BEGUE

    90.13 %

    265 votes

  • 9, Virginie PUJOS, , 90.13%, 265 votes

    Élu·e



    Virginie PUJOS

    90.13 %

    265 votes

  • 10, Muriel TABARANT, , 88.09%, 259 votes

    Élu·e



    Muriel TABARANT

    88.09 %

    259 votes

  • 11, Nicole JOULLIÉ, , 87.75%, 258 votes

    Élu·e



    Nicole JOULLIÉ

    87.75 %

    258 votes

  • 12, Théophile JOULLIÉ, , 87.41%, 257 votes

    Élu·e



    Théophile JOULLIÉ

    87.41 %

    257 votes

  • 13, Emilie DUBOS, , 87.07%, 256 votes

    Élu·e



    Emilie DUBOS

    87.07 %

    256 votes

  • 14, Norberte MAUPEU, , 85.71%, 252 votes

    Élu·e



    Norberte MAUPEU

    85.71 %

    252 votes

  • 15, Gaston REY, , 81.97%, 241 votes

    Élu·e



    Gaston REY

    81.97 %

    241 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 704 habitants
  • 551 inscrits
  • Votants314 inscrits 56.99%
  • Abstentionnistes237 inscrits 43.01%
  • Votes blancs1 inscrits 0.32%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Barran : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 et 22 mars 2020 viseront le conseil municipal des communes françaises, qui doit être renouvelé. Si les communes de plus de 1 000 habitants élisent une liste, ce n'est pas le cas pour celles qui affichent une population inférieure à ce chiffre. Les citoyens de ces villes choisissent donc leurs candidats parmi ceux qui ont validé leur candidature.

Les élections municipales 2020 : point sur les candidats à Barran

Pour le premier tour des Municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats suivants. Christian Begue se présente aux élections. Aux élections municipales 2014 où il s'était présenté, il avait obtenu un siège au conseil municipal. François Buffin, Emerick Dalla-Barba, Simon Daney De Marcillac, Emilie Dubos, Nicole Joullié, Théophile Joullié, Norberte Maupeu, Mathieu Mendousse, Virginie Pujos, Dimitri Ransan, Gaston Rey, Didier Sarkissian, Muriel Tabarant et Laurence Tomasello complètent la liste des candidats retenus.
Les candidats qui atteignent une majorité absolue ont la possibilité d'être élus dès le premier tour, sous réserve qu'au moins le quart des habitants inscrits sur les listes électorales leur aient accordé leur confiance dans l'urne. En cas de second tour, ceux-ci ne seront élus et ne pourront prendre l'un des 15 sièges à pourvoir que s'ils remportent une majorité relative.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Barran ?

Les habitants de Barran utiliseront leur droit de vote, à l'occasion des élections municipales 2020, pour désigner le nouveau conseil municipal, les 15 et 22 mars 2020. Pour participer à ces élections, avoir atteint la majorité est une condition requise. Plusieurs autres critères sont à réunir pour prendre part au suffrage : on doit être inscrit sur les listes électorales françaises, être français ou ressortissant d'un pays membre de l'UE et habiter ou s'acquitter de ses impôts dans la commune concernée.

Les élections municipales à venir différeront-elles de celles de 2014 ?

Qu'est-ce qu'un scrutin plurinominal avec panachage ? C'est un scrutin qui concerne les élections municipales, pour les villes de moins de 1000 habitants. Cela veut dire que les électeurs votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent d'ailleurs élire des membres de deux listes différentes.
C'est le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour, que 15 membres du conseil municipal de Barran avaient été choisis. Avec pour fonction de diriger les Barranais, Laurence Tomasello et François Buffin pouvaient compter sur Pascal Dalla-Barba, Dimitri Ransan, Paolo D'Almeida, Emerick Dalla-Barba mais aussi Didier Sarkissian et Gaston Rey, à leurs côtés.
372 citoyens sont allés voter, aux élections, sur les 531 inscrits. On peut ainsi dire que d'assez nombreuses personnes se sont rendues aux bureaux de vote. Ces résultats illustrent une forte baisse du taux de participation en regard des précédentes élections municipales, en 2008, où il affichait 81,25 %.

