← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Remilly-en-Montagne

Résumé du premier tour

Les électeurs de Remilly-en-Montagne se sont déplacés le 15 mars 2020 pour voter lors des élections municipales. Le taux de participation au premier tour des élections municipales est cette année de 69,72 %. Il atteignait 82,35 % à l'élection de 2014 - ce qui correspond à une baisse (-12,63 points). Si l'on compare avec les chiffres du scrutin précédent, on remarque que la participation des habitants de la Côte-d'Or a baissé (76,34 % contre 65,46 % cette année).

Si plus du quart des inscrits et au moins 50 % des votants déposent un bulletin en faveur d'un candidat, celui-ci est élu au conseil municipal.

Municipales 2020 : qui est en tête à l'issue du 1er tour à Remilly-en-Montagne ?

Les résidents de Remilly-en-Montagne (21) savent donc maintenant qui seront leurs membres du conseil municipal, puisque les 11 sièges ont déjà été emportés dès le premier tour des élections municipales 2020. C'est Marc Chevillon qui arrive en première place durant le premier tour des élections municipales avec 100 % des voix. 97,29 % des électeurs ont fait le choix de soutenir Jeanne Cabannes. 95,94 %, tel est le score réalisé par David Morisot lors de ce tour, le propulsant donc en troisième position. Ce tour a favorisé certains candidats, comme Guy Garrot (93,24 %), Nicolas Gendulphe (91,89 %), Romain Darbois Derepas (89,18 %), Christine Seignemartin (87,83 %), Christian Mietton (86,48 %), Vincent Lemonde (85,13 %), Serge Montchovet (85,13 %) et Aurélie Coqblin (82,43 %).

Dans cette commune, on a dénombré des votes blancs (2,63 %).

Après leur nomination, les nouveaux conseillers municipaux doivent choisir dans leurs rangs celui ou celle qui sera maire.

Résultats du premier tour - Remilly-en-Montagne

Abstention : 30.28% Participation : 69.72%

Résultats détaillés du tour 1

  • Marc CHEVILLON, 100%



    Marc CHEVILLON

    100 %

    74 votes

  • Jeanne CABANNES, 97.29%



    Jeanne CABANNES

    97.29 %

    72 votes

  • David MORISOT, 95.94%



    David MORISOT

    95.94 %

    71 votes

  • Guy GARROT, 93.24%



    Guy GARROT

    93.24 %

    69 votes

  • Nicolas GENDULPHE, 91.89%



    Nicolas GENDULPHE

    91.89 %

    68 votes

  • Romain DARBOIS DEREPAS, 89.18%



    Romain DARBOIS DEREPAS

    89.18 %

    66 votes

  • Christine SEIGNEMARTIN, 87.83%



    Christine SEIGNEMARTIN

    87.83 %

    65 votes

  • Christian MIETTON, 86.48%



    Christian MIETTON

    86.48 %

    64 votes

  • Vincent LEMONDE, 85.13%



    Vincent LEMONDE

    85.13 %

    63 votes

  • Serge MONTCHOVET, 85.13%



    Serge MONTCHOVET

    85.13 %

    63 votes

  • Aurélie COQBLIN, 82.43%



    Aurélie COQBLIN

    82.43 %

    61 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 131 habitants
  • 109 inscrits
  • Votants76 inscrits 69.72%
  • Abstentionnistes33 inscrits 30.28%
  • Votes blancs2 inscrits 2.63%

Article à la une des élections

Gérald Darmanin démissionne du Conseil régional des Hauts-de-France et annoncera bientôt sa décision pour Tourcoing, ville dont il est maire

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Remilly-en-Montagne : le contexte politique des élections municipales

Les communes françaises doivent s'occuper du renouvellement de leurs conseillers municipaux dans le cadre des élections des 15 mars et 22 mars 2020. Il faut savoir que le principe du scrutin de liste ne s'applique pas pour les communes dont le nombre d'habitants est inférieur à 1 000. Les électeurs qui habitent dans ces villes peuvent directement élire leurs candidats, parmi ceux qui ont fait acte de candidature.

Quels sont les candidats à Remilly-En-Montagne qui participeront aux élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats suivants. Marc Chevillon, maire en fonction de Remilly-En-Montagne, est candidat à sa réélection. De plus, Jeanne Cabannes a déposé sa candidature. Depuis les élections municipales 2014, elle a un siège au conseil municipal. Aurélie Coqblin, Romain Darbois Derepas, Guy Garrot, Nicolas Gendulphe, Vincent Lemonde, Christian Mietton, Serge Montchovet, David Morisot et Christine Seignemartin seront également candidats.

La règle est la suivante : les candidats ne peuvent être élus lors du premier tour que s'ils atteignent une majorité absolue, et s'ils ont reçu les voix de plus du quart des résidents inscrits sur les listes électorales. En cas de second tour, ils devront obtenir une majorité relative pour pouvoir être élus et accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Remilly-en-Montagne ?

