Déconfinement : le pass sanitaire retoqué à l’Assemblée nationale

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Déconfinement : le pass sanitaire retoqué à l’Assemblée nationale
franceinfo
Article rédigé par
A. Peyrout, T. Curtet, V. Gaurel, S. Thiebaut, G. Michel, C. Brunet, C. de Chassey - franceinfo
France Télévisions

Le pass sanitaire, qui devait être utilisé pour les grands rassemblements, a été rejeté mardi 11 mai à l'Assemblée nationale. La majorité a été lâchée par le MoDem.  

Coup de tonnerre en fin d'après-midi, mardi 11 mai, à l'Assemblée nationale : l'article premier du projet de loi préparant la sortie de la crise sanitaire a été rejeté, avec à peine cinq voix d'écart, à la surprise générale. Cet article prévoyait notamment la mise en place d'un pass sanitaire pour accéder à certains lieux publics, ou encore pour assister à des grands événements. 

"Un bon signe pour notre démocratie"

Les députés MoDem, pourtant membres de la majorité, ont voté contre. "Depuis un an, le Parlement était dessaisi d'une partie de ses pouvoirs. Nous avons accepté d'être dessaisi, et nous, nous considérons qu'il faut, plus rapidement que ce qui était prévu par le gouvernement, retrouver un fonctionnement normal des institutions", explique François Pupponi, député MoDem du Val-d'Oise. L'opposition, de son côté, s'est félicitée de ce retournement de situation. "C’est (un) bon signe pour notre démocratie que les parlementaires, quel que soit leur banc, est rejeté ce texe", a indiqué Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.