← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Grandfontaine-sur-Creuse

Résumé du premier tour

À Grandfontaine-sur-Creuse et dans le reste de l'Hexagone, les élections municipales ont eu lieu le 15 mars 2020. Le taux de participation a donc baissé de -11,31 points entre le 1er tour des municipales en 2014 et cette année où il s'élevait à 71,23 %, par rapport à 82,54 %. On remarque que la participation départementale (Doubs) a baissé en comparaison avec le scrutin précédent : 77,56 % contre 62,85 % cette année.

Avec plus de la moitié des voix et le quart des votes des inscrits, un candidat devient conseiller municipal de manière automatique.

Élections municipales 2020 à Grandfontaine-sur-Creuse : qui sort gagnant lors du premier tour ?

Grandfontaine-sur-Creuse (25) a vu la totalité des 7 sièges du conseil être allouée dès le premier tour des élections municipales 2020. C'est Pascal Locatelli qui l'emporte lors du 1er tour des élections municipales avec 90,38 % des suffrages. Les chiffres nous apprennent que Catherine Finck obtient l'appui de 84,61 % des électeurs. Damien Bertin et Corinne Taulin se retrouvent en troisième position avec un résultat de 80,76 %. Virginie Jeanne (76,92 %), Joël Bassignot (71,15 %) et Olivier Simon (65,38 %) remportent également leur siège au conseil municipal avec un score assez élevé.

Le futur maire doit maintenant être choisi par et parmi les membres du conseil municipal.

Résultats du premier tour - Grandfontaine-sur-Creuse

Abstention : 28.77% Participation : 71.23%

Résultats détaillés du tour 1

  • Pascal LOCATELLI, 90.38%



    Pascal LOCATELLI

    90.38 %

    47 votes

  • Catherine FINCK, 84.61%



    Catherine FINCK

    84.61 %

    44 votes

  • Damien BERTIN, 80.76%



    Damien BERTIN

    80.76 %

    42 votes

  • Corinne TAULIN, 80.76%



    Corinne TAULIN

    80.76 %

    42 votes

  • Virginie JEANNE, 76.92%



    Virginie JEANNE

    76.92 %

    40 votes

  • Joël BASSIGNOT, 71.15%



    Joël BASSIGNOT

    71.15 %

    37 votes

  • Olivier SIMON, 65.38%



    Olivier SIMON

    65.38 %

    34 votes

  • Gérard VERNEREY, 57.69%



    Gérard VERNEREY

    57.69 %

    30 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 81 habitants
  • 73 inscrits
  • Votants52 inscrits 71.23%
  • Abstentionnistes21 inscrits 28.77%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Grandfontaine-sur-Creuse : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020, les communes françaises doivent organiser des élections afin de renouveler leur conseil municipal. Le principe de la liste n'existe pas dans les communes de moins de 1 000 habitants. Chaque citoyen a en effet la possibilité de choisir directement ses candidats, parmi tous ceux qui ont confirmé leur candidature.

Qui allons-nous voir à Grandfontaine-Sur-Creuse, pour les élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats suivants. Joël Bassignot est candidat. Il avait déjà emporté un siège au conseil municipal lors des dernières municipales de 2014. On trouve également, dans la liste des candidats, Damien Bertin, Catherine Finck, Virginie Jeanne, Pascal Locatelli, Olivier Simon, Corinne Taulin et Gérard Vernerey.

Précisons qu'une élection dès le premier tour est conditionnée par l'obtention d'une majorité absolue. Le candidat doit en outre avoir rassemblé les votes de plus d'un quart des résidents inscrits sur les listes électorales. S'il y a un second tour, la majorité relative doit être remportée de manière à ce que le candidat soit élu et puisse décrocher ainsi l'un des 7 sièges à pourvoir.

Grandfontaine-sur-Creuse : quels sont les enjeux des Municipales ?

À la suite des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020, la commune de Grandfontaine-sur-Creuse aura un nouveau conseil municipal. Pour information, plusieurs critères doivent être remplis pour prendre part à ce vote. En plus d'être majeur et inscrit sur les listes électorales, il faut être français ou membre de l'UE et habiter ou payer ses impôts dans la commune du vote.

Quelles étaient les tendances des dernières Municipales ?

