← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Miramont-d'Astarac

C'est le 15 mars 2020 que les résidents de Miramont-d'Astarac ont été invités à voter dans le cadre des élections municipales. Au 1er tour des élections municipales, 62,67 % des citoyens s'étaient rendus aux bureaux de vote. La participation est donc en baisse (-12,07 points) au regard de 2014, puisqu'elle était à l'époque de 74,74 %. Le taux de participation au niveau du Gers a baissé en comparaison avec celui du vote précédent (80,50 % contre 67,84 % cette année).

La fonction de conseiller municipal n'est pas décernée à tous les candidats. Afin de siéger au conseil, ils doivent avoir réuni les suffrages d'au moins 25 % des inscrits et de plus de la moitié des électeurs.

Quels candidats arrivent favoris au 1er tour des élections municipales 2020 à Miramont-d'Astarac ?

Les 11 conseillers municipaux de Miramont-d'Astarac (32) ont donc déjà été élus dès le 1er tour des municipales 2020. La commune a vu Christian Falceto sortir victorieux du premier tour des municipales avec 99,42 % des voix. Nicolas Branet a convaincu 98,26 % des électeurs de la municipalité. En troisième position, c'est Pascale Cervetti qui a emporté 97,68 %. Les autres candidats élus au conseil ont réalisé un chiffre élevé, obtenant ainsi l'adhésion des votants : Nadine Bailly (97,10 %), Isabelle Bazin (97,10 %), Julien Bourgade (97,10 %), Daniel Dangays (97,10 %), Jean-Pierre Magni (97,10 %), Angélique Perin (97,10 %), Jean-Claude Cassagnet (96,53 %) et Christelle Portespane (95,37 %).

Une fois les bulletins dépouillés, les votes blancs ont pu être comptabilisés à 2,73 %. Il y avait aussi quelques votes invalides soumis par les habitants de ce petit village (2,73 %).

À présent que les membres du conseil municipal ont été choisis, ils se doivent de désigner – parmi eux – celui ou celle qui deviendra maire.

Résultats Miramont-d'Astarac

Abstention : 37.33% Participation : 62.67%
  • Christian FALCETO
    99.42 %
    172 votes
  • Nicolas BRANET
    98.26 %
    170 votes
  • Pascale CERVETTI
    97.68 %
    169 votes
  • Nadine BAILLY
    97.1 %
    168 votes
  • Isabelle BAZIN
    97.1 %
    168 votes
  • Julien BOURGADE
    97.1 %
    168 votes
  • Daniel DANGAYS
    97.1 %
    168 votes
  • Jean-Pierre MAGNI
    97.1 %
    168 votes
  • Angélique PERIN
    97.1 %
    168 votes
  • Jean-Claude CASSAGNET
    96.53 %
    167 votes
  • Christelle PORTESPANE
    95.37 %
    165 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 357 habitants
    • 292 inscrits
    • Votants183 inscrits 62.67%
    • Abstentionnistes109 inscrits 37.33%
    • Votes blancs5 inscrits 2.73%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Miramont-d'Astarac

Les 15 et 22 mars 2020 seront organisées, dans toutes les communes françaises, les élections qui débouchent sur le renouvellement des conseils municipaux. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, les électeurs élisent directement leurs candidats parmi ceux ayant soumis leur candidature, qu'elle soit isolée ou groupée.

Municipales 2020 à Miramont-D'Astarac : quels candidats seront présents ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats qui suivent. Christian Falceto souhaite être maintenu à la tête de la mairie de Miramont-D'Astarac. Nadine Bailly se porte candidate. Elle s'était présentée aux élections municipales 2014 où elle avait décroché un siège au conseil municipal. Isabelle Bazin, Julien Bourgade, Nicolas Branet, Jean-Claude Cassagnet, Pascale Cervetti, Daniel Dangays, Jean-Pierre Magni, Angélique Perin et Christelle Portespane ont également validé leur candidature.
La règle des élections municipales est comme suit : les candidats sont en mesure d'être élus au premier tour dans l'éventualité où ils remportent la majorité absolue, mais à condition qu'ils aient reçu les voix de plus du quart des citoyens inscrits sur les listes électorales. Si un second tour est nécessaire, les candidats doivent obligatoirement atteindre une majorité relative pour être élus et ainsi pouvoir accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Miramont-d'Astarac : quels sont les enjeux des Municipales ?

À la suite des élections municipales 2020 (les 15 et 22 mars 2020), la ville de Miramont-d'Astarac aura un nouveau conseil municipal. Certaines conditions doivent être remplies pour participer à ces élections. Il faut être un électeur français ou un ressortissant de l'UE, résidant ou payant ses impôts dans la commune en question. Il faut en outre avoir plus de 18 ans pour avoir le droit de vote.

