Déconfinement : les coiffeurs se préparent à une ruée dans les salons le 11 mai

La plupart des commerçants vont pouvoir rouvrir lundi 11 mai. Les coiffeurs ont déjà un agenda surchargé. Leurs clients se sont rués sur leurs téléphones pour réserver un rendez-vous après deux mois sans coupe.

France 2

Cela faisait quarante-neuf jours qu’il attendait de pouvoir rouvrir sa boutique. Chez un coiffeur parisien, à une semaine de la réouverture du 11 mai, le carnet de rendez-vous affiche complet. Il a senti la panique chez certaines clientes, qui voient de plus en plus apparaître leurs racines décolorées. 

Des précautions sanitaires à la charge du client

Selon un sondage, la semaine prochaine, 6 Français sur 10 devraient se ruer chez le coiffeur... Et devraient y découvrir de nouvelles règles : masque et lunettes obligatoires pour les coiffeurs, masque seul pour les clients, et un mètre de distance entre chacun. Dans les grands salons, on condamne certains bacs à shampooing, on prend des mesures au sol et on supprime les magazines. Moins de clients dans le salon en même temps, c’est moins de chiffre d’affaires. Il a pourtant fallu investir dans des masques, du gel, des peignoirs à usage unique. Ce sera obligatoire, et ce sera le client qui paiera.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un coiffeur au centre de Carry-le-Rouet dans le sud de la France, où des Français ont été placés en quarantaine à leur retour de Chine en février 2020.
Un coiffeur au centre de Carry-le-Rouet dans le sud de la France, où des Français ont été placés en quarantaine à leur retour de Chine en février 2020. (HECTOR RETAMAL / AFP)