← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Loray

Les électeurs de Loray se sont exprimés aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. À l'issue du 1er tour des municipales, les citoyens ont été 52,26 % à aller aux urnes, contre 73,55 % en 2014. On note ainsi une baisse de -21,29 points de la participation. Le taux de participation dans le département du Doubs a baissé depuis le scrutin précédent. Il était de 77,56 %, contre 62,85 % cette année.

Afin qu'un candidat soit à même de décrocher un siège au conseil municipal, il doit obtenir au moins 50 % des voix et plus du quart des votes des inscrits.

1er tour des élections municipales 2020 à Loray : quels sont les scores ?

L'identité des 15 membres du conseil municipal de Loray (25) est donc à présent connue dès le 1er tour des élections municipales 2020. Scores du 1er tour des élections municipales : Jean-Claude Barbier arrive en première place avec 88 %. En ce qui concerne Florian Forterre et Mathieu Robichon, 86,50 % des suffrages leur reviennent. Quelques élus, au nombre desquels figurent Claudette Faivre (86 %), Flavien Perrot-Minnot (85,50 %), Marcelline Viprey (85,50 %), Mathieu Morel (85 %), Bénédicte Benelhocine (83,50 %), Angélique Duboz (81,50 %), Damien Gaillard (81,50 %), Frederic Kuzniak (81,50 %), Thierry Guyot-Jeannin (78,50 %), Richard Myotte (77,50 %), Francis Henriot (76,50 %) et Claude Roussel (73 %), ont également emporté un pourcentage élevé des voix.

Certains citoyens de ce village ont voté blanc, à 0,48 %. En plus, une partie des votes a été déclarée nulle (3,37 %).

Les nouveaux conseillers municipaux vont désormais devoir élire l'un d'entre eux maire.

Résultats Loray

Abstention : 47.74% Participation : 52.26%
  • Jean-Claude BARBIER
    88 %
    176 votes
  • Florian FORTERRE
    86.5 %
    173 votes
  • Mathieu ROBICHON
    86.5 %
    173 votes
  • Claudette FAIVRE
    86 %
    172 votes
  • Flavien PERROT-MINNOT
    85.5 %
    171 votes
  • Marcelline VIPREY
    85.5 %
    171 votes
  • Mathieu MOREL
    85 %
    170 votes
  • Bénédicte BENELHOCINE
    83.5 %
    167 votes
  • Angélique DUBOZ
    81.5 %
    163 votes
  • Damien GAILLARD
    81.5 %
    163 votes
  • Frederic KUZNIAK
    81.5 %
    163 votes
  • Thierry GUYOT-JEANNIN
    78.5 %
    157 votes
  • Richard MYOTTE
    77.5 %
    155 votes
  • Francis HENRIOT
    76.5 %
    153 votes
  • Claude ROUSSEL
    73 %
    146 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 490 habitants
    • 398 inscrits
    • Votants208 inscrits 52.26%
    • Abstentionnistes190 inscrits 47.74%
    • Votes blancs1 inscrits 0.48%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Loray

Les 15 et 22 mars 2020 se tiendront les futures élections afin que les communes françaises renouvellent leur conseil municipal. À l'inverse des communes de plus de 1 000 habitants, les candidats des petites villes présentent obligatoirement une candidature individuelle, même s'ils peuvent se rassembler. Le jour du scrutin, les citoyens choisiront directement leurs candidats parmi tous ceux qui ont officiellement été reconnus comme tels.

Qui est candidat à Loray aux Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats qui suivent. Claude Roussel ne veut pas renoncer à sa ville de Loray et souhaite renouveler son mandat à la mairie. La candidature de Jean-Claude Barbier a été validée. À noter qu'en 2014, celui-ci avait décroché un siège au conseil municipal. Les autres prétendants à la mairie sont Bénédicte Benelhocine, Angélique Duboz, Claudette Faivre, Florian Forterre, Damien Gaillard, Thierry Guyot-Jeannin, Francis Henriot, Frederic Kuzniak, Mathieu Morel, Richard Myotte, Flavien Perrot-Minnot, Mathieu Robichon et Marcelline Viprey.
Il est important de rappeler que les candidats sont élus au premier tour dès lors qu'ils remportent la majorité absolue des voix des électeurs, mais sous réserve que plus du quart des personnes inscrites sur les listes électorales se soient exprimés en leur faveur. Si un second tour est nécessaire, la majorité relative leur est requise afin d'être élus et pour pouvoir prendre l'un des 15 sièges à pourvoir.

Loray : quels sont les enjeux des Municipales ?

