← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Saint-Jean-le-Comtal

Résumé du premier tour

Les habitants de Saint-Jean-le-Comtal se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 dans le cadre des élections municipales. 57,85 % des citoyens se sont rendus aux urnes lors du 1er tour des municipales. Par rapport à 2014 où ils étaient 86,18 %, on constate une baisse de -28,33 points de la participation. Le taux de participation enregistré à l'échelle du Gers pour cette élection a baissé en comparaison avec le précédent (80,50 % contre 67,84 % cette année).

En ayant plus de la moitié des suffrages et le quart des voix des inscrits, un candidat obtient le statut de conseiller municipal de manière automatique.

À Saint-Jean-le-Comtal, quels candidats arrivent en tête au premier tour des municipales 2020 ?

Les 11 conseillers municipaux de Saint-Jean-le-Comtal (32) ont donc déjà été élus dès le premier tour des élections municipales 2020. Scores du 1er tour des élections municipales : Sylvain Dupuy se retrouve en première place avec 96,65 %. On remarque que 93,77 % des électeurs appuient Pascal Morlaas-Courties. Côté chiffres, avec un score de 92,82 %, Jean-Bernard Aubian et Stephane Lacaze se retrouvent en troisième position. Parmi les futurs membres du conseil municipal se trouveront également Eric Bonnet (90,43 %), Emilie Boue (88,99 %), Didier Darnaud (88,99 %), Maryse Saint-Vignes (87,55 %), Eric Abadie (84,21 %), Marie-Line Barbe-Morlaas-Courties (83,73 %) et Antoine Soenen (69,37 %).

Dans cette commune, on a dénombré des bulletins blancs (0,48 %).

Les nouveaux membres du conseil municipal ayant été élus, on attend désormais que ceux-ci choisissent un maire dans leurs rangs.

Résultats du premier tour - Saint-Jean-le-Comtal

Abstention : 42.15% Participation : 57.85%

Résultats détaillés du tour 1

  • Sylvain DUPUY, 96.65%



    Sylvain DUPUY

    96.65 %

    202 votes

  • Pascal MORLAAS-COURTIES, 93.77%



    Pascal MORLAAS-COURTIES

    93.77 %

    196 votes

  • Jean-Bernard AUBIAN, 92.82%



    Jean-Bernard AUBIAN

    92.82 %

    194 votes

  • Stephane LACAZE, 92.82%



    Stephane LACAZE

    92.82 %

    194 votes

  • Eric BONNET, 90.43%



    Eric BONNET

    90.43 %

    189 votes

  • Emilie BOUE, 88.99%



    Emilie BOUE

    88.99 %

    186 votes

  • Didier DARNAUD, 88.99%



    Didier DARNAUD

    88.99 %

    186 votes

  • Maryse SAINT-VIGNES, 87.55%



    Maryse SAINT-VIGNES

    87.55 %

    183 votes

  • Eric ABADIE, 84.21%



    Eric ABADIE

    84.21 %

    176 votes

  • Marie-Line BARBE-MORLAAS-COURTIES, 83.73%



    Marie-Line BARBE-MORLAAS-COURTIES

    83.73 %

    175 votes

  • Antoine SOENEN, 69.37%



    Antoine SOENEN

    69.37 %

    145 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 391 habitants
  • 363 inscrits
  • Votants210 inscrits 57.85%
  • Abstentionnistes153 inscrits 42.15%
  • Votes blancs1 inscrits 0.48%

Article à la une des élections

Arnaud Montebourg entame un tour de France pour tester sa candidature à l'élection présidentielle

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Saint-Jean-le-Comtal : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020, les communes françaises doivent préparer des élections afin d'élire leurs nouveaux conseillers municipaux. Dans le cas des communes n'excédant pas 1 000 habitants, le principe de la liste n'existe pas, les électeurs devront choisir directement leurs candidats le jour de l'élection (à la condition que ceux-ci aient déposé leur candidature).

Qui est candidat à Saint-Jean-Le-Comtal aux élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats qui suivent. Eric Bonnet, maire actuel, est candidat à sa réélection. Eric Abadie se porte candidat. Il s'était présenté aux élections municipales 2014 où il avait obtenu un siège au conseil municipal. Les candidatures de Jean-Bernard Aubian, Marie-Line Barbe-Morlaas-Courties, Emilie Boue, Didier Darnaud, Sylvain Dupuy, Stephane Lacaze, Pascal Morlaas-Courties, Maryse Saint-Vignes et Antoine Soenen viennent se rajouter à celles déjà nommées.

Petit rappel des règles des municipales. Pour être élus dès le premier tour, les candidats doivent remplir deux conditions : parvenir à une majorité absolue et récolter les votes d'au moins un quart des habitants enregistrés sur les listes électorales. Si un second tour est nécessaire, il faut recevoir une majorité relative pour être élu et remporter alors l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Saint-Jean-le-Comtal ?

Les 15 et 22 mars 2020, il sera temps pour les résidents de Saint-Jean-le-Comtal de participer aux élections municipales 2020 et de désigner leur nouveau conseil municipal. Apparaître sur les listes électorales est nécessaire pour prendre part à un suffrage. Il faut ainsi être majeur, français ou ressortissant d'un pays membre de l'UE, et payer ses impôts ou habiter dans la commune concernée.

