Maine-et-Loire : la ville de Cholet va supprimer les taxes d'habitation

La baisse de la taxe d'habitation entre en vigueur le premier janvier prochain. Dans trois ans, 80% des ménages en seront totalement exemptés. Dans le Maine-et-Loire, le maire de la ville de Cholet a décidé de supprimer toutes les taxes d'habitation d'ici trois ans.

FRANCE 2

La mairie de Cholet (Maine-et-Loire) a décidé de supprimer la totalité des taxes d'habitation d'ici trois ans. Si la mesure est bien accueillie, certains se méfient et pensent que cela pourrait cacher d'autres taxes locales. Exonérer 100% des ménages au lieu de 80%, parmi les Choletais, la mesure divise.

"Parce que c'est injuste, on exonère 100%"

Le maire de Cholet a fait ses comptes. L'exonération totale coûterait 3,5 millions d'euros à la municipalité qui seront bien compensés par des hausses des autres impôts locaux et des économies budgétaires. Mais c'est une question de principe : si la taxe d'habitation est injuste, il faut la supprimer jusqu'au bout. "On nous dit : 'La taxe est mauvaise parce qu'elle est sur de mauvaises bases, parce qu'elle a un caractère injuste, parce qu'on n'a pas revu les bases locatives depuis 1971, parce que dans certaines communes les taux sont plus importants que d'autres.' Parce que c'est injuste, on exonère à 80% ? Non. Parce que c'est injuste, on exonère 100%", explique Gilles Bourdouleix, le maire de la ville (DVD). Le gouvernement pourrait envisager la suppression complète de la taxe après 2020.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le maire de Cholet (Maine-et-Loire), Gilles Bourdouleix, lors d\'un match au stade Pierre-Blouen, le 21 janvier 2015.
Le maire de Cholet (Maine-et-Loire), Gilles Bourdouleix, lors d'un match au stade Pierre-Blouen, le 21 janvier 2015. (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)