Elections Législatives 2022

Résumé de la rubrique

Le premier tour des élections législatives aura lieu le 12 juin 2022 et le second tour se tiendra le 19 juin, deux mois après l'élection présidentielle du 10 et 24 avril. Le scrutin permet de renouveler les 577 députés qui siègent à l'Assemblée nationale, parmi lesquels 11 députés des Français établis hors de France.Pour les Français de l'étranger ainsi que pour ceux de la Polynésie française, afin de tenir compte de l'éloignement géographique, le premier tour se déroulera avec une semaine d'avance par rapport à la métropole.Comme pour l'élection présidentielle, certains départements et collectivités d'outre-mer voteront le samedi précédant l'élection en métropole.La plupart des bureaux ouvriront à 8 heures du matin et fermeront à 19 heures. Dans certaines grandes villes, des dérogations prévoient cependant une fermeture des bureaux à 20 heures, heure de publication des premiers résultats.

Tout savoir sur les législatives

Le second tour des élections législatives a lieu le 18 juin 2017. Le scrutin se déroule dans les bureaux de vote des 573 circonscriptions de métropole et des collectivités d’outre-mer où des sièges restent à pourvoir. La plupart des bureaux ouvriront à 8 heures du matin et fermeront à 19 heures. Dans certaines grandes villes, des dérogations prévoient cependant une fermeture des bureaux à 20 heures, heure de publication des premiers résultats.

Les forces politiques prenant part au scrutin sont celles qui ont présenté un candidat à la dernière élection présidentielle. Le mouvement en Marche ! qui avait conquis la président de la République avec Emmanuel Macron s’est rebaptise La République en marche pour les élections législatives. Il a présenté 529 candidats directement et appuyé ceux de son allié, le Modem. A en juger par les projections réalisées à l’annonce des résultats du premier tour, la conquête de la majorité absolue des sièges de l’Assemblée nationale est acquise pour les parlementaires appuyant le nouveau président.. Le Parti socialiste et Les républicains, les deux forces qui ont de façon traditionnelle alterné dans la détention du pouvoir à la tête du pays, ont en commun de s’attendre à un véritable recul de leur représentation parlementaire après des résultats catastrophiques, respectivement 9,51% et 21,56% des suffrages exprimés.

Enfin, La France insoumise et le Front national paraissent résignés à obtenir un résultat très en retrait des espoirs nourris par leurs audiences respectives lors de l’élection présidentielle puisqu’ils recueillent 11,02% et 13,2% des suffrages. D’autres formations, y compris parmi celles qui ont participé au scrutin présidentiel, étaient aussi présentes au premier tour des élections législatives sans qu’aucune ait pu véritablement afficher un résultat significatif au plan national.

Les conditions de participation au scrutin sont identiques à celles des élections départementales, régionales et européennes : un électeur doit être de nationalité française, jouir de ses droits civiques et politiques, et enfin être inscrit sur les listes électorales.

L’élection se déroule au suffrage universel au scrutin uninominal direct à deux tours. Elle est régie par une loi organique, à la différence de l’élection présidentielle qui dépend directement de la constitution. Le candidat élu doit recueillir la majorité des suffrages exprimés. Si aucun candidat n’atteint ce seuil avec le vote d’au moins 25% des électeurs inscrits. Un second tour est organisé. Seuls peuvent y prendre part les candidats ayant recueillis 12,5% des électeurs inscrits. Cette condition est évidemment décisive au terme d’un premier tour marqué à la fois par un fort taux d’abstention (51,3%) et un grand nombre de candidatures.

Les candidats devant s’inscrire pour chacun des tours, il est possible pour certains de se retirer entre les deux tours en appelant à voter pour l’un de leurs concurrents.

Un député élu détient un mandat de cinq ans.