Comment ont évolué les tendances depuis les précédentes élections municipales (2014) ?

Dans le cadre des élections municipales, les communes de moins de 1000 habitants votent au scrutin plurinominal avec panachage. Par conséquent, les électeurs peuvent voter pour plusieurs membres en même temps et choisir des candidats de deux listes différentes.
11 membres du conseil municipal de la commune de Saint-Jean-le-Comtal ont été élus par les citoyens le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Les Saint-Jeannais pouvaient compter sur Eric Bonnet et Pascal Morlaas-Courties pour gérer leur municipalité. À leurs côtés, on pouvait retrouver Didier Darnaud, Eric Abadie, Maryse Saint-Vignes, Sylvain Dupuy mais aussi Odette Claverol et Karine Bazin.
De nombreux citoyens se sont déplacés : sur 340 inscrits sur les listes, 293 ont placé leur bulletin dans l'urne. Ce taux de participation (86,18 %) souligne une hausse par rapport aux dernières Municipales, en 2008, où il était de 83,38 %.

Les précédents scrutins ont-ils obtenu le même résultat ?

2017 : c'est l'année des précédentes élections présidentielles, tandis que les dernières Municipales ont vu plusieurs types de scrutin entre-temps. Par rapport aux résultats au niveau du pays, les voix des habitants de Saint-Jean-le-Comtal étaient différentes de celles de l'ensemble des électeurs français lors du premier tour des précédentes élections présidentielles.
19,75 % : c'est le score du premier tour de François Fillon (Les Républicains), derrière Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) d'une part, et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part, qui ont emporté respectivement 21,34 % et 20,38 % des suffrages. C'est Emmanuel Macron qui s'est distingué au second tour, avec 68,2 % des votes des habitants de Saint-Jean-le-Comtal. Ils ont été 305 Saint-Jeannais à se déplacer pour le second tour, soit une participation de 83,56 %, contre 88,99 % en 2012. Cette baisse est assez similaire à la variation observée dans le pays (on a en effet noté un écart de -5,8 points entre les deux Présidentielles).
Il y aura eu 24,63 % de voix pour La République en Marche avec Renaissance pour les Européennes de 2019, et 19,7 % pour la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen).

Saint-Jean-le-Comtal : les informations clefs

Chômage, accès aux soins, mobilité, immobilier... nombreux sont les chiffres qui permettent de dresser un portrait d'une municipalité. Avant des élections municipales, ces éléments sont d'autant plus utiles qu'ils aident à mieux appréhender les discours des candidats durant leur campagne et les missions des élections.

Comment peut-on caractériser les résidents de Saint-Jean-le-Comtal ?

À Saint-Jean-le-Comtal, 411 résidents habitent ce hameau du Gers. À l'aide de la Communauté de Communes Val de Gers, qui assure une continuité entre les villes voisines, Saint-Jean-le-Comtal échange aisément avec Monbardon, Lasseube-Propre ou Haulies. Les habitants sont peu âgés : la majorité des Saint-Jeannais a entre 25 et 54 ans même si 24,71 % des habitants ont entre 55 et 64 ans. À Saint-Jean-le-Comtal, les données officielles témoignent d'un pourcentage de l'immigration peu significatif, à hauteur de 2,70 % de la population.

Niveau de vie à Saint-Jean-le-Comtal : comment se positionnent ses habitants ?

Les chiffres qui suivent donnent une idée de la stabilité ou de la précarité des activités professionnelles des résidents de Saint-Jean-le-Comtal. Si près de 210 Saint-Jeannais ont une activité professionnelle (51,72 % des habitants), 64,86 % de la population en activité occupe le statut d'employés et professions intermédiaires. Si 8 % de la population en âge de travailler est en demande d'emploi, plus de la moitié sont des hommes.
Les Saint-Jeannais perçoivent des revenus similaires à la moyenne, avec 20 814 € par an en 2016 contre 20 000 € en France au cours de l'année 2014.
Surfaces, types de biens, statuts d'habitation... Les données suivantes reflètent bien le niveau de vie des habitants de Saint-Jean-le-Comtal. Environ 4 % des locataires saint-jeannais vivent dans une maison non HLM de 4 pièces et environ 4 % dans une maison non HLM de 5 pièces. Les propriétaires s'avèrent prêts à investir dans une maison de 6 pièces à un peu plus du tiers et dans une maison de 5 pièces à 32 %.

Que dire de la qualité de vie à Saint-Jean-le-Comtal ?

Il y a une raison pour laquelle les stratégies urbaines se focalisent principalement sur les équipements de la commune : en répondant aux besoins des résidents, elles garantissent la qualité de vie dans leur commune. On peut noter qu'à Saint-Jean-le-Comtal les infrastructures manquent un peu. Avec ses 74 enfants âgés de 0 à 15 ans, on peut dire que Saint-Jean-le-Comtal comptabilise un assez grand nombre de familles, compte tenu de sa population totale.
L'agencement du territoire et les services publics sont des critères à prendre en compte pour la sélection d'un lieu de résidence. La pollution également. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on sait que la qualité de l'eau se révèle 100 % conforme tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.