La ville de Loray choisira un nouveau conseil municipal lors des élections municipales 2020, qui se tiendront les 15 et 22 mars 2020. Quels critères faut-il réunir pour voter à ces élections ? Il convient d'avoir plus de 18 ans, résider ou payer ses impôts dans la municipalité, être inscrit sur les listes électorales et être français ou membre de l'UE.

Municipales 2014 : zoom sur les détails des résultats

Pendant les élections municipales, les scrutins s'adaptent aux communes. En effet, les électeurs des communes de moins de 1000 habitants bénéficient d'un scrutin plurinominal avec panachage, ce qui signifie qu'ils ont la possibilité de voter pour plusieurs candidats en même temps et aussi pour des membres de deux listes différentes.
23 mars 2014 : les résidents de Loray avaient désigné 11 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour. Mathilde Passarin, Thierry Guyot-Jeannin, Olivier Roi, Richard Myotte mais aussi Christine Renaud et Jean Claude Barbier assistaient Marcelline Viprey et Chantal Mussard, qui ont été chargées par les Loraitins de les administrer.
Sur une liste électorale forte de 344 noms, 253 électeurs sont partis glisser leur voix dans l'urne. On estime ainsi que d'assez nombreuses personnes se sont déplacées. À titre d'information, la participation des Municipales de 2008 affichait 81,65 %. De fait, on observe une forte baisse du taux de participation.

Peut-on observer une continuité entre cette élection et les suivantes ?

Plusieurs scrutins ont eu lieu dans l'intervalle entre les précédentes élections municipales et cette année. Les Présidentielles, en particulier, se sont déroulées en 2017. Le choix de la population de Loray a été différent de ce qui est ressorti sur le reste de la France concernant le premier tour des dernières élections présidentielles, en 2017.
Si Emmanuel Macron (En marche !) n'a eu que 19,33 % des votes, Marine Le Pen (Front national) ainsi que François Fillon (Les Républicains) étaient devant au premier tour : 30,67 % et 29,33 % des voix. Les habitants de Loray ont donc élu Emmanuel Macron au second tour (54,29 %). La participation des citoyens de Loray au second tour était de 84,29 %, soit 295 habitants. À titre de comparaison, ils étaient 86,74 % en 2012.
Renaissance (soutenue par La République en Marche) aura obtenu 20,77 % des suffrages à l'issue des élections européennes de 2019, par rapport à 27,87 % avec Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen).

Loray : les données clefs

Qu'en est-il des objectifs socio-économiques dans la municipalité de Loray ? Les élections municipales, qui se dérouleront les 15 et 22 mars, sont une bonne occasion pour étudier le sujet.

Toutes les spécificités des résidents de Loray

521 résidents, voilà une info clé de Loray, ville du Doubs. Avec ce village, les villes de Vennes, Ouvans ou Étray sont parmi les communes qui forment la Communauté de Communes des Portes du Haut-Doubs. La majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 15,24 % ont entre 15 et 24 ans. La population est donc peu âgée. À Loray, la population est composée à 6,77 % de personnes issues de l'immigration.

Revenus, emploi et immobilier : comment caractériser le niveau de vie à Loray ?

Les données suivantes montrent le marché de l'emploi à Loray. Dans la commune, on enregistre surtout des ouvriers et employés (65,15 % des actifs). La ville est fréquentée par 51,02 % de travailleurs (251 Loraitins). 6 %, c'est la part des demandeurs d'emploi au sein de la population loraitine. Plus de la moitié sont des femmes.
Les chiffres indiquent que le revenu fiscal médian est de 23 860 € par an à Loray. Une donnée plus élevée que le revenu médian de 2014 en France, qui s'élevait à environ 20 000 €.
En plus du marché de l'emploi, celui de l'immobilier est une variable pertinente pour visualiser le niveau de vie des habitants d'une commune. Évolutions au niveau de la location loraitine : les appartements non HLM de 3 pièces représentent 7 % du marché et on compte environ 3 % de locataires d'appartement non HLM de 2 pièces. Votre ville affiche un pourcentage de propriétaires de presque 25 % pour les maisons de 5 pièces contre un peu plus de 30 % possédant des maisons de 6 pièces.

Que dire de la qualité de vie à Loray ?

La qualité de vie dans une ville passe également par le nombre d'infrastructures (hôpitaux, écoles, gares...) établies dans celle-ci. Il est clair qu'elles manquent un peu à Loray. On compte, dans la ville, un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total de résidents), avec 118 enfants, âgés de ​0 à 15 ans ainsi que ​ 1 établissement scolaire.
La pollution est également un élément à prendre en compte pour juger de la qualité de vie d'une commune. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on sait que la qualité de l'eau est 100 % conforme tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.