En quoi consiste un scrutin plurinominal avec panachage ? Il s'agit d'un scrutin qui s'applique aux municipales, pour les villes de moins de 1000 habitants. Cela veut dire que les électeurs votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent également désigner des membres de deux listes différentes.
À Grandfontaine-sur-Creuse, le 23 mars 2014, avait lieu l'élection de 7 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Accompagnés d'Olivier Simon, Pascal Regnier, Gérald Balandret, Gérard Vernerey et Joël Bassignot, Damien Bertin et Catherine Donzelot Tetaz ont eu les faveurs des habitants de la commune pour les administrer.
On recense de nombreux votants à ce suffrage : 52 voix ont été décomptées pour une liste de 63 personnes au total. Cette participation implique une forte baisse si nous la comparons à celle des précédentes élections municipales de 2008 (88,89 %).

L'examen des scrutins précédents permet-il d'y observer la même évolution ?

On note qu'il y a eu plusieurs votes depuis les Municipales, et que les dernières élections présidentielles remontent à 2017. Sur la commune de Grandfontaine-sur-Creuse, l'étude comparative des scores obtenus au premier tour des élections présidentielles de 2017 indique que ces derniers étaient différents de l'ensemble du territoire.
Emmanuel Macron (En marche !) s'est classé derrière ses concurrents au premier tour avec 18,37 % des suffrages. Marine Le Pen (Front national) ainsi que François Fillon (Républicains), quant à eux, ont emporté 30,61 % et 26,53 % des voix. Il y a eu 57,45 % de votes en faveur d'Emmanuel Macron du côté des habitants de Grandfontaine-sur-Creuse. 53 habitants s'étaient rendus dans les bureaux de vote à cette occasion, soit 88,33 % des électeurs de Grandfontaine-sur-Creuse, contre 92,06 % en 2012. Cette baisse du taux de participation est différente de l'évolution constatée dans le pays (-5,8 points au second tour).

Grandfontaine-sur-Creuse : les informations clefs

Avec les élections municipales qui arrivent (15 et 22 mars 2020), il peut être utile pour les citoyens de Grandfontaine-sur-Creuse d'en savoir plus quant à la situation socio-économique de leur municipalité.

Grandfontaine-sur-Creuse : comment est sa population ?

Grandfontaine-sur-Creuse (Doubs) compte 72 habitants. Avec ce hameau, les villes de Fuans, Orsans ou également Bremondans sont parmi les communes qui constituent la Communauté de Communes des Portes du Haut-Doubs. Généralement, les habitants de la commune sont peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans). Cependant, 27,08 % de la population ont entre 55 et 64 ans.

Activité, immobilier, revenus... Comment vivent les citoyens de Grandfontaine-sur-Creuse ?

Lorsque l'on regarde les chiffres suivants en détail, on peut bien comprendre l'état du marché du travail à Grandfontaine-sur-Creuse. Près de 38 habitants de la commune déclarent travailler – soit 52,78 % de la population. Les professions intermédiaires et agriculteurs exploitants représentent 71,43 % de la population en âge de travailler. Environ 3 % de la population en âge de travailler se retrouvent en demande d'emploi, dont plus de la moitié sont des femmes.
Pour estimer le dynamisme d'une commune, il est toujours pertinent de se pencher sur les chiffres du marché immobilier. Presque 10 % des locataires vivent dans un appartement non HLM de 2 pièces et presque 10 % dans un appartement non HLM de 3 pièces. Les habitants de la commune s'avèrent en effet 6 % à être propriétaires d'une maison de 3 pièces contre près de la moitié d'une maison de 6 pièces.

Que dire de la qualité de vie à Grandfontaine-sur-Creuse ?

Grandfontaine-sur-Creuse est une ville où les équipements manquent un peu. Par rapport au nombre total d'habitants, on y dénombre un assez grand nombre de familles (14 enfants âgés de 0 à 15 ans), qui habitent la commune.
Pour le bien-être de tous, il est important de savoir si l'air ou l'eau de la commune est de qualité. Pour être conforme, l'eau doit remplir les critères de qualité que ce soit sur le plan microbiologique que physico-chimique. Selon L'observatoire national de l'eau, la qualité de l'eau se révèle à 100 % conforme sur ces deux plans.