Cet article date de plus d'un an.

Grève à la SNCF : bus, covoiturage, avion… quand les Français cherchent à partir à tout prix

Publié Mis à jour
Grève à la SNCF : bus, covoiturage, avion… quand les Français cherchent à partir à tout prix
Grève à la SNCF : bus, covoiturage, avion… quand les Français cherchent à partir à tout prix Grève à la SNCF : bus, covoiturage, avion… quand les Français cherchent à partir à tout prix
Article rédigé par France 2 - A.Peyrout, L.Vogel J.Desrousseaux, E.Maizy, M.Renier, J.Chouquet, France Pays de la Loire
France Télévisions
France 2
Une grève inattendue de la SNCF inquiète les Français. Mercredi 21 décembre, quelque 200 000 voyageurs, désemparés à l'idée de ne pas pouvoir joindre leur famille pour Noël, cherchent des solutions de repli.

Avec la grève à la SNCF, les Français cherchent des alternatives pour passer Noël en famille. Du côté du covoiturage, les réservations ont été multipliées par deux dans l'après-midi du mercredi 20 décembre, avec des trajets parfois longs à la clé. Même son de cloche pour les bus. Selon les compagnies, les hausses de réservations varient entre 25 et 35 %. Certains ont décidé de muscler leurs offres, ainsi que leurs prix. Comptez jusqu'à 243 euros pour un Paris-Marseille en Flixbus, dans la soirée. 

Les locations de voitures en hausse

Certains se sont tournés vers les locations de voitures. Là encore, une hausse de 30 % des réservations depuis la hausse de la grève. Le billet pour Toulouse (Haute-Garonne) de Mike Gilavert, samedi 24 décembre, a été annulé. Grâce à une plateforme entre particuliers, il passera bien les fêtes en famille, mais il a dû payer le prix fort. Les avions aussi sont pris d'assaut. Sur certains comparateurs, le nombre de requêtes a été multiplié par quatre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.