Cette tendance a-t-elle subsisté d'un scrutin à l'autre ?

Plusieurs élections, dont, notamment, les Présidentielles en 2017, ont eu lieu depuis les dernières élections municipales. Au premier tour, les scores à Barran étaient identiques à ceux enregistrés à l'échelle nationale.
Le scrutin du premier tour a avantagé Emmanuel Macron (En marche !) ainsi que Marine Le Pen (Front national) : ils ont emporté respectivement 22,15 % et 21,29 % des voix, devant François Fillon (Les Républicains) qui a obtenu un score de 18,28 %. Avec 66 % des votes, Emmanuel Macron s'est imposé durant le second tour à Barran. 458 Barranais sont allés voter lors du second tour des Présidentielles de 2017 (84,19 %) tandis que la participation en 2012 était de 89,28 %. On note de ce fait une baisse assez similaire à l'évolution remarquée au niveau du pays (-5,8 points).
Au nombre des bons résultats aux Européennes de 2019, citons Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (24,6 %) et La République en Marche avec Renaissance (17,89 %).

Quelques informations sur Barran

Les municipales se tiennent tous les 6 ans et permettent de désigner les membres du conseil municipal, appelés à s'occuper des questions courantes de la municipalité. Ainsi, les résultats de ce vote seront un indicateur très fiable des principales priorités des habitants de Barran, préoccupations que l'on peut analyser au vu des chiffres socio-économiques qui suivent.

Quelles sont les caractéristiques des habitants de la commune de Barran ?

C'est un village du Gers où résident 673 citoyens. Cette ville fait également partie de la Communauté de Communes Val de Gers qui rassemble des villes comme Arrouède, Mont-d'Astarac ou Sère. Les citoyens de l'agglomération sont peu âgés. La majorité des Barranais ont entre 25 et 54 ans et 29,01 % se trouvent entre 55 et 64 ans. Peu élevée, la part d'immigration constitue 4,20 % des individus vivant à Barran.

Plusieurs indicateurs sur le niveau de vie à Barran

Les données suivantes apportent une meilleure visibilité sur la situation des emplois à Barran. Voici les statuts professionnels majoritaires à Barran : 62,71 % des actifs sont des ouvriers et employés. 48,88 % des habitants travaillent (soit environ 331 personnes). 7 % des résidents barranais déclarent percevoir le chômage. Parmi ces bénéficiaires, plus de la moitié sont des femmes.
En termes de niveau de vie, le revenu fiscal médian national s'élevait à environ 20 000 € en 2014 en France. À Barran, les résidents ont justifié d'un revenu moyen de 19 431 € en 2016.
Le niveau de vie d'une ville s'estime aussi en regard du type de bien immobilier le plus occupé et du statut d'occupation le plus présent. Les résidents sont 5 % à être locataires de maison non HLM de 4 pièces et environ 4 % à louer une maison non HLM de 5 pièces. À Barran, les propriétaires ont tendance à investir dans une maison de 5 pièces à presque 25 % et sont autour de 27 % à investir dans une maison de 6 pièces.

Quelle est la qualité de vie à Barran ?

La qualité de vie dans une ville passe également par le nombre d'infrastructures (hôpitaux, écoles, gares...) établies dans cette dernière. Il est clair qu'elles manquent un peu à Barran. On compte 105 enfants de 0 à 15 ans, soit un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants), pour 1 établissement scolaire dans la ville.
Soyez vigilant à propos de la qualité de l'air ou de l'eau : ce sont des indices de la pollution ambiante. La qualité de l'eau se mesure, tant sur le plan microbiologique que physico-chimique. L'observatoire national de l'eau précise en effet qu'elle se révèle 100 % conforme.