La municipalité de Remilly-en-Montagne et ses résidents disposeront d'un nouveau conseil municipal, à la suite des élections municipales 2020, organisées les 15 et 22 mars 2020. Quelles conditions doit-on remplir pour voter à ces élections ? Il convient d'avoir plus de 18 ans, habiter ou payer ses impôts dans la commune, être inscrit sur les listes électorales et être français ou ressortissant de l'Union européenne.

Quelles étaient les tendances des élections municipales de 2014 ?

Toutes les communes n'ont pas la même méthode de vote lors des municipales ! En effet, les électeurs des villes de moins de 1000 habitants votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent aussi élire des membres de deux listes différentes. C'est ce que l'on appelle le scrutin plurinominal avec panachage.
Remilly-en-Montagne : le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour, les habitants avaient désigné 11 membres du conseil municipal de la ville. Annabelle Galorin, Sébastien Guillier, Jeanne Cabannes, Chantal Denuit mais aussi Monique Dewulf et François Bussiere accompagnaient Thierry Bernard et Marc Chevillon, qui ont été chargés par les Remillois de les administrer.
De nombreux électeurs ont placé un bulletin dans l'urne : 84 d'entre eux se sont déplacés parmi les 102 inscrits, ce qui représente une forte baisse du taux de participation depuis 2008 (87,37 % à l'issue des dernières Municipales).

L'étude des scrutins précédents permet-elle d'y découvrir la même tendance ?

Il n'y a pas eu de vote depuis les Présidentielles de 2017, mais plusieurs élections ont été organisées depuis les précédentes élections municipales. En 2017, la répartition des voix au premier tour des précédentes élections présidentielles à Remilly-en-Montagne a été très similaire à celle observée sur l'ensemble de l'Hexagone.
Tandis qu'Emmanuel Macron (En marche !) ainsi que François Fillon (Républicains) avaient obtenu les résultats les plus élevés avec respectivement 26,26 % et 22,22 % des suffrages au premier tour, Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) s'était placé derrière eux, avec seulement 20,2 % des voix. Les habitants de Remilly-en-Montagne ont été une majorité (76,54 %) à choisir Emmanuel Macron. Le nombre de votants parmi les résidents de Remilly-en-Montagne s'élevait à 99 au second tour, soit 90 % de participation.

Remilly-en-Montagne : les informations clefs

Chômage, accès aux soins, mobilité, immobilier... nombreuses sont les données qui permettent de dresser un portrait d'une municipalité. Avant des élections municipales, ces facteurs sont d'autant plus pertinents qu'ils aident à mieux appréhender les discours des candidats durant leur campagne et les objectifs des élections.

Comment qualifierait-on la population résidant à Remilly-en-Montagne ?

Remilly-en-Montagne (Côte-d'Or) compte 149 résidents. Remilly-en-Montagne côtoie des villes et villages comme Vieilmoulin, Baulme-la-Roche ou Blaisy-Bas au sein de la Communauté de Communes Ouche et Montagne. La population est peu âgée à Remilly-en-Montagne. Ici, 26 % des habitants ont entre 55 et 64 ans, mais la majorité a entre 25 et 54 ans. Remilly-en-Montagne est peu concernée par l'immigration, avec 1,36 % d'immigrés.

Peut-on dire que Remilly-en-Montagne offre un niveau de vie confortable à ses habitants ?

Les chiffres de l'emploi sont un excellent marqueur du niveau de vie des résidents de Remilly-en-Montagne. Près de 85 Remillois travaillent. Ils constituent 57,14 % des résidents. La ville comprend essentiellement des professions intermédiaires et cadres et professions intellectuelles supérieures (56,25 %). Le taux de chômage de la population remilloise s'élève à 8 % des résidents (dont une majeure partie sont des hommes).
D'un point de vue statistique, les Remillois touchent un revenu moyen plus élevé que celui des Français. En 2014, le revenu fiscal médian national s'élevait à plus de 20 000 € et en 2016, il était de 23 392 €.
En plus des chiffres de l'emploi, ceux de l'immobilier vous renseigneront aussi sur le niveau de vie des Remillois. Dans la location, on remarque que les Remillois louent plus généralement les maisons non HLM de 3 pièces ainsi que les maisons non HLM de 4 pièces. Ils sont environ 10 % à louer le premier type de logement et environ 5 % le deuxième. Si l'on se penche sur le marché des propriétaires, on note qu'ils sont 16 % à acheter une maison de 5 pièces et un peu plus du tiers une maison de 6 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, environnement … Fait-il bon vivre à Remilly-en-Montagne ?

Différents chiffres sont à disposition pour évaluer la qualité de vie dans une ville. Parmi ceux-ci, on trouve le nombre d'infrastructures rapporté au nombre d'habitants au kilomètre carré. Cet indicateur est parfait pour représenter la capacité de la commune à répondre aux besoins de ses résidents. À Remilly-en-Montagne, les équipements manquent un peu. Il y a 31 enfants ayant l'âge d'aller à l'école dans la commune, il y a donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants).
Il est important de se renseigner sur les principaux indices de pollution. Qu'en est-il de la qualité de l'eau ? Elle est à 100 % conforme tant au niveau microbiologique que physico-chimique​ d'après L'observatoire national de l'eau.