Résumé de l'élection

Les électeurs de Drée sont allés voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Lors du 1er tour des municipales, 71,19 % des citoyens ont voté. En 2014, ils étaient 91,67 %. On remarque donc une baisse de -20,48 points. La participation dans le département de la Côte-d'Or a baissé depuis le scrutin précédent. Elle était de 76,34 %, contre 65,46 % cette année.

Lorsqu'un candidat emporte au moins 25 % des voix des inscrits et plus de 50 % des suffrages exprimés, il accède à sa place au conseil municipal.

Élections municipales 2020 : qui sort gagnant au 1er tour à Drée ?

L'ensemble des 7 sièges du conseil a donc déjà été attribué dès le premier tour des municipales 2020 à Drée (21). Gérard De Tholomèse De Prinsac, Michel Leclerc et Lise Vincent s'imposent lors du 1er tour des municipales avec 95 % des votes. D'autre part, les électeurs ont voté en faveur de quelques candidats, y compris Nicolas Dupont (92,50 %), Paul Robinat (92,50 %), François Mabille (85 %) et Yann Franzini (77,50 %).

Certains citoyens de ce hameau ont voté blanc, à 2,38 %. De plus, une partie des votes a été jugée nulle (2,38 %).

Le futur maire sera nommé parmi les conseillers municipaux dernièrement élus, mais également par ceux-ci.

Résultats Drée

Abstention : 28.81% Participation : 71.19%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Gérard DE THOLOMÈSE DE PRINSAC, , 95%, 38 votes

    Élu·e



    Gérard DE THOLOMÈSE DE PRINSAC

    95 %

    38 votes

  • 2, Michel LECLERC, , 95%, 38 votes

    Élu·e



    Michel LECLERC

    95 %

    38 votes

  • 3, Lise VINCENT, , 95%, 38 votes

    Élu·e



    Lise VINCENT

    95 %

    38 votes

  • 4, Nicolas DUPONT, , 92.5%, 37 votes

    Élu·e



    Nicolas DUPONT

    92.5 %

    37 votes

  • 5, Paul ROBINAT, , 92.5%, 37 votes

    Élu·e



    Paul ROBINAT

    92.5 %

    37 votes

  • 6, François MABILLE, , 85%, 34 votes

    Élu·e



    François MABILLE

    85 %

    34 votes

  • 7, Yann FRANZINI, , 77.5%, 31 votes

    Élu·e



    Yann FRANZINI

    77.5 %

    31 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 52 habitants
  • 59 inscrits
  • Votants42 inscrits 71.19%
  • Abstentionnistes17 inscrits 28.81%
  • Votes blancs1 inscrits 2.38%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Le contexte politique dans Drée

Le renouvellement du conseil municipal des communes françaises est fixé aux 15 et 22 mars 2020, dates auxquelles se dérouleront les futures élections. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, on peut voter directement pour des candidats et non une liste.

Du côté de Drée, qui devons-nous attendre comme candidats aux élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats suivants. Le maire actuel de Drée, Paul Robinat, est candidat à sa réélection. De la même façon, Gérard De Tholomèse De Prinsac a confirmé sa candidature. Nicolas Dupont, Yann Franzini, Michel Leclerc, François Mabille et Lise Vincent ont aussi été retenus.
Rappel : les candidats se retrouvent élus au premier tour dès lors qu'ils obtiennent la majorité absolue, mais à la condition que plus du quart des habitants inscrits sur les listes aient voté en leur faveur. Concernant le second tour, si celui-ci a lieu, les candidats devront atteindre une majorité relative pour pouvoir être élus et prétendre à l'un des 7 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Drée ?

Les résidents de Drée utiliseront leur droit de vote, à l'occasion des élections municipales 2020, pour désigner le nouveau conseil municipal, les 15 et 22 mars 2020. Pour voter lors de ce suffrage, plusieurs critères doivent être réunis : il faut être majeur, payer ses impôts ou habiter dans la municipalité, figurer sur les listes électorales et être français ou membre de l'Union européenne.

