Vosges : un village sauvé par la pêche

Dans les Vosges, le petit village de Socourt est couronné grâce à la pêche. La municipalité a en effet transformé ses anciennes gravières en plans d'eau. Résultat : des pêcheurs viennent de toute l'Europe, et cela remplit les caisses de la mairie.

Voir la vidéo
FRANCE 2

À Socourt (Vosges), un village de 200 habitants, il n'y a pas de commerces mais il y a des gravières. Ces étendues d'eau attirent de nombreux pêcheurs, jusqu'à faire doubler la population du village lors des compétitions. Si Socourt est devenu un haut lieu de la pêche, c'est grâce à son équipe municipale qui a su faire de ses gravières inexploitées il y a encore quinze ans un atout. "On a commencé par un plan d'eau, puis par deux en régie municipale. Aujourd'hui, ce sont cinq plans d'eau qui ont une vocation très particulière", raconte un élu.

Une des principales entrées d'argent de la commune

Pour loger les pêcheurs européens, il a fallu investir pour créer des chalets d'accueil : 600 000 euros en quinze ans, soit trois fois le budget annuel de la commune. Des sacrifices financiers qui commencent à porter leurs fruits, avec 15 000 cartes de pêche vendues l'an passé. La pêche est même devenue l'une des principales entrées d'argent de la commune.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des pêcheurs à Socourt (Vosges).
Des pêcheurs à Socourt (Vosges). (FRANCE 2)