Open d’Australie : Novak Djokovic quitte l’Australie après une décision de justice

Publié Mis à jour
Open d’Australie : Novak Djokovic quitte l’Australie après une décision de justice
FRANCEINFO
Article rédigé par
MP Samitier, C. De Chasse - franceinfo
France Télévisions

Après que la Cour fédérale d’Australie ait débouté le joueur Serbe non-vacciné, Novak Djokovic a été contraint de quitter le pays.

C’est la fin d’un long feuilleton sportivo-politico-judiciaire. Novak Djokovic, le numéro 1 mondial de tennis ne jouera pas lors de l’Open d’Australie. Il a finalement été escorté par la police fédérale à l’aéroport de Melbourne où il est monté dans un avion en direction de Dubaï. Dans un communiqué, il a fait savoir sa déception après que la cour fédérale d’Australie ait décidé de l’expulser "au nom de la santé, de l’ordre public et au motif qu’il était dans l’intérêt général de le faire", a estimé Alex Hawke, le ministre de l’Immigration. 

Roland Garros soumis aux mêmes règles ? 

Une décision qui n’a pas manqué d’agacer Aleksandar Vucic, le président de la Serbie : "Ils se sont humiliés eux-mêmes. Djokovic peut revenir dans son pays la tête haute et regarder tout le monde, droit dans les yeux". Et la question d’une interdiction similaire pour le prochain tournoi de Roland Garros commence à se frayer un chemin. "Pour rentrer dans un équipement sportif malgré l’obligation d’un pass vaccinal, on pourra ne pas être être soumis à la même organisation que ceux qui sont vaccinés parce que la bulle sanitaire de ces grands événements sportifs le permettra", a ainsi expliqué la ministre des Sports Roxana Maracineanu. Ce sera au Centre Interministériel de Crise (CIC) de trancher.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.