École : les parents face à la grève

Les fonctionnaires se mobilisent mardi 22 mai pour la troisième fois contre la politique d'Emmanuel Macron depuis qu'il est président. De nombreux services publics sont perturbés, notamment dans les écoles. Les parents ont dû faire avec un accueil en pointillés.

Voir la vidéo
FRANCE 2

À l'arrivée devant l'école, c'est souvent une inquiétude des parents : lorsque des enseignants sont grévistes, leurs élèves ne sont pas toujours accueillis. Parfois, une garderie est improvisée dans les gymnases, les mairies devant assurer un service minimum, quand le taux de grévistes atteint 25%. En revanche, rien n'est prévu pour le service de restauration et là encore, cela peut devenir un casse-tête.

Les restaurants scolaires tournent au ralenti

Aujourd'hui, mardi 22 mai, à Lyon (Rhône), deux tiers des restaurants scolaires ne fonctionnent pas normalement ; la moitié est même totalement fermée. Sacs et cartables sont donc un peu plus lourds ce matin. Beaucoup ont choisi l'option pique-nique ; une possibilité accordée dans quelques établissements. Ce midi, le repas sera sans doute moins équilibré que celui de la cantine, mais pas de quoi déstabiliser les enfants. En ce jour de grève, seule une trentaine d'écoles a autorisé le pique-nique sur la base du volontariat et en fonction du nombre d'encadrants présents.

Le JT
Les autres sujets du JT
Devant une école de Lorraine.
Devant une école de Lorraine. (MAXPPP)