Pyrénées-Orientales : des habitants se mobilisent pour ramasser des tonnes de déchets

Un an après la tempête Gloria, les habitants de Céret (Pyrénées-Orientales) tentent de réparer les dégâts. Avec la crue, des tonnes de déchets sont remontés à la surface sur les berges du Tech.

France 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

800 m³ de déchets ménagers enfouis, du plastique essentiellement, sont remontés à la surface après la crue du Tech (Pyrénées-Orientales), résultat de la tempête Gloria en janvier 2020. Les riverains tentent aujourd’hui de dépolluer les berges de la rivière. "On ramasse les déchets de nos anciens" explique Yolane Gaudot, membre de l’association Bien vivre en Vallespir. "On a sorti des centaines de pneus. À l’occasion, on retrouve des vêtements" complète Stéphane Pauquet.

Plus de 7 000 tonnes de déchets à ramasser

Ces volontaires ont déjà ramassé trois tonnes de déchets, mais entre 7 000 et 10 000 tonnes sont encore enfouies. Michel Coste, maire (divers gauche) de la commune de Céret raconte : "C’étaient des pratiques courantes dans les années 1960, 1970, 1980 : l’enfouissement. On avait des décharges à ciel ouvert à côté de nos rivières". Il faudra encore au moins deux ans pour déterrer et traiter l'ensemble de ces sols pollués.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un an après la tempête Gloria, les habitants de Céret (Pyrénées-Orientales) tentent de réparer les dégâts. Avec la crue, des tonnes de déchets sont remontés à la surface sur les berges du Tech.
Un an après la tempête Gloria, les habitants de Céret (Pyrénées-Orientales) tentent de réparer les dégâts. Avec la crue, des tonnes de déchets sont remontés à la surface sur les berges du Tech. (France 2)