Fiscalité : quelle taxe serait efficace pour lutter contre le changement climatique ?

Sur le plateau du 20 Heures de France 2, François Lenglet analyse les possibilités d'une taxe sur les transactions financières et d'autres solutions pour financer le développement et la lutte contre le changement climatique.

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Emmanuel Macron souhaite imposer une taxe sur les transactions financières aux frontières européennes pour financer le développement et la lutte contre le changement climatique. Cette taxe a-t-elle une chance de voir le jour ? "Honnêtement, peu de chances. Ça fait des années que l'Europe bute sur la difficulté à la mettre en oeuvre, à cause des dissensions entre ses membres. Dissensions qui se sont plutôt accrues à cause du Brexit parce que Paris, Frankfort, Dublin veulent attirer sur leur sol les banques qui quitteraient le Royaume-Unie à cause du Brexit. Pas question de les attirer avec une nouvelle taxe, on ne prend pas les mouches avec du vinaigre", analyse François Lenglet.

Taxer le charbon

D'autres taxes plus simples et plus efficaces ne peuvent-elles pas être appliquées ? "Si. On pourrait, par exemple, taxer les entreprises qui émettent le plus de carbone. Ça permettrait de sortir du charbon plus vite, charbon qui est largement utilisé en Europe. C'est le paradoxe d'aujourd'hui. Cette source d'énergie la plus polluante est aussi la moins chère. En clair, polluer ça rapporte. Taxer le charbon permettrait de changer les usages et de dégager des ressources financières pour lutter contre le changement climatique", explique le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les collectivités locales devront compter avec 300 millions d\'euros de moins que prévu pour financer leurs projets en 2017.
Les collectivités locales devront compter avec 300 millions d'euros de moins que prévu pour financer leurs projets en 2017. (MAXPPP)