Particules fines : d'où vient principalement la pollution ?

Les sources de pollution aux particules fines sont multiples et varient en ville ou à la campagne. Les voitures individuelles et le chauffage sont malgré tout pointés du doigt.

FRANCE 2

Difficile de faire des généralités, parce que les principaux responsables de la pollution aux particules fines ne sont pas les mêmes selon que l'on soit en ville ou à la campagne. "Dans une grande ville comme Paris, le trafic automobile représente plus de la moitié des émissions de particules fines (54%), bien loin devant le chauffage individuel (26%) et le BTP (11%)", détaille le journaliste Jean-Baptiste Marteau en plateau.

Jusqu'à 11 000 € de primes fiscales

En revanche au niveau national, c'est de loin le chauffage individuel qui pollue le plus : 46% contre seulement 9% pour les voitures individuelles. Suivent l'industrie (8,4%), la construction (4,8%) et l'agriculture (4,3%). Pour que les Français achètent davantage de voitures électriques, le gouvernement a donc mis en place des incitations fiscales, avec des primes qui peuvent atteindre jusqu'à 11 000 €, mais ça ne fait pas tout. "Même dans ces conditions, acheter une voiture neuve peu polluante sera toujours plus cher qu'un vieux diesel d'occasion", conclut Jean-Baptiste Marteau.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un panneau signalant la réduction de la vitesse à Lille, le 24 janvier 2017.
Un panneau signalant la réduction de la vitesse à Lille, le 24 janvier 2017. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)