Déconfinement : couvre-feu, commerces, terrasses, lieux culturels... Ce qui va changer à partir de mercredi 19 mai

Cette étape du déconfinement marque le début du retour à la normale : le couvre-feu sera repoussé à 21 heures, alors que les commerces, les terrasses et les lieux culturels vont rouvrir avec un protocole sanitaire strict.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Une terrasse de café à Bordeaux (Gironde), le 29 octobre 2020. (VALENTINO BELLONI / HANS LUCAS)

Couvre-feu repoussé, réouverture des commerces, des terrasses et des lieux culturels, retour du public dans les stades… La deuxième étape du déconfinement, mercredi 19 mai, marque le début du retour à la vie normale et la fin d'une partie des restrictions qui touchent la France depuis la deuxième vague de l'épidémie de Covid-19, en octobre 2020.

>> Covid-19 : retrouvez les dernières informations dans notre direct

"Dès le 19 mai, il nous faut retrouver notre art de vivre à la française (...) notre convivialité, notre culture, le sport", avait ainsi expliqué Emmanuel Macron, le 29 avril, lors de la présentation du plan de déconfinement. Voici ce qui change à partir de mercredi.

Couvre-feu repoussé à 21 heures

Se dépêcher pour faire les courses en sortant du travail, c'est bientôt fini. Le couvre-feu, qui accompagne nos vies depuis mi-octobre, va être repoussé : il passe de 19 heures à 21 heures. Interrogé fin avril par une fillette trouvant ce couvre-feu "un peu énervant", le chef de l'Etat en visite dans une école avait promis que le gouvernement allait "essayer de le décaler un peu, car 19 heures, c'est très tôt". Le couvre-feu avait déjà été décalé une première fois le 27 mars, passant de 18 heures à 19 heures.

Réouverture des commerces non essentiels

S'acheter une paire de chaussures, des vêtements ou des bijoux sera de nouveau possible dès mercredi. Les commerces non essentiels, fermés depuis le 19 mars dans 16 départements et partout en France depuis le 3 avril, rouvriront mercredi avec un protocole sanitaire renforcé et une jauge fixée à 8 mètres carrés par client (puis 4 mètres carrés le 9 juin). "Une tolérance est accordée pour les personnes du même foyer (mais avec une limite de deux adultes ensemble) et pour celles qui ont besoin d'être accompagnées (personne âgée, adulte handicapé...)", précise le gouvernement dans son plan.

"C'est une excellente nouvelle", saluait le 10 mai sur franceinfo Yohann Petiot, directeur général de l'Alliance du commerce et délégué général de l'Union du grand commerce de centre-ville (UCV). La ministre du Travail, Elisabeth Borne, a par ailleurs demandé aux préfets d'engager des concertations locales pour ouvrir le dimanche afin de rattraper la période de fermeture. "Ça nous permet de pouvoir essayer de rattraper un peu de l'activité que nous n'avons pas pu faire ces dernières semaines", a précisé le directeur général de l'UCV.

Réouverture des terrasses

Les terrasses des restaurants, des cafés et des bars, fermées depuis le début du deuxième confinement fin octobre, rouvriront mercredi partout en France avec un protocole sanitaire strict : 50% de leur capacité d'accueil, tables de six personnes maximum et obligation de rester assis. Des mesures strictes dont la mise en place est redoutée par la profession.

La réouverture des restaurants en plusieurs étapes, avec le maintien d'un couvre-feu dans un premier temps, "pose un problème au niveau de la rentabilité", estimait fin avril sur franceinfo Xavier Denamur, restaurateur à Paris et exploitant de cinq établissements. "S'il pleut et s'il fait moche, le problème des terrasses éphémères, dans les villes où il y en a, c'est qu'on perd de l'argent."

Les salles des restaurants, des cafés et des bars resteront fermées jusqu'au 9 juin, où la troisième étape du plan de déconfinement s'accompagnera d'un assouplissement des règles pour les terrasses, qui pourront rouvrir entièrement. "Ce qui est clair, c'est que le 9 juin, on a une date certaine, avec l'ouverture à l'intérieur et à l'extérieur. Et ça, ça permet d'ouvrir de manière plus sereine."

Réouverture des lieux culturels

La culture se déconfine. Les cinémas, les théâtres et les musées pourront de nouveau accueillir du public avec des jauges limitées et un protocole sanitaire renforcé. Les cinémas et les salles de spectacle rouvriront avec une capacité maximale d'accueil de 35% et un plafond de 800 spectateurs – elle passera à 65% le 9 juin, avec un plafond de 5 000 personnes. Comme pour les commerces, une jauge fixée à 8 m² par personne est également prévue pour la réouverture des musées.

"On attendait cette date avec une impatience non dissimulée, c'est un ouf de soulagement", expliquait le 29 avril sur franceinfo Richard Patry, le président de la Fédération nationale des cinémas français (FNCF).

Retour du public dans les stades

Le public fera également son grand retour dans les enceintes sportives avec 800 personnes en intérieur et 1 000 en extérieur. Les salles de sport et les piscines pourront rouvrir dès mercredi pour "les pratiquants prioritaires" comme les mineurs, avec une jauge de 35% pour le public et un plafond de 800 spectateurs. Il passera à 5 000 personnes avec pass sanitaire le 9 juin, date à laquelle les piscines et les salles de sport rouvriront pour tout le monde.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Déconfinement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.