Élections municipales, retour en 2014

Il existe un système électoral particulier lors des élections municipales pour les communes de moins de 1000 habitants. De fait, les électeurs votent pour plusieurs membres en même temps et peuvent même élire des candidats de deux listes différentes. C'est donc un scrutin plurinominal avec panachage.
Le 23 mars 2014 dans la ville de Drée : élection de 7 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour. Pour les administrer, les habitants de la commune s'étaient fiés à Clément Bouley et Lise Vincent. Ceux-ci étaient épaulés par Annie Dumas, Yann Franzini, Karine Abadie, Marie-Claude Gey et Paul Robinat.
À noter : 44 citoyens ont fait le choix d'aller voter, parmi les 48 personnes inscrites sur la liste électorale. Ainsi, de très nombreux électeurs ont exprimé leur voix. En comparaison avec celui des élections municipales de 2008 (97,87 %), ce taux de participation sous-entend une forte baisse.

Cette tendance se retrouve-t-elle dans les résultats d'autres scrutins ?

Il y a eu plusieurs types de scrutin depuis les dernières Municipales. Les précédentes Présidentielles, elles, datent de 2017. Les habitants de Drée ont produit des scores différents de ce qui a été répertorié au niveau du pays lors du premier tour des élections présidentielles, en 2017.
Marine Le Pen (Front national) ainsi qu'Emmanuel Macron et François Fillon (Républicains et En marche !) ont emporté 28,26 % et 19,57 % des voix. 54,29 % : c'est le score qu'a obtenu Emmanuel Macron au deuxième tour auprès des administrés de Drée. La participation des citoyens de Drée au second tour était de 88,89 %, soit 48 habitants. En comparaison, ils étaient 86,27 % en 2012.
Comptabilisant 25 % des votes, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) s'est démarquée aux élections européennes de 2019, suivie par Renaissance (soutenue par La République en Marche) avec un résultat de 12,5 %.

Quelques informations sur Drée

Immigration, santé, scolarisation, chômage... telles sont les données dont l'analyse permet d'appréhender le cadre d'une municipalité, la veille de l'élection municipale.

Que connaît-on des personnes résidant à Drée ?

On recense 59 personnes à Drée. C'est une ville de la Côte-d'Or. Drée fait partie de la Communauté de Communes Ouche et Montagne dont l'objectif est de garantir le contact entre les communes voisines, comme Blaisy-Bas, Sainte-Marie-sur-Ouche ou Vieilmoulin. Les résidents de Drée sont peu âgés : la majorité des habitants a entre 25 et 54 ans. En parallèle, 18,42 % ont entre 55 et 64 ans. Les immigrés se révèlent peu représentés au sein de la population habitant à Drée (1,69 % des habitants).

Niveau de vie confortable et Drée vont-ils de pair ?

Grâce aux chiffres qui suivent, on a la possibilité d'avoir une image globale du marché de l'emploi à Drée. Comptant pour 80 % de la population active, les catégories des ouvriers et employés jouissent d'une bonne représentation. Les habitants de la commune en poste sont près de 31 et constituent 52,54 % des résidents. Dans l'agglomération, les chômeurs représentent 6 % des résidents – dont plus de la moitié sont des hommes.
Les habitants de la commune sont-ils propriétaires ou locataires ? De quel type de bien ? Les données suivantes vous éclaireront sur le sujet. Concernant le marché locatif, les plus populaires sont les appartements non HLM d'une pièce qui correspondent à environ 4 % de la demande, ainsi que les appartements non HLM de 2 pièces à hauteur d'environ 4 %. Ils s'avèrent environ 22 % à être propriétaires de maisons de 4 pièces et un peu plus du quart à posséder une maison de 5 pièces.

Peut-on allier qualité de vie avec Drée ?

Les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) à Drée manquent un peu. On compte, dans la ville, un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total de résidents), avec 11 enfants, âgés de ​0 à 15 ans.
Il faut évaluer l'éventuelle pollution environnante pour juger de la qualité de vie proposée par une commune. D'un point de vue microbiologique et physico-chimique, la qualité de l'eau est à 100 % conforme sur ces deux plans.