En 2014, à quoi ressemblaient ces élections municipales ?

Qu'est-ce qu'un scrutin plurinominal avec panachage, qui s'applique aux villes de moins de 1000 habitants pour ces élections municipales ? Il s'agit d'un système où les électeurs votent pour plusieurs candidats à la fois et peuvent même choisir des membres de deux listes différentes.
Dans la commune de Miramont-d'Astarac, les citoyens ont voté le 23 mars 2014 afin d'élire 11 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Les Miramontais s'étaient fiés à Christian Falceto et Christelle Portespane pour gérer leur municipalité. Ces derniers étaient épaulés par Jean-Claude Cassagnet, Roselyne Mazzonette, Nicolas Branet, Géraldine Blanchard mais aussi Nadine Bailly et Lionel Marconato.
D'assez nombreux électeurs ont glissé un bulletin dans l'urne : 216 d'entre eux ont fait le déplacement parmi les 289 inscrits, ce qui correspond à une forte baisse du taux de participation depuis 2008 (83,81 % lors des précédentes Municipales).

Cette tendance remonte-t-elle aux dernières élections ?

Plusieurs scrutins, dont, notamment, les Présidentielles en 2017, ont eu lieu depuis les précédentes élections municipales. Au premier tour, les scores à Miramont-d'Astarac étaient différents de ceux enregistrés à l'échelle nationale.
En troisième position, Emmanuel Macron (En marche !) a eu 18,61 % des votes, derrière Marine Le Pen (Front national) d'une part et Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) d'autre part qui ont comptabilisé respectivement 23,38 % et 22,94 %. Emmanuel Macron a été désigné au deuxième tour par les habitants de Miramont-d'Astarac qui ont voté à 63,73 % pour lui. 236 citoyens de Miramont-d'Astarac se sont déplacés, ce qui revient à 84,89 % de la population.
Pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), le résultat des Européennes 2019 est de 25,15 %, tandis que La République en Marche avec Renaissance obtient 14,11 % des suffrages.

Miramont-d'Astarac : les informations clefs

Mobilité, écologie, sécurité et accès aux soins sont les grands objectifs socio-économiques à Miramont-d'Astarac pour les élections municipales qui auront lieu les 15 et 22 mars prochains.

Pour mieux comprendre le profil des habitants de Miramont-d'Astarac

Miramont-d'Astarac (Gers) compte 347 résidents. Aux côtés de Miramont-d'Astarac, on retrouve Ponsampère, Barcugnan ou bien Sarraguzan. Ces dernières font partie des villes qui forment la Communauté de Communes Astarac Arros en Gascogne. La majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 30,36 % ont entre 55 et 64 ans. 3,14 %, c'est la part d'immigrés vivant à Miramont-d'Astarac. Un chiffre peu élevé.

L'ensemble des informations concernant le niveau de vie sur la commune de Miramont-d'Astarac

Les statistiques qui suivent donnent un aperçu de la stabilité ou de la précarité des emplois des résidents de Miramont-d'Astarac. Les citoyens de la commune sont en majeure partie des employés et ouvriers. On estime qu'ils représentent 62,86 % des 165 Miramontais en activité (les actifs constituent pour leur part 48,29 % de la population). Les prestations de chômage sont perçues par moins de 10 % des habitants miramontais. Plus de la moitié de ces bénéficiaires sont des hommes.
Sur l'année 2016, le revenu médian des Miramontais se révélait similaire à la moyenne nationale de 2014, avec 19 978 € par an à Miramont-d'Astarac, contre 20 000 € par an en France en 2014.
On a tendance à croire qu'une ville est riche quand ses résidents sont, essentiellement, propriétaires d'une grande maison. Qu'en est-il à Miramont-d'Astarac ? Plus de 3 % des Miramontais s'avèrent locataires de maison non HLM de 4 pièces et environ 3 % le sont d'une maison non HLM de 5 pièces. La proportion des propriétaires d'une maison de 6 pièces et celle d'une maison de 5 pièces sont respectivement d'environ 25 % et un peu plus de 30 %.

Et pour ce qui est de la qualité de vie à Miramont-d'Astarac ?

Miramont-d'Astarac est une ville où les équipements manquent un peu. Avec 51 enfants (de 0 à 15 ans), on peut dire que les familles sont peu nombreuses dans la commune en comparaison avec son nombre total d'habitants.
Pour la santé de tous, il faut découvrir si l'air ou l'eau de la ville est de bonne qualité. Quelle est la qualité de l'eau à Miramont-d'Astarac ? L'observatoire national de l'eau signale qu'elle est à 100 % conforme.