Santé : un virus responsable de la sclérose en plaques

Publié Mis à jour
Santé : un virus responsable de la sclérose en plaques
Article rédigé par
L. Szulewicz - franceinfo
France Télévisions

Des chercheurs américains ont découvert que les personnes infectées par ce virus était plus propicent à développer la sclérose en plaques. Une avancée majeure dans la lutte contre cette maladie auto-immune.

Le virus Epstein-barr à l’origine de la sclérose en plaques. C’est la découverte publiée cette semaine par des chercheurs américains. Ce virus appartient à la famille des virus herpès et se transmet par la salive. D’après le résultat des chercheurs, le risque de contracter la maladie est multiplié par 32 après une infection par Epstein-barr. Le virus serait donc nécessaire au développement de la maladie même si toutes les personnes infectées ne la contractent pas pour autant.

Un espoir de remède

"C’est un pas important car cela suggère que la plupart des scléroses en plaques pourraient être empêchées en stoppant l’infection au virus Epstein-barr. Viser ce virus pourrait conduire à la découverte d’un remède", a déclaré Alberto Ascherio, auteur de l’étude et professeur d’épidémiologie à Harvard. Moderna a démarré un essai clinique sur l’homme pour développer un vaccin. La sclérose en plaques affecte près de 100 000 personnes en France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.