États-Unis : faire revenir les femmes dans le monde du travail

Publié Mis à jour
Etats-Unis : faire revenir les femmes dans le monde du travail
Article rédigé par
L.De La Mornais, A.Monange, K.Sullivan, A.Sangouard - France 2
France Télévisions

La crise sanitaire a provoqué une pénurie de main d'œuvre aux États-Unis. De nombreuses femmes ont délaissé leur travail. Les employeurs font tout pour les faire revenir.

Comme une routine, Yolanda Jacobs dépose sa fille sur son lieu de travail. La PME accepte que ses salariés viennent au travail avec ses enfants. Yolanda Jacobs le fait les jours où elle n'a personne pour chercher sa fille à l'école. "Ça m'aide vraiment de savoir que ma cheffe est flexible, c'est pour cela que je reste", témoigne -t-elle. La garde d'enfants est une problématique que sa patronne, elle-même mère célibataire, comprend. "Dans mon dernier emploi de salarié, mon supérieur m'avait dit une fois si j'allais partir plus tôt pour chercher mon enfant, j'allais être virée. Je me suis demandée comment, en tant que PME, je pouvais proposer des solutions flexibles à mes employés", explique Stéphanie Synclair.

Retrouver confiance en soi

Aux USA, 10 millions d'emplois ne trouvent pas preneurs, surtout des femmes. Depuis la pandémie, un tiers des mères ont quitté leur emploi ou envisagé de le faire. En Californie, la directrice des opérations d'ingénierie de Cisco, Sonali Natarajan a lancé un plan pour rassurer les candidates. "On est très flexibles". Retrouver la confiance en soir, c'est ce que propose Akraya, organisation de remise au travail des femmes. Aide au CV, ateliers de formations : certaines femmes disent venir de loin. "Il faut ramener ses femmes dans le monde du travail, si l'on veut maintenir la croissance", estime la fondatrice de l'organisation.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.